06/06/2024 reseauinternational.net  2 min #249970

Le Jihad islamique a intensifié ses opérations dans le sud et au centre de la bande de Gaza

par Press TV

Les Brigades Al-Qods, branche militaire du Mouvement du Jihad islamique de la Palestine, ont annoncé dans un communiqué, publié mercredi 5 juin, l'intensification de leurs opérations dans le centre et dans le sud de la bande de Gaza contre les unités de l'armée d'occupation israélienne.

Plusieurs soldats ont été tués ou blessés lors de l'explosion des bombes placées dans un lieu de rassemblement des militaires israéliens à l'est du camp de réfugiés de Bureij (centre de la bande de Gaza).

Les combattants des Brigades Al-Qods ont également tiré des roquettes antichars sur les véhicules de l'armée israélienne dans la ville de Rafah (sud).

Dans le même temps, l'armée du régime sioniste a révélé ce mercredi que dix de ses soldats ont été blessés lors des accrochages dans la bande de Gaza pendant les dernières 24 heures.

L'armée d'occupation israélienne a annoncé que depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza, le 7 octobre 2023, 3730 militaires israéliens ont été blessés, dont 1889 après le déclenchement de l'offensive terrestre contre l'enclave palestinienne. 644 officiers et soldats de l'armée ont été tués et 570 autres ont été grièvement blessés lors des affrontements dans la bande de Gaza.

L'armée sioniste souligne que 254 officiers et soldats qui ont été blessés lors des combats terrestres reçoivent encore des soins médicaux et de réhabilitation. 31 d'entre eux se trouvent dans un état critique.

Les médias israéliens font état d'une très forte censure que leur impose l'armée du régime sioniste en ce qui concerne le nombre de morts et de blessés dans les rangs de l'armée israélienne, de peur de vives réactions négatives de l'opinion publique à l'intérieur de la Palestine occupée. Ces médias ont révélé toutefois que le bilan dressé par l'armée et communiqué officiellement aux médias est inférieur par rapport aux statistiques fournies par les hôpitaux et les centres médicaux israéliens.

source :  Press TV

 reseauinternational.net

 Commenter