10/07/2024 reseauinternational.net  2 min #252293

 L'universitaire François Burgat placé en garde-à-vue pour son soutien à la Palestine

La garde à vue du politologue François Burgat levée

par Feïza Ben Mohamed

Le spécialiste du monde arabe et de l'islamophobie fait l'objet d'une enquête pour «apologie du terrorisme».

La garde à vue du politologue François Burgat, accusé d'apologie du terrorisme, a été levée ce mardi aux alentours de 16h (heure de Paris), a appris Anadolu auprès de son avocat, Maître Rafik Chekkat.

Convoqué à 9h au commissariat d'Aix-en-Provence, le spécialiste du monde arabe et de l'islamophobie, était entendu par la police suite à une plainte déposée par l'OJE (organisation juive européenne) pour un repartage de publication sur le réseau social X, datant du 2 janvier dernier et en lien avec la guerre à Gaza.

«La garde-à-vue de François Burgat vient d'être levée. Je ne sais pas s'il faut parler de bonne nouvelle tant il me semble scandaleux qu'un universitaire soit privé de sa liberté en France pour des propos politiques tenus sur un conflit étranger», a commenté son avocat.

Maître Chekkat indique, par ailleurs, à Anadolu que l'audition de son client s'est relativement bien déroulée et qu'il a pu répondre «de manière honnête, détaillée et sourcée aux questions qui lui ont été posées».

Face aux enquêteurs, François Burgat a pu rappeler qu'il était régulièrement interrogé en tant qu'expert sur des questions liées notamment au terrorisme et qu'il avait été auditionné au Parlement et par de nombreuses institutions en raison de ses travaux de chercheur.

Pour rappel, avant lui, plusieurs personnalités ont été inquiétées par la justice pour avoir partagé des publications en lien avec la guerre à Gaza, dont l'ancienne championne de basket Emilie Gomis, convoquée début février pour des faits «d'apologie du terrorisme» pour avoir diffusé une image dénonçant la colonisation de la Palestine par Israël.

«On est pris dans une machine à broyer. Il faut être prêt à en subir les conséquences», avait-elle commenté auprès d'Anadolu à la sortie de son audition.

source :  Agence Anadolu

 reseauinternational.net

 Commenter