14/05/2024 reseauinternational.net  3 min #248560

Nouveau gouvernement russe : Poutine reconduit Lavrov aux Affaires étrangères et propose Biélooussov à la Défense

Que signifie la nomination de Andrei Belousov en tant que ministre de la Défense de la Russie ?

par Al Manar

Le président russe Vladimir Poutine a apporté certains changements majeurs touchant un certain nombre de postes gouvernementaux, notamment en nommant à la place du ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, Andrei Belousov, un économiste qui a occupé des postes liés aux affaires économiques du pays au cours des années précédentes.

Concernant la proposition de Poutine, qui exige de nommer une personne civile à la tête du ministère de la Défense en Russie au lieu d'une personne militaire, le Kremlin a souligné que le ministère «doit être complètement ouvert à l'innovation et à la mise en œuvre de toutes idées nouvelles».

Selon lui, c'est cette vision qui a poussé le président russe à choisir Belousov comme candidat au poste de ministre de la Défense.

Quelles sont les significations de la nomination de Belousov ?

La nomination de Belousov au poste de ministre de la Défense a des dimensions stratégiques, économiques et politiques, car Belousov est considéré comme l'une des personnalités de grande importance dans le domaine économique en Russie.

En effet, Belousov a contribué au développement de nombreuses technologies modernes et a réussi à les introduire dans l'économie russe, notamment les drones.

Le développement de la production militaire russe est l'une des raisons les plus importantes qui ont motivé le transfert de Belousov au ministère de la Défense, sachant que la Russie sera confrontée à une guerre longue et complexe en Ukraine, exigeant de nouvelles technologies et une modernisation de la machine militaire conforme à la forme actuelle des guerres.

La décision prise par Poutine représente une préparation à une phase complètement différente de la guerre, qui inclut des technologies de haute précision, en plus de la restructuration de l'institution militaire, sur la base de besoins techniques.

Cette nomination vise à lier l'économie militaire à l'économie civile, après que la Russie ait souffert, depuis l'époque de l'Union soviétique, d'une séparation entre les secteurs militaire et civil.

Cette connexion signifie épargner à Moscou le besoin ou le lien avec l'économie occidentale et se débarrasser des effets négatifs résultant des sanctions imposées par les pays occidentaux.

Bien que Belousov soit considéré comme une personnalité populaire et qu'aucune accusation de corruption ne soit portée contre lui, sa nomination à la tête du ministère de la Défense indique qu'il entreprendra la tâche de mettre un terme au gaspillage, en particulier après l'arrestation de l'ancien vice-ministre de la Défense.

Dans le même contexte, le budget du ministère de la Défense devrait augmenter à un rythme élevé, pouvant atteindre entre 5% et 6% du revenu national russe, ce qui signifie qu'il faut un économiste jouissant d'une expérience et d'une capacité organisationnelle pour gérer ce processus, de manière rationnelle et intègre, sans gaspillage ni corruption.

Promotion pour Choïgou

Quant à Sergueï Choïgou, il sera secrétaire du Conseil national de sécurité, en remplacement de Nikolaï Patrouchev, dont la nomination sera annoncée dans les prochains jours, selon le Kremlin.

Le transfert de Choïgou au Conseil national de sécurité est également une promotion pour lui, car le Conseil est un mini-gouvernement ou gouvernement de sécurité de la Russie et est dirigé par Poutine.

Ce conseil dirige la vie du pays, politiquement et sécuritairement, et lors de ses réunions hebdomadaires, il discute des questions stratégiques liées à la sécurité et à l'économie.

Quant à Patrouchev, il passera certainement à un autre poste important, car il est considéré comme l'une des figures les plus importantes de la direction russe, sachant que le fils de Patrouchev a été nommé vice-Premier ministre au nouveau Conseil des ministres, après avoir été ministre de l'Agriculture.

source :  Al Manar

 reseauinternational.net

 Commenter