14/05/2024 francais.rt.com  3 min #248597

Nouveau gouvernement russe : Poutine reconduit Lavrov aux Affaires étrangères et propose Biélooussov à la Défense

«Tout doit contribuer à la victoire», déclare Biélooussov, candidat au ministère russe de la Défense


© Alexandre Vilf / RIA Novosti

Andreï Biélooussov, le 28 novembre 2018 (photo d'illustration).

Pertes minimales, modernisation des moyens et optimisation des dépenses : Andreï Biélooussov a exposé ce 14 mai devant le Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe) les axes de ses objectifs pour le ministère russe de la Défense. L'enjeu : la victoire en Ukraine.

«Tout ce qui est efficace et avancé dans le pays, tout doit contribuer à la victoire, à assurer la solution des tâches des forces armées», a-t-il déclaré devant les sénateurs, qui examinent sa candidature au poste de ministre de la Défense.

L'une des priorités de l'ancien premier vice-président du gouvernement russe, économiste de formation, s'il est confirmé à ce poste, sera de fournir les équipements les plus modernes possibles aux soldats russes déployés sur le front. Celui-ci entend rendre «l'économie militaire ouverte au maximum aux innovations», notamment «aux technologies numériques». Même tonalité concernant la formation des soldats.

Toujours en matière d'innovation, Andreï Biélooussov estime que de nouvelles méthodes de combat doivent être développées afin de conserver une longueur d'avance sur les forces ukrainiennes. Selon lui, la situation sur la ligne de front évolue constamment, au gré de l'emploi de nouvelles technologies et de l'adaptation des soldats à ces dernières.

«L'objectif clé reste bien sûr d'atteindre la victoire», souligne Biélooussov

«Dans le contexte de l'opération militaire spéciale, l'objectif clé reste bien sûr d'atteindre la victoire [...] avec des pertes humaines minimales», souligne-t-il. Au-delà des moyens techniques, il estime également que l'une des priorités de son ministère est le renforcement des effectifs de l'armée. Cité par l'agence RIA Novosti, celui-ci a toutefois précisé qu'il ne parlait pas de mobilisation.

Autre chantier, pour cet ancien ministre du Développement économique : celui de l'optimisation des dépenses militaires. «L'optimisation ne signifie pas des réductions radicales. L'optimisation signifie avant tout une augmentation de l'efficacité, afin que chaque rouble d'argent budgétaire que nos citoyens dépensent en fin de compte ait un effet maximal», précise-t-il.

Présenté par Vladimir Poutine comme candidat au Conseil de la Fédération de Russie, après la nomination de Sergueï Choïgou au poste de secrétaire du Conseil de sécurité et vice-président de la commission sur le complexe militaro-industriel, ce changement à la tête du ministère survient alors que l'armée russe engrange depuis plusieurs semaines des succès sur le front après deux ans d'âpres combats face à une armée ukrainienne financée, équipée et conseillée par les pays occidentaux.

 francais.rt.com

 Commenter