06/07/2024 francais.rt.com  3 min #251992

L'Algérie célèbre 62 ans d'indépendance

© RYAD KRAMDI

L'armée de l'air algérienne survole en formation la capitale Alger le 5 juillet 2022, alors que le pays célèbre le 60e anniversaire de son indépendance (photo d'illustration).

«C'est pour nous une immense fierté et un legs inestimable», a déclaré le président algérien Abdelmadjid Tebboune dans  un discours diffusé le 4 juillet et relayé par Algérie Presse Service, à l'occasion des célébrations du 62e anniversaire de l'indépendance algérienne. Indépendance proclamée le 5 juillet 1962, après 132 ans de colonisation française.

«L'histoire de l'Algérie est jalonnée d'étapes phares et mémorables dont l'évocation nous inspire fierté et grandeur», a assuré le chef d'État algérien. «Le 62e anniversaire de notre indépendance nationale, que nous célébrons ces jours-ci, marque le couronnement de toutes les étapes mémorables ayant pour prémices la Révolution de novembre 1954», a ajouté Abdelmadjid Tebboune.

Une révolution «sans égale», estime Tebboune

Le locataire d'El Mouradia a qualifié de «sans égale dans les autres nations» le parcours de cette «lutte acharnée» du peuple algérien afin de «vaincre ce colonialisme destructeur», faisant référence «aux sacrifices, à la résilience du peuple ou à la férocité de l'ennemi».

Abdelmadjid Tebboune a alors évoqué le nombre de victimes du conflit (1954-1962) ayant abouti à l'indépendance de l'Algérie. «Il suffit de rappeler le chiffre d'un million et demi de Chouhada [martyrs] pour que chacun à travers le monde mesure l'ampleur des sacrifices et la grandeur des épopées et des hauts faits», a-t-il déclaré, reprenant les chiffres officiels algériens (FLN).

L'Algérie «est pleinement consciente que l'indépendance dont nous jouissons aujourd'hui a été arrachée au prix de rivières de sang pur et de caravanes de symboles qui se sont sacrifiés pour la liberté», a-t-il poursuivi, assurant rester «mobilisé pour honorer ces sacrifices».

Une fête «glorieuse», serment pour le renouveau

Organisées sous la houlette du ministère algérien des Moudjahidine et des Ayants-droit, les célébrations de cette année ont pour thème «Fête glorieuse, serment pour le renouveau».

«Par fidélité au serment des Chouhada et à leurs sacrifices pour la patrie», le ministère a affirmé que le programme en question prévoyait «des activités et des manifestations culturelles, artistiques et sportives, ainsi que des conférences intellectuelles et historiques à travers le pays pour célébrer l'anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale», relate Algérie Presse Service. Cet anniversaire «est une occasion aux multiples dimensions et connotations entre le passé, le présent et l'avenir», a déclaré le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit Laïd Rebiga.

 francais.rt.com

 Commenter