L'Ue annonce au moins 100 000 morts parmi les soldats ukrainiens

par Christelle Néant

Le 30 novembre 2022, la présidente de l'UE, Ursula von der Leyen, annonçait qu'il y avait au moins 100 000 morts parmi les soldats ukrainiens. L'annonce a été tellement choquante que les chiffres ont ensuite été retirés de l'annonce officielle sur le site de la Commission européenne et de la version vidéo de la déclaration. Retour sur cette bataille des chiffres et la tentative de réécriture façon 1984.

L'  annonce d'Ursula von der Leyen le 30 novembre 2022, annonçant qu'il y avait au moins 100 000 morts parmi les soldats ukrainiens a fait l'effet d'une bombe. À tel point que l'UE a très vite rétropédalé et fait disparaître ce chiffre, qui discrédite totalement la propagande ukrainienne et ses pertes officielles ridicules ( 9000 soldats ukrainiens morts selon les autorités ukrainiennes en août 2022).

Malheureusement pour Mme von der Leyen, Internet se souvient de tout, et nous avons été plusieurs à sauvegarder, qui la version texte, qui la vidéo originale.

t.me
t.me

La disparition des chiffres ayant été remarquée, la Commission européenne a ensuite tenté de faire croire que le chiffre de 100 000 ne concernait pas que les morts, mais aussi les blessés.

Many thanks to those who pointed out the inaccuracy regarding the figures in a previous version of this video.
The estimation used, from external sources, should have referred to casualties, i.e. both killed and injured, and was meant to show Russia's brutality.

Russia must pay for its horrific crimes.
We will work with the ICC and help set up a specialised court to try Russia's crimes.
With our partners, we will make sure that Russia pays for the devastation it caused, with the frozen funds of oligarchs and assets of its central bank

Or ce chiffre d'environ 100 000 pertes incluant morts (61 000) et blessés (49 000) parmi les soldats ukrainiens, était  celui fourni par le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou en septembre !

Et au vu des chiffres des pertes de l'armée ukrainienne sur les fronts de Kherson, Kharkov, et plus récemment Bakhmout/Artiomovsk (où même  les médias américains  comme le New York Times annoncent presque 250 blessés par jour, ce qui veut dire au moins une centaine de soldats ukrainiens morts durant la même période, si ce n'est plus au vu du rapport global morts/blessés), il est impossible que le chiffre soit le même deux mois plus tard.

Un ancien soldat qui a analysé les chiffres des pertes ukrainiennes de manière régulière depuis le début de l'opération militaire spéciale russe en Ukraine  estime que les pertes réelles de l'armée ukrainienne sont au moins le double de celles annoncées par Ursula von der Leyen.

castbox.fm

Une estimation qui concorde avec  celle fournie par Vladimir Rogov, du mouvement Ensemble avec la Russie. Pour Rogov, il y a déjà 200 000 morts parmi les soldats ukrainiens, sans compter les blessés graves qui ne pourront plus jamais combattre.

« L'estimation aurait pu être pertinente il y a quelques mois, mais à ce jour, les pertes subies par le régime de Zelensky sont bien plus importantes que le chiffre mentionné par von der Leyen. Les estimations, mais aussi les informations provenant des cliniques et hôpitaux ukrainiens le confirment. Selon les informations dont je dispose, les pertes irrémédiables des soldats ukrainiens et des bataillons nationalistes ont dépassé les 200 000, et le nombre de blessés, souvent gravement atteints, qui ne pourront jamais retrouver un emploi ou une vie normale, est tout aussi important », a-t-il précisé.

Selon M. Rogov, la déclaration de Mme von der Leyen peut être considérée comme une manière de « légaliser » les lourdes pertes ukrainiennes qui ne peuvent plus être cachées, en donnant un chiffre plausible mais en dessous de la réalité.

« Les pertes énormes qui ne peuvent plus être étouffées sont légalisées. Étant plus sophistiqués dans la manipulation de l'opinion publique, les Européens légalisent proprement 100 000 soldats ukrainiens tués, alors qu'ils ne savent que trop bien que les pertes irrémédiables dépassent 200 000 personnes », a expliqué M. Rogov.

Sans surprise après la déclaration de von der Leyen, les autorités ukrainiennes jouent la carte de la censure militaire, en disant qu'  ils ne peuvent pas communiquer sur les pertes de l'armée ukrainienne car ce sont des informations classifiées.

Côté russe, des  chiffres communiqués en septembre par le ministre russe de la Défense annonçaient moins de 6000 morts pour l'armée russe, un chiffre qui correspondait à peu près aux pertes russes confirmées par la BBC (qui incluent les pertes venant d'autres troupes qui sont rattachées à d'autres ministères). Les derniers chiffres confirmés par la BBC début novembre sont de  9311 soldats russes tués. Même en ajoutant les pertes des milices populaires de la RPD ( 3930 morts fin novembre) et de la RPL, des soldats tchétchènes qui font partie de la Garde Nationale, et des combattants de Wagner, on est très loin des 100 000 soldats russes morts annoncés par Kiev et les Occidentaux.

Au vu des chiffres réels des pertes de chaque côté, il est clair que l'opération militaire spéciale russe en Ukraine s'est transformée en « broyeuse à viande » pour les soldats ukrainiens, dont les morts quotidiennes se comptent désormais par centaines. Voilà le résultat du soutien militaire de l'OTAN à l'Ukraine pour que Kiev fasse la guerre à la Russie jusqu'au dernier Ukrainien...

 Christelle Néant

source :  Donbass Insider

 reseauinternational.net

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier
1 occurrence 08/12/2022 reseauinternational.net #220335

 L'Ue annonce au moins 100 000 morts parmi les soldats ukrainiens

100 000 morts ukrainiens, pétrole à $60, visite sur le front

par Xavier Moreau

Unicef vs Mitrodvorets
Pétrole russe à $60 ?
100 000 morts ukrainiens
Point sur la mobilisation
Bombardements terroristes kiéviens
Visite sur le front
Carte des opérations militaires

source :  Stratpol

1 occurrence 05/12/2022 arretsurinfo.ch  8 min #220154

 L'Ue annonce au moins 100 000 morts parmi les soldats ukrainiens

Les victimes militaires ukrainiennes posent de gros problèmes à Biden

Par Stephen Bryen* - