14/05/2024 mondialisation.ca  16 min #248562

L'enjeu de la crise de 2020-2021 : votre vie, votre esprit, votre âme

Par  Dr Pascal Sacré

Le monde est dangereux à vivre,

non pas tant à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.*

Ne tournons pas autour du pot.

Je me réfère à la prétendue pandémie COVID-19 ayant abouti à l'injection d'un produit de composition encore inconnue à des milliards de gens, à partir de 2021, sous un prétexte avancé comme un dogme indiscutable, celui de stopper la dite pandémie.

Des prétendus experts se sont relayés sur toutes les ondes radiophoniques et télévisuelles du monde pour nous affirmer que cette infection était mortelle et que le seul moyen de la stopper était de se laisser injecter un produit présenté comme un vaccin de nouvelle génération, efficace et inoffensif.

Et des milliards de gens l'ont cru et ont reçu cette injection, non pas une fois, mais pour un grand nombre, plusieurs fois. Et ce n'est pas terminé et continue d'être prôné, fortement conseillé aux femmes enceintes, aux enfants et aux vieillards.

Aujourd'hui, en mai 2024, que pouvons-nous en dire, en étant humble, honnête, scientifique, examinateur le plus impartial possible des faits, libre de tout conflit ou même de tout lien d'intérêt et ne cherchant qu'à s'approcher le plus possible de la vérité, qu'elle nous plaise ou non ?

Dès que j'ai perçu les discordances dans le discours officiel (le canari dans la mine**), assumant pleinement ma fonction de médecin anesthésiste-réanimateur, intensiviste, aux premières lignes au sein d'un gros service d'hospitalisation aigue en Belgique, j'ai publié un article intitulé « COVID-19, vérifiez vos sources. Guerre contre…la corruption ? », le 12 avril 2020 [1]. Le terme de ‘guerre' fait référence à l'expression utilisée à six reprises par le président français Emmanuel Macron dans son discours du 16 mars 2020, « Nous sommes en guerre », sous-entendu, pour lui, contre un virus alors qu'une guerre contre la corruption scientifique et médiatique pandémique sauverait bien plus de vies humaines !

C'était prémonitoire car c'est vital dans ce genre de crise de discerner la vérité du mensonge ; de vérifier ce qu'on nous dit, surtout quand l'auteur du mensonge est présenté comme un expert et s'exprime sans citer aucune de ses sources, ne s'appuyant que sur sa réputation largement fabriquée et sur la complicité, consciente ou non, des journalistes qui ne remettent en cause rien de ce que cet expert dit.

Attention que les mensonges les plus efficaces sont les demi-vérités ou sont semés dans le discours par ailleurs cohérent, comme des grains quasi invisibles, imperceptibles.

Le diable est toujours dans les détails.

C'est ce qui s'est passé pour à peu près toutes les affirmations officielles ânonnées ces quatre dernières années comme des vérités indiscutables par nos autorités « bienveillantes », affirmations par la suite démenties, rapidement ou plus tardivement, par les faits et les analystes sérieux, indépendants et courageux vu la censure extrême et les intimidations poussées dont ils ont fait l'objet.

Pour ma part, je vous réfère aux nombreux articles écrits entre avril 2020 et janvier 2023, sur ce site  www.mondialisation.ca, abordant quasi tous les sujets concernés, confinements, traitements précoces dont l'ivermectine et l'hydroxychloroquine, technique de diagnostic RT-PCR, vaccins, masques et dérive totalitaire [2].

Pour presque tout, les faits m'auront donné raison.

Je suis loin d'être le seul.

Je ne reviens que sur quelques points illustratifs.

L'hydroxychloroquine, traitement ancien et bien connu, aux effets secondaires marginaux si on respecte la pharmacologie et les posologies (doses) et qui s'est révélé efficace dans le traitement précoce du COVID-19.

Avec d'autres médecins dont beaucoup de terrains, issus de nombreuses nations, j'ai affirmé cela très tôt et les faits ont confirmé cette vérité pourtant pourfendue par les experts officiels, en ce compris la revue médicale prestigieuse, le Lancet, qui a retiré son article hostile et frauduleux 12 jours après sa publication [3] créant le scandale dénommé Lancetgate.

