06/07/2024 euro-synergies.hautetfort.com  2min #252014

La générosité allemande dans l'annulation des dettes étrangères

Peter W. Logghe

Source:  facebook.com

Chaque État a des dettes et chaque État est également créancier de dettes contractées auprès de lui par des États étrangers. Le parti de droite conservateur AfD a voulu savoir combien de dettes d'États étrangers l'Allemagne avait annulées depuis l'an 2000. Les chiffres ont suscité un moment de stupeur.

Depuis l'an 2000, l'Allemagne a annulé des dettes d'autres États pour un montant total de 15,8 milliards d'euros. Le montant le plus important concerne les dettes de l'Irak en Allemagne, soit un abandon de 4,7 milliards d'euros. Pour le Nigeria, il s'agit de 2,4 milliards d'euros, et pour le Cameroun, de 1,4 milliard d'euros de dettes. Le journal allemand Die Welt a publié ces chiffres.

Pourquoi tant d'argent ? L'Allemagne a également de gros besoins financiers... ?

Pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2023, l'Allemagne a annulé 66 millions d'euros de dettes envers des gouvernements étrangers. Depuis 2000, selon la réponse du gouvernement fédéral, nos voisins de l'Est ont conclu des accords avec 52 pays pour alléger le fardeau de la dette de ces États étrangers. Inversement, au cours de la même période, aucun État étranger n'a annulé les dettes de l'Allemagne. Il s'agit là d'une inégalité assez frappante.

Pour justifier l'annulation si généreuse de la dette étrangère, le gouvernement allemand a fait valoir qu'elle assure la stabilité économique et qu'elle redonne à certains États "la possibilité de contracter de nouveaux emprunts et de rembourser les dettes existantes". L'Allemagne apporte ainsi une contribution importante à la "lutte contre la pauvreté dans d'autres pays".

En tant que citoyen critique, on peut certainement s'interroger sur la voie à sens unique que constitue l'annulation des dettes étrangères. On peut s'interroger sur la générosité d'un État européen qui se désindustrialise rapidement et où la pression financière de la protection sociale en Allemagne a énormément augmenté. À l'heure actuelle, les États étrangers ont des dettes impayées envers l'Allemagne d'un montant de 12,2 milliards d'euros, les principaux débiteurs étant l'Égypte, avec 1,5 milliard d'euros, et l'Inde, avec 1,1 milliard d'euros.

 euro-synergies.hautetfort.com

 Commenter