10/07/2024 mondialisation.ca  9min #252329

Le gouvernement canadien admet 48 780 décès excédentaires en 2022 (augmentation de 17 % du taux de mortalité). Il n'y a rien de prouvé que les vaccins contre la Covid-19 ont sauvé une seule vie au Canada en 2021-2022

Par  Dr. William Makis

Publié pour la première fois par Global Research en décembre 2023

***

27 novembre 2023 – Statistique Canada a publié un rapport fascinant intitulé « Décès 2022 ». Voici mon analyse du rapport.

Le rapport de Statistique Canada est accessible ICI.

Décès excédentaires :

  • commençons par analyser quelques chiffres simples.
  • 48 780 décès en trop en 2022 par rapport à 2019. Augmentation de 17 % de la mortalité.
  • C'est 0,128 % de la population, soit 1 Canadien sur 784 est décédé en 2022.
  • Aux États-Unis, cela équivaudrait à 423 270 décès américains

Que feriez-vous ?

  • Supposons que vous êtes le gouvernement Trudeau et que vous ayez empoisonné votre population.
  • Vous avez recommandé 7 vaccins expérimentaux contre la COVID-19 qui provoquent maintenant des crises cardiaques, des caillots sanguins, des effondrements, des cancers et des décès subites.
  • Voici les vaccins COVID-19 recommandés par le gouvernement canadien (CCNCI) :
  • Si vous aviez suivi avec précision les recommandations du gouvernement canadien, vous auriez pris 7 vaccins contre la COVID-19 à l'heure actuelle.
  • Il était également possible de sauter le 2e rappel et d'attendre le bivalent Omicron, ce qui signifie que vous auriez pris 6 vaccins COVID-19.
  • Nous savons qu'il y a un tsunami de décès soudains chez les vaccinés COVID-19, mais comment présentez-vous ces données en tant que gouvernement fédéral ?

Qu'est-ce qui a causé 48 780 décès en 2022 ?
  • 19 700 décès dus au « COVID-19 » en 2022, contre 15 900 en 2020.
  • Et cela après 7 vaccins COVID-19 recommandés par la NACI.
  • C'est la preuve que les vaccins COVID-19 n'ont pas sauvé une seule vie.
  • Il est important de se rappeler que 80 % des décès dus au COVID-19 en 2020 au Canada se trouvaient dans des foyers de soins de longue durée ( source), où les personnes âgées vulnérables étaient souvent laissées mourir sans traitement adéquat (comme les antibiotiques) ou ont reçu des cocktails de médicaments contre l'euthanasie (midazolam, morphine).
  • Ainsi, la plupart des décès dus au COVID-19 en 2020 n'étaient pas de vrais décès dus au COVID-19.
  • En termes de vaccins protégeant contre les « maladies graves », où se trouve cette protection sur le graphique ci-dessous ? Je ne vois aucune protection en 2021. Les hospitalisations ont été similaires en 2021 par rapport à 2020.
  • Regardez maintenant ce qui s'est passé après le déploiement des 1ers vaccins de rappel de l'ARNm COVID-19 en novembre-décembre 2021. Cela a été suivi par des pics massifs d'Omicron en 2022 en janvier (BA.1), mars (BA.2), juillet (BA.5), octobre (BA.5+).
  • Encore une fois, où est cette « protection contre les maladies graves » promise par les vaccins ?
  • Une fois de plus, il n'y a aucune preuve que les vaccins protègent les gens en 2022.

  • Même si nous acceptons 19 700 décès dus au COVID-19 en 2022, qui était en train de mourir ?
  • Les données du gouvernement de la Colombie-Britannique (juste avant qu'ils ne les suppriment en juillet 2022) nous ont dit que 90 % des morts étaient vaccinés.
  • Ainsi, 17 730 des 19 700 décès (90 %) étaient vaccinés contre la COVID-19 de toute façon.
  • Par conséquent, soit :
    • ils sont morts d'une blessure au vaccin COVID-19 et cela a été faussement signalé comme un décès COVID-19, ou
    • ils sont morts de l'échec de leur vaccin COVID-19 (et probablement une lésion du système immunitaire) et ils sont morts de la COVID-19.
  • Quelle que soit la façon dont vous le disséquez, ces 19 700 « décès dus au COVID-19 » sont vraiment des décès dus au vaccin COVID-19.
  • Où est l'efficacité du vaccin COVID-19 à 99 % ou 95 % qui nous a été promise ?

Causes de décès non spécifiées :

  • 16 043, une augmentation étonnante de 375 % par rapport à 2019 alors qu'elle était de 3 378 !
  • C'est l'admission la plus étonnante de l'ensemble du rapport.
  • C'est aussi le nombre qui a été largement diffusé sur les médias sociaux
  • Nous n'avons en fait aucune explication plausible pour ce nombre dans l'ensemble du rapport.

Cardiaque
  • Les décès cardiaques ont augmenté de 4 000.
  • Il s'agit d'un nombre important, bien que je soupçonne que de nombreux décès cardiaques sont cachés dans les catégories de décès « non spécifiés » ou « COVID-19 ».