Vous constaterez pourtant et c'est une habitude, que tous les médecins du monde, ceux de terrain dénommés généralistes ou médecins de famille, n'ont pas été prévenus de cette réhabilitation de l'hydroxychloroquine par ces mêmes médias de tous les pays, unanimes et très bruyants quand il s'est agi de répandre un mensonge, discrets voire silencieux quand il s'est agi de rétablir la vérité.

Nous pouvons faire le même constat avec l'ivermectine [4].

En tant que médecin, j'ai personnellement traité en 2021 des centaines de personnes atteintes d'infection respiratoire aigüe étiquetée COVID-19 avec de l'ivermectine correctement dosée. Ce traitement a été sans dangers et efficace, souvent dès le premier jour de traitement, y compris chez des personnes à risques et fragiles, très âgées, obèses, insuffisantes cardiaques ou respiratoires chroniques, évitant ainsi des évolutions vers des formes plus graves, réduisant d'autant la surcharge hospitalière et la période de contagiosité ; avec un médicament peu coûteux, inoffensif, pouvant être prescrit aux femmes enceintes sans risques pour le fœtus, et connu depuis les années 80, largement prescrit en Afrique notamment.

Où sont les articles et documentaires relatant cette vérité, dans tous nos médias écrits ou parlés ?

Avez-vous vu une réhabilitation de ces traitements réellement efficaces et sans dangers (aux posologies recommandées) depuis que les faits ont donné raison à tous ceux qui les prônaient dès l'année 2020 ou 2021 ?

Moi, non.

Au contraire, les médecins, entre autres, qui ont traité et parlé de leur succès ont été (et sont toujours) menacés de radiation, de suspension, de poursuites et diffamés dans cette presse qui continue à mentir et à soutenir le tout vaccinal.

Alors que les faits nous donnent raison. Et le prétendu « vaccin » ?

Sur base des données actuelles et du recul depuis 2021, en Angleterre, on sait depuis septembre 2023 que les vaccinés du COVID-19 meurent plus que les non-vaccinés :  Further Proof: The « Age Adjusted Argument » has been Crushed by the mRNA Data Avalanche. While this will thankfully Crush mRNA investment, sadly it has also Crushed so many Victims along the way. (substack.com), comme l'analyse le statisticien français Pierre Chaillot, auteur d'un livre remarquable, COVID-19, ce que révèlent les chiffres officiels, éditions l'Artilleur. Voici la vidéo où Pierre Chaillot analyse les statistiques anglaises : Révélation d'une nouvelle étude anglaise : on sait qui meurt le plus ! (youtube.com) .

Vraiment, je vous encourage, 4 années après mon premier article, à les relire tous.

D'un côté, nous avons des traitements peu coûteux, efficaces d'autant qu'ils sont précoces, inoffensifs en cas d'emploi selon les règles de prescription, des traitements qui ont fait leur preuves (je peux en attester personnellement),

et de l'autre côté, nous avons des injections d'un produit à la composition complète inconnue, appelé frauduleusement « vaccins », très coûteux mais très rentables pour les actionnaires des firmes qui les fabriquent et tous ceux qu'ils ont corrompu, et dont on sait aujourd'hui qu'ils engendrent une surmortalité et une flambée d'effets secondaires dans les populations du monde entier (cancers, maladies auto-immunes, dégénérescences, accélération du vieillissement cellulaire…).

Mais nos autorités, la presse, les « experts » officiels continuent leur bonhomme de chemin sans sourciller, continuant de fusiller les scientifiques et soignants honnêtes et indépendants de tout lien financier avec le système globalisé, et qui les contredisent en s'appuyant sur les faits.

Pourquoi les gens dans leur grande majorité continuent, eux, de laisser faire ? Et de se laisser faire ? Car la clé de la porte de sortie est en eux.

En chacun de nous.

Il y va de notre survie.

À présent, je vais livrer davantage mon opinion personnelle, ma déduction.

Ce n'est que cela, mon opinion, même si le passé a montré que j'avais vu clair sur beaucoup des sujets concernés, ne me croyez pas sur parole ou par amitié.

Vérifiez, contrôlez, lisez les articles, les livres, regardez les vidéos que je vous renseigne afin de vous éclairer, et faire votre propre opinion.

Tout ce que je dis à partir de maintenant peut encore évoluer.

