05/07/2024 reseauinternational.net  2min #251922

Cuba : La Chine répond au Wall Street Journal qui prétend qu'elle a des bases à Cuba

par Cubadebate

La porte-parole des affaires étrangères, Mao Ming, a déclaré mercredi lors d'une conférence conférence de presse à Pékin que la Chine ne permettrait pas à des tiers de calomnier ses relations avec Cuba.

En réponse à une publication du Wall Street Journal selon laquelle il y aurait sur l'île des stations d'écoute sur des bases militaires chinoises, elle a répondu : «Nous avons pris note du rapport et aussi du fait que le vice-ministre des Relations Extérieures de Cuba, Carlos Fernandez de Cossio a signalé que ce rapport n'a aucun fondement. Les soi-disant bases militaires chinoises n'ont jamais existé, elles n'ont jamais été vues par personne».

Et elle a signalé que l'ambassade des États-Unis, à La Havane ne croit pas non plus à l'amitié, à la camaraderie et à la fraternité entre deux peuples.

«J'ai souligné que la coopération de la Chine et de Cuba est solennelle et est au-dessus de tout. Elle est ouverte et directe, elle n'est pas dirigée contre un tiers, et la calomnie ne sera jamais acceptée ni permise, ni la façon dont on ce rapport la discrédite malicieusement».

La porte-parole a appelé instamment Washington a cessé d'interférer dans les affaires intérieures de Cuba et a dénoncé le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par la Maison-Blanche depuis plus d'un demi-siècle.

«Le rapport mentionne Guantanamo, qui est la preuve évidente de plus d'un siècle d'occupation illégale de Cuba, par les États-Unis. Les États-Unis ont imposé le blocus et les sanctions à Cuba pendant plus de 60 ans, ce qui a amené de grands désastres pour le peuple cubain», a-t-elle dit.

Elle a également dénoncé l'inscription de Cuba sur la liste des États qui soutiennent le terrorisme unilatérale et fallacieuse.

«Accuser tous les autres, n'allégera pas vos propres crimes. Les États-Unis doivent faire le contraire : cessé d'interférer dans les affaires interne de Cuba, retirer Cuba, immédiatement de la liste de ce qu'ils appellent, les États qui soutiennent le terrorisme, lever le blocus et les sanctions contre Cuba».

source :  Cubadebate via  Bolivar Infos

 reseauinternational.net

 Commenter