Accidents (blessures non intentionnelles)
  • 18 365, en hausse de près de 3 000 par rapport à 2019 (15 527)
  • Je suppose qu'ils cachent des caillots de sang ici (accidents vasculaires cérébraux, chutes, urgence médicale en conduisant, etc.)

Cancer
  • Le cancer turbo dû aux vaccins COVID-19 est un signal qu'ils doivent cacher à tout prix.
  • Je ne suis pas surpris de ne voir qu'une petite augmentation de 80 400 à 82 400, ou +2000
  • C'est un nombre qui est sans aucun doute altéré.
  • Il serait très facile de cacher les décès par cancer comme les décès dus au COVID-19.

Statistique Canada :

« L'espérance de vie diminue pour une troisième année consécutive ».

  • le détail important : « En 2022, le déclin a été plus important chez les femmes que chez les hommes ».
  • plus de femmes sont blessées par le vaccin que les hommes.
  • les femmes perdent leur espérance de vie au Canada à un rythme plus rapide que les hommes.

« Décès dus au COVID-19… Cette augmentation peut en partie être due à l'exposition à de nouvelles variantes de COVID-19 hautement transmissibles et au retour progressif à la normale, par exemple la réduction des restrictions et des exigences de masquage »

  • Traduction : 19 700 Canadiens vaccinés 7 fois sont morts de la COVID-19 en raison des nouvelles variantes plus douces, pas de confinement et ils ont cessé de se masquer.
  • cette explication n'a AUCUN SENS – si leur vaccin les protégeait, ils n'auraient pas besoin de confinements, n'auraient pas besoin de masques qui ne fonctionnent pas, et ils ne mourraient certainement pas de variantes plus douces.
  • donc Statistique Canada n'a AUCUNE EXPLICATION pour ces 19 700 décès.

« Les décès dus à la grippe et à la pneumonie sont en hausse »

  • « les décès dus à la grippe et à la pneumonie ont augmenté de 45,4 % de 2021 à 2022 »
  • J'en ai souvent parlé, c'est dû à des dommages immunitaires du vaccin COVID-19.

« l'information sur les causes du décès, en particulier chez les jeunes Canadiens, dont les décès sont plus susceptibles d'aboutir à une enquête, nécessite généralement plus de temps avant d'être signalée à Statistique Canada… les données publiées aujourd'hui sont préliminaires »

  • ils nous disent que nous n'obtenons pas tous les décès soudains de jeunes Canadiens dans ce rapport.
  • Ainsi, les 48 700 décès excédentaires n'incluent pas un nombre inconnu de « jeunes Canadiens » qui sont morts subitement.

Ma Vision…

Statistique Canada « Décès 2022 » sont des données dont vous pouvez raisonnablement vous attendre à avoir été minutieusement manipulées et altérées.

C'est « préliminaire » et n'inclut pas beaucoup de « jeunes Canadiens » qui sont morts subitement.

Malgré cela, c'est un rapport dévastateur.

48 780 Décès excédentaires en 2022 (augmentation de 17 % de la mortalité).

Je propose que la grande majorité d'entre eux sont des décès dus au vaccin COVID-19.

Ces décès par le vaccin COVID-19 sont dissimulés comme :

  • 19 716 décès dus au COVID-19 (non possible)
  • 16 043 Causes non spécifiées (aucune explication donnée ou même tentée)
  • les 12 000 restants environ, ils ne se cachent pas :
    • 4 000 Cardiaque
    • 3 000 Accidents
    • 2 000 Cancers
    • 800 maladie du foie
    • 500 maladies rénales
    • 500 diabète

Un rappel que 1 Canadien sur 784 est décédé en 2022, comme l'a admis le gouvernement canadien dans ce rapport du 27 novembre 2023 de Statistique Canada.

Cela est très conforme au travail  de Denis Rancourt sur l'excès de décès dus à la vaccination contre la COVID-19.

Voici ce que j'ai écrit dans mon tout premier article de sous-pile le  6 février 2023 :

« Une bonne règle de base rapide est la suivante : les pays fortement vaccinés contre le COVID ont perdu 0,1 % de leur population totale à cause de « décès excessifs » en 2022. C'est 1 personne sur 1000, morte. »

Statistique Canada m'a corrigé. Pas 1 sur 1000.

Pire. 1 sur 784.

Dr William Makis

Lien vers l'article original:

 Canadian Government Admits 48,780 Excess Deaths in 2022 (17% Increase in Mortality). There Is No Evidence COVID-19 Vaccines Saved a Single Life in Canada During 2021-2022 8 juillet 2024

Traduit par Maya pour  Mondialisation.ca

*

Dr William Makis est un médecin canadien avec une expertise en radiologie, en oncologie et en immunologie. Médaille du gouverneur général, boursier de l'Université de Toronto. Auteur de plus de 100 publications médicales évaluées par des pairs.

La source originale de cet article est  Covid Intel

Copyright ©  Dr. William Makis,  Covid Intel, 2024

 mondialisation.ca

 Commenter