C'est cela, la véritable science honnête, ne jamais se figer sur une position, une croyance qui deviendrait un dogme indétrônable, qu'importent les faits contradictoires ou la douloureuse nécessité d'avouer s'être trompé. Non. Surtout pas.

Tout en ayant le courage d'affirmer ce que nous pensons à un moment, que ça nous plaise ou non, même si ça nous attire des ennuis, suspension, radiation, contrôle fiscal, ou pire encore.

J'espère que tous les lecteurs sur ce site auront donc compris qu'on nous a menti ; parfois intelligemment et subtilement, plus souvent de manière grossière et autoritaire, en utilisant les faiblesses humaines au travers de la peur, du conformisme, de l'égoïsme et de la paresse.

Pourquoi ?

Pour dépeupler une terre surpeuplée, en utilisant des moyens odieux, un génocide quasi imperceptible, « doux », dans lequel, si nous ne faisons rien, ne réagissons pas, nous sommes tous complices, par action ou par omission.

Cela a commencé avec l'abandon des personnes vulnérables et fragiles, les personnes âgées, isolées, mortes de déshydratation, de privation d'affection, d'amour, et des soins les plus élémentaires au prétexte de… les sauver !

Cela s'est poursuivi en interdisant les traitements précoces pourtant sûrs et efficaces et en induisant une peur immense chez les gens, puisqu'on leur disait d'attendre de s'aggraver, qu'en attendant cela, ils ne pouvaient rien faire (impuissance) hormis ingérer du paracétamol, toxique pour le seul élément qui pouvait encore les protéger, le glutathion.

Je me souviendrai toujours de ce médecin âgé, abandonné à son sort, et pleurant lorsqu'il est venu chez moi, rien que parce que je l'avais écouté et rassuré.

Cela s'est amplifié en lançant cette campagne mondiale d'injection d'un produit toxique, inefficace et pourtant présenté comme sûr et efficace et dont on sait aujourd'hui, du moins sur base des statistiques des pays qui veulent bien les publier, qu'il tue davantage qu'il ne sauve.

Alors que tout ou presque est interdit chez les femmes enceintes, magiquement, il était devenu acceptable de « violer » leur corps sacré immunodéprimé, mettant en danger l'être le plus vulnérable qui soit, totalement dépendant des autres pour sa survie, le fœtus humain.

Combien de fausses couches, de naissances mort-nées, de malformations dans le monde aujourd'hui, en lien avec cette politique criminelle ?

Cette vidéo, premier chapitre d'une série qui en compte trois, basée sur une recherche sérieuse et documentée (sources citées dans la vidéo), vous éclairera sur les enjeux et les dessous de cette tragédie.

 🧠 Eugéniste 2.0 & Transhumaniste : leur guerre ouverte contre les peuples – 1/3 🗣️ Alain Schollaert – CrowdBunker

Elle est sur la plateforme Crowdbunker, car sur YouTube, aussitôt publiée, aussitôt censurée ce qui, indirectement, est un indice fort qu'elle dérange réellement les menteurs, comme seule la vérité peut le faire.

Les épisodes suivants seront publiés ce 19 mai puis ce 26 mai.

Regardez, écoutez et tirez vos conclusions.

C'est vital car on veut vous entraîner dans un monde dont vous, ici, ne voulez pas, ni pour vous, ni surtout, pour vos enfants.

Dépopulation.

C'est dans ce cas-ci d'un cynisme cruel, révoltant car ceux qui décident de cela le font dans leur bunker doré, bien à l'abri, s'étant autoproclamé rois du monde tout simplement parce qu'ils ont pillé ce monde, volé les richesses qui appartiennent à toute l'humanité et que forts de leurs dollars et de leurs euros, de leurs relations, de leurs « pouvoirs », ils décident de qui va mourir ou vivre.

Ils utilisent le mensonge avec brio et froideur, ils exploitent les failles du système démocratique et surtout, comptent sur nos faiblesses savamment excitées par tous les moyens à leur disposition, drogues, sports, musique, télévision, agitation, sexe…

Nous sommes devenus trop nombreux pour eux, marchant sur leurs plates-bandes et ils ont lancé ce qui correspond à l'agenda 2030. Oui, vous lisez bien, c'est pour 2030 et nous y sommes !

