06/07/2024 europalestine.com  2min #252000

L'Allemagne de plus en plus fort dans le soutien au génocide

La majorité de la Chambre des représentants de Berlin a voté en faveur de l'interdiction du triangle rouge, une simple icône en forme de flèche, sous prétexte qu'elle serait utilisée dans des vidéos du Hamas pour mettre en évidence le personnel militaire et les véhicules israéliens ciblés.

La Chambre des représentants a appelé le Sénat à « interdire l'utilisation de ce symbole avant toute exigence d'assemblée », affirmant qu'il représente une « menace directe pour les Juifs et pour les personnes qui luttent pour la liberté et la sécurité d'Israël ».

Les partis d'opposition Verts, Gauche et AfD n'ont pas voté pour la motion. Vasili Franco, des Verts, a déclaré que cela allait trop loin. Le député de gauche Niklas Schrader a critiqué la motion, soulignant que le symbole visé a une longue histoire et est également utilisé par d'autres organisations qui se trouvent en danger d'être criminalisées.

Le triangle rouge était aussi porté par les déportés politiques dans les camps de concentration allemands durant la seconde guerre mondiale. C'était le marquage adopté par les nazis pour distinguer les résistants, notamment communistes. Peut-être, cela rappelle-t-il de mauvais souvenirs aux dirigeants allemands ?

Depuis le 7 octobre, l'Allemagne a adopté une position agressive pour défendre Israël et son génocide à Gaza. Le mois dernier, son parlement a adopté un projet de loi obligeant les personnes demandant la naturalisation à affirmer le « droit à exister » d'Israël.

En avril, le gouvernement a interdit au chirurgien anglo-palestinien Ghassan Abu-Sitta d'entrer en Allemagne pour prendre la parole lors d'une conférence à Berlin sur son travail à Gaza.

En outre, le deuxième plus grand parti allemand, Alternative pour l'Allemagne (AFD) (un parti nazi) vient de présenter un projet de loi exigeant que les études postcoloniales soient considérées comme antisémites. !

REFUS DE LAISSER ENTRER DES ENFANTS DE GAZA BLESSÉS

Le Süddeutsche Zeitung rapporte par ailleurs que des médecins allemands ont presque réussi à emmener 32 enfants gravement blessés de Gaza pour les soigner hors de la bande assiégée, mais le gouvernement allemand a continué à bloquer l'évacuation pendant des mois, ne voulant pas laisser les familles voyager avec leurs enfants.

« Parce que nous avons dû attendre si longtemps, les enfants qui attendaient notre aide sont maintenant morts », rapporte le journal citant les médecins.

CAPJPO-Europalestine

 europalestine.com

 Commenter