07/06/2024 reseauinternational.net  13 min #250039

Lorsque le caché nous explique l'exhibé

par Gilbert Guingant

Les faux dirigeants qui agitent avec insistance tel évènement fabriqué ? Raté. Les explications ne vont venir que de ce qui reste dissimulé. Mais toujours plus maladroitement. Aussi, apprenons-nous toujours mieux à remettre les faits à l'endroit. Par exemple, l'écrasement «impossible» de la Russie par l'OTAN-France. «Seuls les Russes ont réellement des plans stratégiques et opérationnels appropriés. L'Occident-bébé souhaite juste âreuh renverser le système actuel en Russie. Mais tout cela est fortement incohérent et semble désespérément et paradoxalement mêlé à des... croyances de supériorité raciale et culturelle sur les Russes». Aberrant non ? Ah vous souhaitez poursuivre ? Sachez que nous déployons, à la fois, 3 plans d'élucidations. Vidéos. En parallèle, documents photos, stats, dessins, etc. Et ce texte. Un exemple ?

De Silvano Trotta : «Comme tous les samedis soir, manifestations monstres en Israël. Le peuple réclame la démission de Netanyahou, et un cessez le feu !
Mais de cela les anti-médias ne vous en parlent pas.
Ils sont devenus pro Netanyahou, alors qu'avant la guerre ils vous montraient les images des manifestations contre ce criminel de guerre corrompu
».

Étranges fofolles capricieuses que ces médias. Les Israéliens semblent plus enragés que l'Occident mais le vrai Occident leur est caché. Comme la majorité des Israéliens à nous.

1. Le devoir de débet !

Ils ne veulent pas... communiquer. Partager équitablement les informations, ils ne veulent pas. Ils ne communiquent pas du tout : ils assènent juste les messages «exceptionnels» sans communication d'êtres si à parts. D'anges, d'extraterrestres, de cramés de narcissismes à la gonflette ? Ils refusent de communiquer : leurs «règles qui dérèglent» tombent du ciel. Et, pour cela, exigent des pas de réponse, pas de commentaire. On ne discute pas devant la «parole» d'êtres aussi supérieurs. Et c'est là qu'ils ont décollé de la planète, qu'ils se sont auto-enfermés dans leurs monde CLOS où rien ne communique, ne transmet. Soit ils restent enfermés, resserrés dans leur prison mentale. Dans leurs confinements d'alcooliques et de drogués d'eux-mêmes. Ce qui va tout balayer ?

Ils «croient» être supérieurs - les faits incessants prouvent, eux, qu'ils sont plutôt inadaptés, antisociaux, ahumains, incapables d'empathies comme de raisonnements... rationnels. Si inaptes à tous les débats loyaux. En très nets déficits de nombreuses qualités morales comme de qualités humaines. Oui ils ne croient qu'à ce qui n'est pas : leur supériorité et leur monde de demain, le prétendu «monde d'après» (encore plus nul que leur «monde d'avant). Ce qui parvient au fiasco total de leurs insensées prétentions (ils sont plus loin des dieux que jamais un humain ne l'a été !). Après les dégrisements intenses, la transition des sevrages et des déconditionnements. Déconditionnements qui les montrent aussi comme des... victimes. Victimes de maitres diaboliques qui leur auront bourrés le crâne avec «vous êtes la crème du monde. En tant qu'êtres supérieurs (sic) vous pouvez tout faire sans ne respecter personne». Pédagogies de catastrophe : à leur seriner qu'ils sont les meilleurs, ces feignasses ne font plus aucun effort pour le devenir au moins un peu. Puisqu'il leur est dit «qu'ils le sont déjà». Or, s'ils étaient les meilleurs ils «sauraient» que c'est un effort permanent que de simplement le rester. Ce pourquoi enfle leur médiocrité structurelle chaque jour. Ces êtres dits supérieurs qui ne communiquent que par... génocides - nous pouvons dire qu'ils n'agissent que comme des êtres très inférieurs ! Entendez juste ces sionistes qui, après avoir assassinés lâchement des populations civiles sans défense, osent «projeter» sur leurs victimes innocentes leurs monstruosités : «ces civils sans défense sont pires que des animaux «parce que», nous, monstres d'infériorités, les assassinons lâchement». Capté ? Vous suivez bien la si grave détérioration morale de ces pitoyables non supérieurs ?

Étrange comme Ils se croient, dur comme fer, vraiment... si supérieurs aux autres ! Et comment s'extériorise malencontreusement cette dite supériorité ? Oui comment ? Par des assauts d'hyper racismes, oui vous entendez ces monstrueux racismes d'apartheids «qui rabaissent tant les fanatiques racistes». Par des flots de diffamations de lâches (bien planqués, ils vont se croire niaisement intouchables), oui par de tombereaux de trahisons, les côtés si sombres de certaines âmes fuyardes.