Manipulation psychologique poussée à son paroxysme, peurs, attaques invisibles ou peu visibles depuis de nombreuses années [5] par la pollution chimique de l'air (chemtrails), de l'eau, les ondes électromagnétiques (4G, 5G, mais aussi nos Wifi, télévisions, appareils électriques…), et aujourd'hui, ces poisons nanomoléculaires directement injectés dans le corps humain.

En corollaire, il s'agit de supprimer l'argent liquide et de le remplacer par le tout numérique.

De rendre l'humain aussi inerte et prévisible qu'une machine sans âme ni esprit propre, bien plus facile à diriger et exploiter.

Cette vidéo élaborée par le chercheur corso-belge Alain Schollaert, sur la chaîne du très bon Akina, le Front Médiatique, parle aussi d'un sujet délicat mais ô combien vital, également !

L'opposition fabriquée, dite « contrôlée ». La fausse opposition ou cheval de Troie qui participe de manière perverse, parfois inconsciente, à la diffusion du narratif officiel et à son accomplissement en capturant les volontés dissidentes.

Comment s'y retrouver sans paranoïa ni découragement ?

Ici encore, il s'agit de mes déductions, je les assume mais faites-vous votre propre opinion.

Toutefois, ne tardez pas et ne vous trompez pas car il y va de votre vie, la vôtre et celle de vos proches.

Les décisions que vous prendrez, les actions que vous mènerez dépendront toutes des informations auxquelles vous aurez choisi de faire confiance, des lanceurs d'alerte que vous aurez choisi de suivre car oui, il y en a des faux, plus ou moins conscients de ce qu'ils font.

D'abord, méfiez-vous des « héros » fabriqués par cette tragédie.

Recherchez l'humilité, la discrétion, la vraie modestie dans ceux qui vous parlent.

Il n'y a pas de héros. Pas de piédestal, pas d'élites de la résistance, pas de personnages prestigieux !

Recherchez ceux qui peuvent parler de tout, sans tabous, aussi bien de l'ARN messager que de l'oxyde de graphène, de génocide programmé que de l'industrie vaccinale mortifère ! Recherchez ceux qui admettent leurs erreurs, sont tolérants, ceux qui ne prennent pas les autres de haut, qui ne se présentent pas comme experts à leur tour, ce qui voudrait dire que par leur seul titre, nous devrions les écouter religieusement.

Vous souvenez-vous de la chercheuse suisse Astrid Stuckelberger, censurée dans un congrès de « résistants » rien que parce qu'elle voulait aborder le sujet de l'oxyde de graphène, comme si certains pouvaient décider de leur seule autorité de ce dont nous pouvons parler ou non.

Nous sommes tous des citoyens ordinaires plongés dans des circonstances extraordinaires qui ont révélé de quoi est faite notre véritable nature.

Ceux qui ont parlé et agi, dont certains pourtant très conformistes en temps normaux, ceux qui ont résisté, refusé de suivre aveuglément les ordres ne l'ont fait que parce qu'ils ne pouvaient pas faire autrement, pourtant bien lucides sur les risques terribles qu'ils couraient, licenciement, harcèlement, emprisonnement, empoisonnement, assassinat social ou fiscal.

Ce n'est pas par héroïsme mais par obligation morale.

C'est dans ces circonstances, au cœur de l'action, que l'on découvre réellement qui on est. Pas avant.

Ensuite, regardez qui a été visible, porté aux nues même, et qui a été ostracisé, très rapidement ou progressivement.

Regardez qui est censuré notamment sur YouTube et qui ne l'est pas ou moins. Ne tirez pas des conclusions hâtives mais faites marcher votre esprit de déduction.

Quand certains ont pu publier des livres sans problèmes, traduits même en plusieurs langues, en parler sur les ondes de radio, vous avez d'autres auteurs sérieux dont on ne parle jamais et qu'on ne traduit pas. C'est un signe.

Connaissez-vous Didier Raoult, Louis Fouché, Alexandra Henrion-Caude, Jean-Dominique Michel, Xavier Azalbert… ?

Je suis sûr que oui. Les « ténors », les « piliers »…

Et Mélodie Feron, Denis Rancourt, Sasha Latypova, Tess Lawrie, Alain Schollaert, Laurence Kayser ? Beaucoup moins, non ?

Mais encore une fois et c'est capital, faites vous-même votre propre opinion.

