08/07/2024 reseauinternational.net  3 min #252134

Les opérations navales yéménites sont devenues une source d'inquiétudes de Washington

par Press TV

Seyyed Abdelmalik Badr al-Din al-Houthi, le leader spirituel de la Révolution yéménite et du mouvement Ansarullah, a souligné ce dimanche 7 juillet dans son discours prononcé à l'occasion du début de la nouvelle année de l'Hégire lunaire que les opérations navales du Yémen sont devenues une source de surprise et de terreur pour les ennemis et a déclaré : «Avant les opérations de soutien à Gaza, les États-Unis pensaient à tort pouvoir les arrêter avec d'importantes quantités d'armement».

Al-Houthi a déclaré : «Les équipes d'espionnage qui travaillent au profit des États-Unis au Yémen font partie du plan visant à promouvoir la corruption au Yémen».

En critiquant les attaques des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du régime sioniste et de certains pays arabes, le leader de la Révolution yéménite a déclaré : «La guerre contre le Yémen n'est pas seulement militaire et elle se poursuit également sur les plans économique, politique et social».

Faisant référence à l'attaque yéménite contre les navires américains en soutien à la population de Gaza, il a estimé que la mission du porte-avions américain dans la région s'est bel et bien transformée en une mission d'évasion.

Après nos opérations, les mouvements des navires israéliens ont également été réduits de moitié et sont devenus presque inexistants en mer Rouge. «Nos opérations navales ont eu un impact sur l'économie des États-Unis, de la Grande-Bretagne et d'Israël».

Le leader d'Ansarullah a déclaré : «Le plus grand échec des États-Unis a été de ne pas pouvoir impliquer les pays voisins du Yémen dans leurs opérations de soutien à Israël. Les États-Unis n'ont pas pu non plus forcer les pays arabes à nous attaquer depuis leur sol».

Dans le même temps, il a déclaré que les États-Unis essayaient toujours d'utiliser l'Arabie saoudite comme levier de pression sur le Yémen et a souligné : «Les États-Unis nous ont envoyé des messages en menaçant qu'ils pourraient forcer l'Arabie saoudite à prendre des mesures hostiles contre nous».

Le leader d'Ansarullah a ajouté : «Les médias saoudiens sont clairement au service des Israéliens et Riyad continue à maintenir en détention des membres du Hamas».

Al-Houthi a déclaré : «Nous avons proposé à l'Arabie saoudite la libération de ses pilotes en échange des membres du Hamas, mais Riyad ne l'a pas accepté». «Nous disons aux autorités saoudiennes que les États-Unis tentent de les impliquer dans la guerre ; ne comptez pas sur les États-Unis, car ils ont échoué», a-t-il ajouté.

source :  Press TV

 reseauinternational.net

 Commenter