14/05/2024 euro-synergies.hautetfort.com  2 min #248596

Londres et Kigali visent de premières expulsions de migrants au Rwanda au printemps

Le «modèle rwandais» fait école : Prague et Copenhague veulent aussi «délocaliser» les clandestins

Le «modèle rwandais» fait école : Prague et Copenhague veulent aussi «délocaliser» les clandestins

Source :  zuerst.de

Prague/Copenhague. L'exemple britannique fait école: d'autres pays européens préfèrent désormais, eux aussi, externaliser leurs problèmes de demandeurs d'asile. Le Danemark et la République tchèque se sont dorénavant associés pour promouvoir au niveau européen le « modèle britannique », qui consiste à expulser les clandestins vers des pays non européens où ils devront attendre que leur demande soit traitée.

Prague et Copenhague souhaitent s'adresser à la Commission européenne par le biais d'une lettre et trouver en même temps d'autres alliés. Un projet de lettre a été publié lundi par le quotidien tchèque Hospodářské Noviny. La République tchèque n'est pas satisfaite du nouveau pacte européen sur les migrations. En collaboration avec le Danemark, ils souhaitent un changement de cap fondamental dans la politique d'asile européenne.

L'accord entre l'Italie et l'Albanie est notamment cité comme modèle. Le projet de lettre demande également que les migrants qui ont déjà reçu une réponse négative à leur demande d'asile soient également conduits dans des pays tiers en dehors de l'UE. Ils devraient y attendre la fin de leur procédure, ce qui devrait empêcher leur séjour illégal ou leur entrée dans la clandestinité au sein de l'UE.

Pour l'instant, la Commission européenne ne veut rien savoir des projets de Prague et de Copenhague (mü).

Demandez ici un exemplaire gratuit du magazine d'information allemand ZUERST ! ou abonnez-vous dès aujourd'hui à la voix des intérêts allemands !

Suivez également ZUERST ! sur Telegram :  t.me

 euro-synergies.hautetfort.com

 Commenter