05/06/2024 dedefensa.org  3 min #249920

Une route sans retour

Le désordre et la nuit

• Un texte plein d'énigmes et de questions sans réponses, rapidement exprimées, concernant une décision d'une terrible importance dont personne ne sait exactement ce qu'elle implique. • Sauf les Russes, peut-être ? • Avec un texte d'Andrea Marcigliano.

C'est court et bref mais fort bien troussé pour vous faire sentir le désordre extraordinaire de la situation et la nuit profonde où se trouvent plongés nos pensées, à nous, à nous tous, soi-disant citoyens du monde américaniste-occidentaliste dont la mission est d'éclairer le monde de notre sagesse et de notre vertu. Mesure-t-on l'abîme où sont tombées nos activités et nos pensées avec ce conflit qui est presqu'entièrement (dirait-on 95%, calculette en main ?) de notre faute ?... Qui est plus qu'entièrement l'enfant de notre arrogance et de notre narcissisme moderniste, le fils de nos mensonges sans fin et de notre goût du spectacle au-dessus de tout, écrasant de son mépris les prétentions de la réalité à exister ? Jamais une guerre aussi cruelle n'aura été aussi utile pour enfin nous forcer à regarder notre mine sordide et chafouine, défaite d'hypocrisie, immonde à force de déni de la vérité du monde, - notre mine dans le miroir ricanant du destin du monde.

Le désordre est celui qui entoure la décision d'autoriser ou non les Ukrainiens à utiliser les armes à longue portée que divers pays occidentaux ont livrées à l'Ukraine. Au départ, il s'agit d'une soi-disant décision américaniste qui a été donnée et, à l'arrivée, il semble que personne ne sache vraiment quelle est cette décision, ni et surtout pas les américanistes eux-mêmes. Les Européens sont-ils prêts à suivre les USA ? Peut-être, peut-être pas, lorsqu'on saura exactement quelle est cette décision, puisqu'il apparaît qu'à Washington également, on ne sait pas exactement, avec ceux qui veulent intensément un accord pour des tirs le plus loin possible en Russie, qui mettent la Russie à genoux, et ceux qui ne veulent pas en en entendre parler dans de telles conditions si "libérales" parce qu'ils se souviennent vaguement que la Russie a des armes terribles.

A ce désordre extraordinaire par rapport à l'importance de la décision et de ses conséquences, répond comme un écho silencieux et glacé la nuit profonde dans laquelle sont plongés nos esprits. Qui peut dire, et pourquoi, et comment il faut envisager cela ? Qui peut dire qu'il a envisagé les réactions des Russes et leurs conséquences ? Qui peut dire à quoi tout cela sert-il et dans quels buts ces choses sont envisagées ? Qui peut nous indiquer où mène cette route que personne ne connaît et qui semble n'aller nulle part sinon en enfer ? Qu'importe se disent-ils tout bas puisqu'elle est "sans retour"... Le silence de la nuit pour toute réponse, la nuit de nos esprits emprisonnés dans une nuit sans fin.

(Un texte de Andrea Marcigliano, originalement à ' electromagazine.it', en traduction française à ' eurpo-synergie.hautefirt.com'.)

 dedefensa.org

 Commenter