10/06/2024 francais.rt.com  2 min #250222

Donbass : l'armée russe libère le village de Staromaïorskoïé et avance à Tchassov Iar

© RIA NOVOSTI

Le média russe Rybar avait fait part hier, 9 juin, de combats dans la banlieue nord de Staromaïorskoïé. 24 heures plus tard, le ministère russe de la Défense a annoncé dans son bulletin quotidien la libération de cette localité : «Les unités du groupe de troupes Vostok ont continué à avancer dans les profondeurs des défenses ennemies et ont libéré le village de Staromaïorskoïé en République populaire de Donetsk».

Staromaïorskoïé était l'un des rares villages conquis par les troupes ukrainiennes lors de leur contre-offensive manquée en 2023. C'est d'ailleurs la troisième localité prise par Kiev l'été dernier que les forces russes sont parvenues à reprendre depuis le printemps.

Sa libération crée l'opportunité d'avancer vers Velikaïa Novossiolka, une plaque logistique importante pour les troupes ukrainiennes dans ce secteur du front.

Percée des VDV dans les quartiers orientaux de Tchassov Iar

Rybar a rapporté le 9 mai une «attaque puissante» de la 98e division aéroportée VDV, qui a «percé les défenses de l'ennemi dans le quartier du canal» de Tchassov Iar, où de violents combats ont lieu depuis la fin de l'hiver. Les troupes ukrainiennes, selon le média Tva Maïora, se seraient retirées dans la partie ouest de la ville.

Des soldats interrogés par l'AFP ont décrit une situation au mieux « difficile », au pire démoralisante, face aux assauts quotidiens des forces russes. «Les combats les plus féroces ont lieu ici», autour des villes de Pokrovsk et de Tchassov Iar, ont-ils déclaré.

Zelensky inquiet de la situation dans le Donbass

Les troupes russes ont gagné du terrain depuis le début du mois de mai. Le président russe Vladimir Poutine a fait état la semaine dernière, lors du Forum économique de Saint-Pétersbourg, d'avancées de 880 km2 depuis le début de l'année et de la libération d'une cinquantaine de localités.

Les forces russes ont notamment déclenché le 10 mai une offensive dans la région de Kharkov, sur le front nord, bousculant les lignes ukrainiennes et s'emparant de plusieurs localités. Kiev a été contraint d'y dépêcher des renforts, au risque d'étirer ses défenses.

Ce 10 juin, Volodymyr Zelensky a démenti une avancée russe dans la région de Soumy (front nord). Le dirigeant tchétchène Ramzam Kadyrov avait annoncé plus tôt dans la journée la libération par la force Akhmat du village de Ryjivka. Zelensky a toutefois reconnu que la situation était «plus difficile» dans la région de Donetsk.

 francais.rt.com

 Commenter