08/06/2024 francais.rt.com  3 min #250099

Relations sino-tunisiennes : Pékin qualifie de «gagnant-gagnant» son partenariat avec Tunis

Li Wan, ambassadeur de Chine en Tunisie

En marge de la  tournée officielle de cinq jours du président tunisien en Chine, qui s'est achevée le 1er juin, l'ambassadeur de Pékin à Tunis Li Wan a organisé le 6 juin une conférence de presse afin de marquer l'importance de cette visite qui renforce les relations entre les deux pays. Le soixantième anniversaire des relations diplomatiques entre la Tunisie et la Chine a été célébré en janvier.

Selon le diplomate chinois, la visite de Kaïs Saied marque une étape significative dans les relations sino-tunisiennes. Il a notamment fait savoir qu'une invitation avait déjà été adressée à la Tunisie pour participer au prochain Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC) qui se tiendra en septembre prochain à Pékin.

Lors de ce point de presse, le représentant de la Chine en Tunisie est revenu sur les discussions ayant eu lieu entre le président Kais Saïed, son homologue chinois Xi Jinping, et les responsables gouvernementaux à savoir le Premier ministre Li Qiang et le président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale Zhao Leji. Qualifiant ces rencontres de fructueuses, Li Wan déclaré qu'elles ont permis d'identifier des domaines clés pour une coopération renforcée.

À cet égard, Pékin a exprimé «sa volonté de collaborer avec la Tunisie dans les secteurs des infrastructures, des énergies renouvelables, de l'agriculture, des ressources en eau, et autres». Le responsable chinois a également noté que son pays «envisage d'importer davantage de produits tunisiens sur ses marchés et de renforcer la coopération dans les domaines de l'éducation, des infrastructures, du transport, du tourisme et des échanges culturels».

«La Chine n'a aucune intention de remplacer l'Union européenne»

Lors de la rencontre des dirigeants tunisien et chinois, un accord a été signé entre la Tunisie et la Chine sur un don chinois de 200 millions de yuans, soit 90 millions de dinars (près de 27 millions d'euros). «Certaines conventions sont prêtes, notamment pour un projet notable qui est l'établissement d'un centre de cancérologie à Gabès», a déclaré l'ambassadeur de Pékin à propos de ces accords bilatéraux.

En réponse à la presse tunisienne sur les motivations qui sous-tendent le renforcement du partenariat avec la Tunisie, l'ambassadeur Li Wan a déclaré que son pays n'a aucune volonté d'occuper la place ni du partenaire stratégique, à savoir l'Union européenne, ni de quiconque en Tunisie ou dans tout autre pays arabe.

«La Chine n'a aucune intention de remplacer l'Union européenne, mais cherche à renforcer la coopération avec les pays en voie de développement à travers la conclusion de partenariats gagnant-gagnant», a souligné Li Wan, qui estime que pour son intérêt, la Tunisie doit diversifier ses partenariats étrangers.

 francais.rt.com

 Commenter