Tout fuir ?

Ils dénient le réel qu'ils créent, ils mentent sur les résultats des décisions qu'ils ont bien prises, ils trafiquotent tout (depuis les chiffres réels dans tous les domaines jusqu'aux comptes rendus frauduleux de leurs propres... méfaits !). Ils ne peuvent assumer la différence entre leur lubies auto-admiratives d'eux-mêmes et les conséquences sanglantes des débandades structurelles devant leurs propres paroles et actes, oui leurs propres actes et paroles. Ne supportant aucuns débats loyaux, aucune irruption de la si bonne diversité des opinions, de l'apprentissage raisonné des tolérances et des bienveillances d'une civilisation qui s'auto-élucide elle-même. Au point de ridiculiser si efficacement tous les va-t'en guerres.

Ce pourquoi nous avons identifié les sources des nuisances (ce sont bien des médiatiques et des gens de pouvoirs dont nous parlons ici) de quasiment toutes les paroles de haines, de malveillances, d'agressivités, de toutes les désinformations destinées à faire détester tous les braves gens et admirer les pires que salopards, de toutes les magouilles, les maquillages ou bien de toutes les «immoralisations intensives» de la vie publique possibles. Nous parlons bien de tout ce «ne rend surtout pas supérieurs ces personnages justes autoproclamées supérieurs». Oui vous voyez bien à quel point ces sinistres personnes nuisent à toute la société. Et que l'urgence à agir demeure la même depuis tant d'années : les écarter fermement de tout ce qui «est une décision publique». Afin que leurs malfaisances récidivistes n'atteignent plus les populations civiles. Populations civiles dont l'ONU (c'est dans sa Chartre) a la mission de protéger. Quitte, dans certaines situations, à s'armer pour faire barrages aux agressions illégales perpétrées contre elles. Les inexcusables génocides tous issus d'apartheids hyper racistes.

N'oublions pas de nous souvenir le double dysfonctionnent mental conduisant à leurs si malfaisants actes (médiatiques politiques et financiers fous) : qu'ils se croient supérieurs et qu'ils «croient», conjointement, que ces civils sont inférieurs et qu'ils peuvent (donc) faire ce qu'ils veulent d'eux. Ces graves délires sont tous erronés. Ces faux supérieurs n'agissent qu'en tant qu'inférieurs... Il s'agit de le dire partout désormais...

Vu que nous atteignons le fond solide du débat : ces fausses élites mais vraies anti-élites sont, toutes, d'un autre temps. Si coincées dans le passé suranné. Toutes archi ringardes, obsolètes, désuètes. Ainsi, les sionistes se croient dans l'Antiquité là où le despotisme oriental massacrait sans lois ni règles. Or, eux seuls stagnent dans cette dangereuse... irréalité. Le reste si majoritaire du monde ne les voit que comme de lâches assassins. Leur éducation complètement ratée les a rendus inadaptés, inexacts, si hors des réalités... partageables. Le tout reposant sur des tonnes de préjugés, toutes les idées que fausses qu'ils se font sur autrui. Ils ne vérifient pas, n'examinent rien, n'écoutent que leurs seuls monologues d'aliénés. Ce pourquoi ils ne communiquent (sic) qu'à coups d'extrêmes violences, de répressions illégales, de malentendus volontaires, de lamentables mensonges et de manipulations sommaires : pas reluisant du tout pour qui «se croient» supérieurs !!!

Vous comprenez que ce sont les plus désocialisés des égarés. Leurs morales et leurs sentiments de voyous les écartent - visiblement - de toutes socialisations respectueuses : à part antisociaux ils ne savent rien faire. Facile de comprendre, alors, à quel point ces brutes peuvent «casser les institutions», détruire les liens sociaux, nuire à toute la société et mettre «la vie des autres en extrême danger». Et que le remède le plus efficace soit de... les écarter, et tout de suite, de toute décision publique. Décisions qui nécessitent que vous preniez toutes vos responsabilités ! Responsabilités venant de l'ancien français «respons», de «répondre». Être «apte à répondre» de ces actes et paroles c'est cela un responsable. Encore faut-il répondre de ses actes et paroles. Ce que les faux pouvoirs fuient sans cesse. S'ils fuient tant leurs responsabilités c'est bien qu'ls se conduisent en irresponsables. Et qu'ils doivent se voir traités en irresponsables !

L'avantage de ces arriérés qui «se croient» supérieurs sans l'être, c'est que si vous les voyez comme ils sont, sans abus dans un sens ou dans un autre - juste comme ils sont - c'est définitif. Vous les verrez toujours ainsi. L'authentique regard qui voit l'empereur nu s'il est nu. Aucune simagrée ne vous atteint plus. Les manipulations n'ont plus de mains, etc.

