09/06/2024 francais.rt.com  2 min #250155

Cocktails molotov, gaz lacrymogène : violents affrontements entre écologistes et forces de l'ordre à Puylaurens


Source: AFP

Militants radicaux à Puylaurens dans le Tarn, le 8 juin 2024.

Au moins trois personnes, policiers et militants, ont été blessées lors d'affrontements entre les forces de l'ordre locales et les militants au cours d'une manifestation sur l'autoroute A69 dans le village de Puylaurens, dans le Tarn, le 8 juin.

Jusqu'à 1 600 personnes ont participé à la manifestation malgré l'interdiction de manifester décidée par le préfet, à la demande du ministre de l'Intérieur. Les organisateurs, dont le groupe Soulèvements de la Terre, ont revendiqué la présence de 7 000 militants écologistes.

Le chantier de l'autoroute A69 (53 km), qui doit relier les villes de Castres à Toulouse fin 2025, a débuté en 2023. Il est soutenu par une majorité d'élus locaux, mais critiqué par les mouvements de gauche et écologistes, qui fustigent une destruction de zones humides, de terres agricoles, de nappes phréatiques et d'écosystèmes.

La manifestation dégénère

vk.com

Les heurts ont éclaté quand « 250 manifestants radicalisés », « déterminés à commettre des actes de violence », selon les autorités locales, ont tenté d'atteindre une route départementale. Le Tarn Libre a quant à lui rapporté la présence de 700 à 800 individus radicaux.

Les manifestants vêtus de noir et encagoulés ont tiré des mortiers de feux d'artifice en direction des gendarmes, lancé des pierres et des cocktails Molotov. 1 600 policiers environ, selon l'AFP, ont été déployés sur le site pour disperser les manifestants à l'aide de gaz lacrymogènes.

«Une fois de plus, les associations qui ont appelé à la manifestation servent de caution à des personnes violentes venues pour casser. Cela conforte pleinement l'arrêté d'interdiction et le déploiement important de forces de sécurité intérieure», a estimé la préfecture du Tarn dans un communiqué.

«Avec l'incendie volontaire d'un camion de police à l'aide de cocktails Molotov, une ligne rouge a été franchie cet après-midi», a quant à lui fustigé Christophe Ramond, président du Département, cité par Le Tarn Libre.

Deux membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessés, l'un par un cocktail Molotov et un deuxième par un tir de mortier de feu d'artifice, toujours selon la préfecture du Tarn. Un militant a été blessé à un mollet.

 francais.rt.com

 Commenter