16/05/2024 reseauinternational.net  3 min #248708

Le Premier ministre slovaque touché par balles

Tentative d'assassinat du Premier ministre slovaque qui gênait l'Ue

par Pierre-Alain Depauw

Le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a été blessé par balles, notamment à la poitrine et au ventre lors d'une tentative d'assassinat. Il est entre la vie et la mort.

Les coups de feu ont été tirés alors qu'il sortait d'une réunion gouvernementale dans la ville de Handlova. Le tireur a été arrêté et identifié. Voici les faits saillants de l'incident rassemblé par TASS.

Que sait-on ?

Robert Fico a été victime de coups de feu en sortant d'une réunion gouvernementale dans la ville de Handlova, dans l'ouest de la Slovaquie. Des témoins oculaires ont déclaré au journal Plus Jeden Den avoir entendu quatre ou cinq coups de feu.

Le Premier ministre est dans un état très grave et a été transporté par hélicoptère à l'hôpital de Bratislava où il est soigné dans l'unité de chirurgie vasculaire.

Reuters a rapporté que Robert Fico était conscient à son arrivée à l'hôpital et que son état s'était stabilisé.

La télévision JoJ a décrit le tireur comme étant un homme de 71 ans qui a été arrêté.

Réactions du monde entier

Les responsables politiques européens ont fermement condamné la tentative d'assassinat de Fico. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que cet incident portait atteinte à la diplomatie européenne. Le Premier ministre de la Hongrie voisine, Viktor Orban, s'est dit choqué par cette «attaque odieuse», tandis que le Premier ministre polonais Donald Tusk a exprimé son soutien à son homologue slovaque. Le ministère biélorusse des Affaires étrangères a également fermement condamné l'attentat contre Robert Fico.

Les positions de Robert Fico qui fâchent l'Union européenne

Robert Fico est Premier ministre de Slovaquie depuis le 25 octobre 2023. Il a occupé ce poste de 2006 à 2010 et de 2012 à 2018. Il critique depuis longtemps la stratégie occidentale à l'égard de l'Ukraine, affirmant que le conflit n'a pas de solution militaire et que les livraisons d'armes à Kiev ne font que causer de nombreuses victimes des deux côtés.

Le Premier ministre Robert Fico a souligné à plusieurs reprises que la Slovaquie ne soutiendrait pas la candidature de l'Ukraine à l'OTAN parce que cela n'a aucun sens.

En février 2024, le Premier ministre slovaque a déclaré que le conflit en Ukraine aurait pu prendre fin dès le début, mais quelqu'un a dit aux Ukrainiens de ne pas le faire. Robert Fico a appelé à plusieurs reprises à un cessez-le-feu et à des pourparlers de paix. Il a également affirmé que  la Crimée et le Donbass resteront à jamais à la Russie.

Robert Fico considère que les sanctions antirusses «affectent négativement le peuple slovaque».

Robert Fico a également exprimé l'opinion que l'Ukraine devrait «normaliser de manière significative» ses relations avec la Russie après la fin du conflit.

Robert Fico venait également de  dénoncer la «conspiration von der Leyen - Pfizer».

source :  Médias-Presse-Info

 reseauinternational.net

 Commenter