15/05/2024 francais.rt.com  2 min #248657

Poutine salue l'avancée des troupes russes sur le front ukrainien


© Service de presse du Kremlin

vk.com

«Depuis le début de l'année, nos troupes améliorent constamment, chaque jour, leurs positions dans toutes les directions. Elles remplissent tous les objectifs fixés par le ministère de la Défense», a déclaré Vladimir Poutine ce 15 mai, au cours d'une réunion avec les officiers supérieurs et le nouveau ministre russe de la Défense, Andreï Biélooussov.

«La rapidité avec laquelle nous réagissons aux exigences du moment nous apporte la confiance dans le fait que nous remplirons tous les objectifs», a ajouté le président russe.

Depuis le 10 mai, l'armée russe a lancé une offensive sur le front nord, dans la région de Kharkov, bousculant les défenses ukrainiennes. Le ministère a annoncé la prise de plus d'une dizaine de localités en quelques jours. Ce 15 mai, ce sont les villages de Glyboké et Loukiantsi qui ont été libérés, toujours selon la même source.


© Rybar

L'offensive russe dans la région de Kharkov.

Les forces russes chassent les troupes ukrainiennes de Rabotino

L'armée a de surcroît rapporté avoir repris le village de Rabotino. Une victoire d'autant plus symbolique qu'il avait été l'un des rares succès ukrainiens au cours de l'échec de la contre-offensive estivale de Kiev, à l'été 2023.

Plus tôt dans la matinée, l'armée ukrainienne avait indiqué avoir procédé à un repli dans «certains endroits des zones de Loukiantsi et de Voltchansk, en raison des tirs et des actions d'assaut de l'ennemi». «Des manœuvres ont été effectuées pour sauver la vie de nos soldats, les unités ont été déplacées vers des positions plus avantageuses», a insisté le porte-parole des troupes ukrainiennes dans la région, Nazar Volochine, cité par l'AFP.

L'Ukraine a dépêché des renforts dans la zone, au risque de dégarnir d'autres points du front. Le chef des renseignements militaires ukrainiens, Kirill Boudanov, a alerté le 14 mai sur l'absence de réserves, estimant que l'offensive russe visait à épuiser celles-ci. «Toutes nos forces sont soit ici [dans la région de Kharkov], soit à Tchassov Iar», dans le Donbass, a-t-il indiqué. «J'ai utilisé tout ce que nous avons. Malheureusement, nous n'avons personne d'autre dans la réserve», a-t-il ajouté. Kirill Boudanov pensait que la situation pourrait être stabilisée sur ce front dans quelques jours, mais s'attendait à court terme à une nouvelle attaque russe, cette fois dans la région de Soumy.

 francais.rt.com

 Commenter