10/07/2024 reseauinternational.net  3min #252298

 Oh, Looks Like Bombing Hospitals Is Bad Again

Fact-checking de l'attaque de l'hôpital pédiatrique de Kiev du 08/07/2024

La pathétique propagande mensongère des merdias atlantistes de nouveau prise en défaut : l'attaque de l'hôpital pédiatrique de Kiev du 08/07/2024 a été réalisée non pas par un missile russe mais découle d'un raté de la défense aérienne ukro-atlantiste...

Par contre silence radio sur le Kalibrage de l'usine «Artyom» à Kiev par une salve de missiles russes...

Merci à Erwan Castel pour ce véritable fact-checking !

*

L'Occident, depuis des siècles, ment pour asseoir son hégémonie idéologique économique et militaire sur une fabrication manichéiste grossière de l'ennemi et ainsi justifier des guerres sans aucune règle.

Et lorsque ces guerres éclosent, la propagande de guerre occidentale atteint un paroxysme sans limite.

Le dernier exemple du conflit russo-ukrainien est le prétendu «bombardement russe» avec un missile de croisière X-101 de l'hôpital pour enfants Okhmatdyt à Kiev.

Aussitôt les réseaux politico-médiatiques ukro-atlantistes se sont précipité sur la tragédie pour accuser la Russie d'un crime de guerre odieux.

Sauf que...

Le bombardement en question à été filmé par des caméras de surveillance (vidéo 1) grâce auxquelles il est facile d'identifier le missile ayant frappé la zone de l'hôpital Okhmatdyt.

La réalité est qu'il s'agit d'un missile AIM-120 d'un système antiaérien NASAMS de l'OTAN.

Cette identification militaire est rendue incontestable par :

- La forme caractéristique du missile et ses ailettes,

- Ses dimensions et proportions linéaires (diamètre et longueur)

- La dispersion conique antiaérienne de multiples éclats.

Pour achever de démonter ce grossier mensonge occidental (mais qui va convaincre j'en suis sûr une grande partie du troupeau) il suffit de comparer le missile AIM-120 (mesurant 366 cm de long, 17,8 cm de diamètre et a un rapport longueur/diamètre de 1/20,6) avec le X-101 russe dénoncé dont les mesures sont de 745 cm, 74,2 cm, rapport 1/10, pour le X-55 588 cm, 51,4 cm, rapport 1/11,4. On peut observer sur les images que la longueur du missile dépasse son diamètre de plus de 15 fois.

D'autres détails enfin comme l'absence du sifflement d'arrivée caractéristique du X 101 russe, le fait que la trajectoire venait de l'Ouest (et non de Russie), que les autorités ukrainiennes ont fait évacuer la zone pour interdire la collecte des débris etc.

Il s'agit donc d'une retombée tragique d'un missile antiaérien ayant manqué sa cible. Un «fait divers» qui arrive de chaque côté du front.

Ce qui est anormal en revanche c'est lorsque des propagandistes sans éthique ni cervelle tentent de déformer la réalité au profit d'une diabolisation de l'adversaire.

Évidemment cette campagne de désinformation est à mettre en perspective avec l'imminent prochain sommet de l'OTAN où la rhétorique ukro-atlantiste a besoin d'être nourrie par des fantasmes.

Au XXIème siècle, à l'heure où l'image impose la Vérité en temps réel, ce genre de manipulation (visible aussi parfois malheureusement du côté russe) est totalement contre-productive aux causes défendues, sauf pour les crétins et les fanatiques.

source :  InfoDefenseFRANCE 1

envoyé par Vincent Gouysse

 reseauinternational.net

 Commenter