10/07/2024 francais.rt.com  3 min #252326

Guerre en Ukraine : le transfert des F-16 «est en cours», assure Washington

© Burhan Ozbilici Source: AP

Un chasseur F-16 atterrit sur une base aérienne turque dans la ville de Konya, en Anatolie centrale, le 8 septembre 2004 (photo d'illustration).

Les pays de l'OTAN ont annoncé ce 10 juillet, en marge d'un sommet à Washington, avoir commencé le transfert d'avions de combat F-16 à l'Ukraine.

«Je suis heureux d'annoncer qu'à l'heure où nous parlons, le transfert des avions F-16 est en cours, en provenance du Danemark et des Pays-Bas», a déclaré ce 10 juillet le secrétaire d'État américain Antony Blinken. Ces avions de combat américains «voleront dans le ciel ukrainien cet été pour s'assurer que l'Ukraine puisse continuer à se défendre efficacement contre l'agression russe», a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

Cette livraison aurait pour but de «faire réfléchir» le président russe «sur le fait qu'il ne survivra pas à l'Ukraine, qu'il ne nous survivra pas et que, s'il persiste, les dommages qui continueront d'être causés à la Russie et à ses intérêts ne feront que s'aggraver», n'a pas craint d'ajouter Antony Blinken.

«Les F-16 rapprochent d'une paix juste et durable», prétend Zelensky

«Les F-16 rapprochent d'une paix juste et durable, en démontrant que la terreur doit échouer partout et à tout moment», s'est aussitôt félicité sur X (ex-Twitter) Volodymyr Zelensky, présent à Washington pour ce sommet du bloc militaire occidental. Celui-ci s'est déclaré «reconnaissant» envers ses alliés, car les F-16 pourront «renforcer la défense antiaérienne» ukrainienne.

I am grateful to the United States, Denmark, and the Netherlands for taking practical steps to achieve the goal of all Ukrainians: to strengthen the Ukrainian air force with F-16s.

I am grateful to Belgium and Norway for their commitment to providing us with their F-16 jets....

- Volodymyr Zelenskyy / Володимир Зеленський (@ZelenskyyUa)

I am grateful to the United States, Denmark, and the Netherlands for taking practical steps to achieve the goal of all Ukrainians: to strengthen the Ukrainian air force with F-16s.
I am grateful to Belgium and Norway for their commitment to providing us with their F-16 jets.…

La veille, lors d'une prise de parole au Ronald Reagan Institute, Volodymyr Zelensky s'était pourtant plaint du nombre à ses yeux insuffisant d'avions de combat qui lui avait été promis par les chancelleries occidentales. «Nous avons une décision autour de 10, 20. Même si nous en avons 50, ce n'est rien», avait-il affirmé, déclarant vouloir «128» exemplaires du chasseur-bombardier américain afin de faire face à l'aviation russe.

Livraison des F-16 : plus d'un an d'attente pour Kiev

Dans un communiqué, la Maison Blanche a pour sa part indiqué que Bruxelles et Oslo s'étaient engagés à fournir à Kiev des «avions supplémentaires». Le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre a précisé que la Norvège livrerait six appareils à l'Ukraine, prévoyant de débuter son transfert cette année. Jusqu'à présent, la Norvège n'avait pas précisé le nombre d'avions de combat américain qu'elle souhaitait livrer aux forces ukrainiennes.

Une dizaine de pays s'étaient entendus, lors du précédent sommet de l'Alliance à Vilnius en juillet 2023, afin d'entraîner les pilotes et les mécaniciens de ces appareils de facture américaine. Deux mois plus tôt, la Maison Blanche avait donné son feu vert à leur livraison à l'Ukraine. L'attente était telle que certains députés à Kiev ont même accusé Washington de sciemment retarder ces formations afin de ménager Moscou.

Pour Moscou, ces avions «brûleront»

Du côté de la Russie, les autorités accusent régulièrement l'Occident de prolonger le conflit en fournissant des armes aux forces de Kiev. Ces avions de combat «brûleront», comme les chars d'assaut Leopard fournis par Berlin, avait ainsi déclaré Vladimir Poutine en juin 2023.

Mi-juillet, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avait averti que Moscou considérerait «comme une menace de l'Occident dans le domaine nucléaire» la présence de F-16 dans l'arsenal de Kiev, cet appareil étant habilité par les autorités américaines à transporter la bombe thermonucléaire B61-12.

 francais.rt.com

 Commenter