Donc vous avez bien vérifié c'est «parce que» ces occidentaux «se croient» supérieurs sans l'être, que l'Occident perd partout. S'effondrant dans sa propre médiocrité.

Les plus médiocres bloquent tout l'Occident au pire moment - là où ils si incapables de conduire une vraie sortie de crise ! C'est «parce que» ces médiocres «se croient» supérieurs que «leur» occident s'effondre. L'Europe des peuples souverains va surgir et foutre les ingérants illégaux états-uniens dehors. Mais cela c'est pour la suite...

2. Les conséquentes inconséquences ?

Lors des prémices du macronisme, les financiers, planqués derrière, leur disaient «vous pouvez dire et faire ce que vous voulez, nous vous couvrons !» Sans doute ne s'attendaient-ils pas à ce qu'un ministre proclame «J'ai sauvé la France» ? Même si nous ne savons pas «sauvé la France mais de quoi au juste ?

N'empêche que cette annonce vacarmeuse nous a obligé à investiguer. Et que nous avons eu beau fureter partout impossible de dénicher un seul argumentaire économique complet de ce prétendu économiste Bruno Le Maire. Seuls des tics et maniaqueries d'un simplisme alarmant sont apparus. Surtout trois (3) :

«La dépense publique augmente» «donc» il faut supprimer les services publics.

La dette augmente «donc» il faut encore diminuer le trop peu d'impôts des plus riches... symétrisée avec le malencontreux.

La dette augmente «donc» il faut rançonner encore plus les toujours plus pauvres.

C'est le «donc» qui est trop exhibé, trop agité ? Alors qu'il n'y a aucune relation de causalité, d'effectivité. Rien.

1 - En effet, la dépense publique, avec les reports de «dépenses contraintes», ne bouge que peu depuis 45 ans. Seule anomalie ? La part donnée aux grandes entreprises qui enfle beaucoup trop vite. Nous expliquant qu'il y a un «véritable pillage de l'argent public (par la galopante Dette !)» derrière tout ça. Qu'il y a bien un transfert caché de la richesse des particuliers et de l'économie réelle vers ce privé sans foi ni loi (celui qui fait «illégalement» les lois à la place de la représentation nationale !). Pour offrir une image de l'ordre de grandeur du pillage crétin ? «Faut bien mesurer ce qu'a représenté cette hausse phénoménale de 4 points de PIB supplémentaires d'aides aux entreprises chaque année depuis l'an 2000 : c'est un soutien massif, qui n'a pas été financé par des impôts, mais essentiellement par de la dette». précise Élucid. Dettes ? Ce qui fait que Standard & Poor's a réduit la note de la France. À cause de ces beuveries de dettes.

2 - Le caché qui explique ? «C'est au niveau des recettes que l'inconséquence si conséquente macroniste de l'anti-gestion de l'État apparaît le mieux. Alors que le déficit n'a cessé d'augmenter, alors que la dette est devenue un problème de plus en plus inquiétant, (le caché) les recettes de l'État n'ont pas cessé de... diminuer, et en premier lieu les impôts sur la production... payés par les entreprises. C'est un des cœurs de la NON politique de Macron : baisser les impôts des plus riches et baisser les impôts des entreprises». Ce simplisme ne passe plus : les trop riches sont bien des «traîtres fiscaux» (en temps de «guerre» les traîtres ce n'est pas si bien vu !). Oui ces immenses «fuyards fiscaux» : puisque l'impôt est un «dû». Un «dû» vient du verbe devoir et le «devoir dû fiscal» des plus riches reste plus... nécessaire que celui des autres. «À chacun selon ses moyens» souligne la sagesse plurimillénaire. Et eux te souillent ces moyens en crachant que les moyens «illégalement gagnés» par les fraudes fiscales servent à acheter illégalement les médias de tous. Pour mentir sur tout et dissimuler toutes les illégalités (nombreuses) des trop riches. Solutions ? En fait augmenter très significativement les impôts de trop riche dont toutes les solidarités sont appelées à la rescousse de «solidarité» - l'impôt de «solidarité» sur la fortune. Avec un retour rétroactif... Les trop riches anti-sociaux, séparatistes, sectaires, hyper racistes et... marginaux ça ne passe plus.

Pour finir, le Droit et les lois sur ses fiscalités disent toutes que «hors des impôts «progressifs» toutes les autres fiscalités sont illégales. Ce qui explique tant de choses non ? Pas d'impôts «tous progressifs», personne n'a à payer l'impôt. L'obligation juridiquement disparaît. Ils devront se passer de nous. Simple, non ?