Les véritables lanceurs d'alerte sont invisibilisés. C'est logique. Le mensonge ne tolère pas la vérité qui le détruit d'un seul regard.

Les vrais résistants sont exclus, même par les cercles dits résistants ou éveillés, qui font donc ce qu'ils critiquent justement dans l'autre camp, de l'élitisme et de la sélection.

La vidéo reportage d'Alain Schollaert, sourcée, reliant tous les points de ce labyrinthe de corruption et d'objectifs secrets, parle d'elle-même.

L'intention de ces forces du mal est terrible.

C'est Primum Nocere : avant tout, nuire (par opposition au serment de tout soignant, primum non nocere, avant tout ne pas nuire).

Il s'agit de complots. Ce n'est pas une théorie et ceux qui vous disent encore cela sont soit des individus de l'âge mental d'un enfant préférant un monde faux mais qu'ils connaissent, soit des gens malhonnêtes voire complices.

Toutes les preuves de ce complot contre l'humanité sont là, sous nos yeux, aujourd'hui. Comme l'a attesté le travail énorme de l'avocat Reiner Fuellmich à présent emprisonné [6].

Et ce ne seront pas les collectifs bien connus, devenus depuis quelque temps des machines bien huilées et admises, ni les organes de presse soi-disant résistants qui vont vous aider à sortir de là.

Ce sont vous, nous, moi, toi, lui, elle.

Nous. Ensemble.

Chacun défendant son âme et son esprit face à l'attaque dévastatrice.

En commençant par se libérer des influences mauvaises qui vous captent et vous enferment dans une impasse du labyrinthe. Ils ont prévu une impasse pour chacun de nous, depuis le temps qu'ils travaillent sur ce projet diabolique.

Ils savaient très bien que certains ne goberaient pas leurs mensonges et auraient le courage de résister. Ils n'ont rien laissé au hasard. Ils ont tenté de tout prévoir, de proposer une solution alternative pour chacun d'entre nous.

Quel que soit le nom de ce piège pour vous, je prie pour que le plus grand nombre, après la lecture de cet article et surtout la vision de Eugéniste 2.0 & Transhumaniste : leur guerre ouverte contre les peuples, réalisé par Alain Schollaert, voient clair et reprennent le pouvoir personnel qu'ils ont tout au fond de leur âme et nous survivrons à tout cela.

Car ils ne gagneront pas.

Ils ne peuvent pas violer votre âme sans votre consentement, c'est pourquoi ils font tout pour la tromper, l'induire en erreur, l'affaiblir et l'orienter dans une fausse direction.

Soyez courageux, lucides, calmes, réfléchissez puis agissez, n'ayez peur de rien et permettez à ce qu'il y a de meilleur en vous, de plus lumineux, de bon et de beau, la force d'amour de votre cœur flamboyant de rayonner et d'éteindre toute cette noirceur.

Dr Pascal Sacré

Image en vedette : Capture d'écran. Lanceur d'alerte.

* Je ne mets pas d'auteur car ce genre de phrase est attribuée à l'un ou à l'autre, sans possibilité de le vérifier. C'est la phrase en elle-même, universelle, qui est importante car elle résume bien toute la problématique actuelle.

** le canari dans la mine :  Que signifie être un canari dans une mine de charbon ? – Spiegato

Sources :

[1]  Mondialisation – Centre de Recherche sur la Mondialisation

[2]  Mondialisation – Centre de Recherche sur la Mondialisation

[3]  Mondialisation – Centre de Recherche sur la Mondialisation

[4]  Mondialisation – Centre de Recherche sur la Mondialisation

[5] Lisez l'auteur Claire Séverac, et son livre « la guerre contre les peuples » :  Claire Séverac – La guerre secrète contre les peuples : Claire Séverac : Free Download, Borrow, and Streaming : Internet Archive. Cette activiste courageuse a été assassinée au travers d'une maladie fulgurante mystérieuse en décembre 2016 ( La mort de Claire Séverac, une activiste qui dérangeait « l'establishment » — Santé et Bien-être — Sott.net)

[6] C'est le début du procès de Reiner Fuellmich (youtube.com)

La source originale de cet article est Mondialisation.ca

Copyright ©  Dr Pascal Sacré, Mondialisation.ca, 2024

 mondialisation.ca

 Commenter