11/07/2024 europalestine.com  2 min #252364

Usa : la répression en échec à l'Université de Harvard

La direction de la célèbre université états-unienne de Harvard a été contrainte de lever l'essentiel des sanctions qu'elle avait prises au printemps contre des étudiants « coupables » d'avoir manifesté leur solidarité avec le peuple palestinien martyr.

En particulier, sous l'effet des protestations généralisées, émanant notamment du corps enseignant, Harvard a annulé la mesure de suspension de 5 des étudiants qui avaient organisé un campement pendant trois semaines sur le campus. Les « suspensions » en question étaient en fait synonymes d'exclusion de l'Université pendant plus d'un an. Les sanctions sont transformées en simples « mises à l'épreuve », d'une durée de quelques mois, sans autre conséquence pratique.

Le recul de la direction est d'autant plus significatif qu'au printemps, Harvard avait emboîté le pas à d'autres universités du pays, cibles d'un chantage au financement de la part d'une série de milliardaires pro-génocide, et empêché notamment 13 de ses étudiants de recevoir leur diplôme de fin de cycle.

Mais plus de 1.000 étudiants et enseignants avaient alors riposté, en boycottant de manière spectaculaire la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes, sous l'oeil de nombreuses caméras.

« Grâce à nos mobilisations, étudiants et enseignants unis contre la répression, nous avons contraint Harvard à reculer. L'intifada étudiante aura toujours le dernier mot », se félicitent dans un communiqué le comité Harvard Out of Occupied Palestine (HOOP), qui dénonce la collaboration de l'Université avec le régime israélien, et l'Organisation de Résistance Africaine et Afro-Américaine.

Source : « The Crimson », le journal des étudiants de Harvard.

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter