05/07/2024 reseauinternational.net  3min #251923

Xi Jinping insiste sur «l'unité contre l'ingérence» dans les affaires internes des États de l'Ocs

par Riyaz ul Khaliq

Le président chinois intervenait lors du sommet du Conseil des chefs d'Etat de l'Organisation de coopération de Shanghai à Astana, au Kazakhstan.

Le président chinois Xi Jinping a appelé, jeudi, les membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à «consolider l'unité» face à l'ingérence des forces étrangères dans les affaires internes.

«La société humaine est arrivée à un nouveau tournant. Il est crucial pour le monde que l'OCS se range du bon côté de l'histoire, de l'équité et de la justice», a déclaré Xi au conseil des chefs d'État, lors du sommet de l'OCS qui se tient à Astana, la capitale du Kazakhstan.

«La transformation, inédite depuis un siècle, se manifeste à un rythme plus rapide. (...) Face aux défis réels posés par les forces extérieures qui s'ingèrent dans les affaires internes et créent des divisions, l'unité doit être consolidée», a déclaré Xi, selon la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying.

Le président chinois a appelé à maintenir les «fondamentaux de la sécurité»face aux «menaces réelles de la mentalité de la guerre froide».

Xi a souligné que le droit au développement «doit être sauvegardé».

«Il est crucial de rester fidèle à la mission fondatrice de l'OCS, de continuer à porter haut la bannière de l'esprit de Shanghai, de se soutenir mutuellement et de s'aider à réussir, de maintenir la bonne direction pour le développement de l'OCS, et de faire de cette Organisation une fondation fiable pour la prospérité commune et la revitalisation de ses États membres», a-t-il déclaré lors du sommet.

Le président chinois a souligné que l'OCS s'était élargie à 10 États membres au cours des 23 dernières années.

«La grande famille est désormais composée de 26 pays de trois continents. Elle a été rejointe par un nombre croissant de partenaires et a construit une base de coopération plus solide», a-t-il ajouté.

Le sommet de deux jours qui a débuté à Astana, mercredi, a vu la Biélorussie obtenir le statut de dixième membre à part entière.

La Biélorussie était devenue un partenaire de dialogue de l'OCS en 2010, puis un État observateur en 2015.

L'organisation a été fondée en 2001 à Shanghai. Elle comprenait initialement six pays : la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Chine, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. L'Inde et le Pakistan ont rejoint l'organisation en 2017 et l'Iran en 2023.

Deux autres États ont le statut d'observateur, à savoir l'Afghanistan et la Mongolie, tandis que 14 États, dont la Türkiye, ont le statut de partenaire de dialogue.

source :  Agence Anadolu

 reseauinternational.net

 Commenter