3 - Le caché (trop d'argent donné aux plus riches, le sur-assistanat de ceux-ci qui nous coûte un «pognon de complètement dingues» - la non- imposition suicidaire des trop riches, etc.) explique l'acharnement si haineux et comme du très violent apartheid contre les pauvres : alors qu'ils n'ont rien, il est matraqué de les dévaliser au maximum. Ce qui ne résout évidemment rien mais aggrave dangereusement tout. Sauf, qu'à un moment, y capote complètement le «tout est de la faute des pauvres», eux seuls profitent de tout, ils vivent plus richement que les milliardaires, ne s'achètent-ils pas une voiture neuve toutes les 2 secondes, etc. Tout ceci n'est vraiment pas du niveau de... ministres, mais bien de cancres hyper redoublants de fin d'école primaire. Plus que consternant !

Autres méfaits des flagrants dénis du réel ? De fait, les pauvres ne coûtent pas à la société, ils rapportent plutôt. Par exemple, ce sont eux qui rapportent le plus de TVA, et de loin, au pays, etc.

Ainsi, en résumé, l'Occident est de moins en moins dans les réalités, dans le terre-à-terre, dans le concret tangible, dans le quotidien vigilant, dans les côtés pratiques de la vie. Ce qui l'aveugle à un point inimaginable...

La médiocrité extrême de... semer des dettes et des dettes à tout vent. Soit de cyniquement priver les populations d'un futur, de les piétiner sans le moindre respect. Oui cette médiocrité de tenter de planquer sous le tapis les méfaits... se prouve bien être la solution de facilité des incapables. A la portée du dernier venu. Que jamais de jamais des êtres supérieurs (même un peu) n'adopteraient...

Ce pourquoi...

3. L'Occident va se voir dessaisi de toutes choses ?

Petit à petit, puis de plus en plus. Le tout passant d'une quasi-invisibilité à la pleine visibilité. Lui-même leurré, auto-trompé, auto- égaré par lui-même. Ne se rendant compte de rien avant que tout ne soit devenu irréversible.

Ainsi les JO de Paris, à la réputation désastreuse, hyper répressifs, ultra fliqués, réservés aux seuls riches etc. JO qui risque de voir la population les éviter. Pendant que les BRICS groupant déjà plus de la moitié de la population mondiale risquent d'attirer tous les succès... par amitiés

Ces jeux olympiques de l'Olympe grecque avec tous ces dieux dont Zeus... Zeus repris comme... Jupeter, Jupeter le confus ridicule, ont perdu toute émulation loyale, toute franchise des échanges, tous désirs de rencontres authentiques, toutes amitié spontanées, etc. lorsque tout été figé, congelé dans les préjugés, les conflits d'intérêts et... l'absence de jeux en fait ! Puisque ?

Le moteur actif des transformations ? Ce qui n'est pas assez dit... Les BRICS désirent rétablir des relations de confiances dans les échanges entre les humains. Et leurs pays respectifs. Bien finie la haine impérialiste et colonialiste. L'Occident va demeurer, seul, dans son monde de ténèbres absurdes. Les rapports des BRICS avec les pays pauvres ne sont pas de mépris, d'arrogances malsaines en surplomb. Ils mettent bien en œuvre tout l'inverse de cet occident maudit : que chaque humain, si maltraité par l'occident, puisse retrouver l'estime de soi. Cela se nomme changer vraiment le monde. Sur ses bases mêmes. Sans le dire mais en le faisant. Oui, face aux exhitionnismes de prostitués de cet occident, les rapports modestes, discrets, de retenues, de respects des autres des BRICS tranchent vraiment. Le paysage n'est plus le même. Et la Fête mondiale entonnera l'hymne à la joie de la fin de cet occident des brutes mal famées. Et de son capitalisme où tout mais tout est devenu illégal ! Le futur commun sera tout le contraire de cet ex-capitalisme !

L'Occident va se voir dessaisi de toutes choses. Plus de monnaie frauduleuse d'échanges mondiaux. Échanges souillés de «sanctions (beuaârk)» à sens unique, de «péages» d'un tout autre temps, de mesures unilatérales où les USA déshonorés affichent leurs haines de... la concurrence libre et non faussée. Oui leurs haines démentes des libres échanges, avec leurs traités d'échanges «forcés» (donc non libres !), de monopoles tous plus illégaux les uns que les autres. Et internet (l'arme de libération des peuples) qui se voit si sali de ces monopoles arriérés vraiment à... abolir. Etc.

Poursuivez donc tous ces si cachés...

qui nous expliquent tous les exhibés !

source :  Imagiter

 reseauinternational.net

 Commenter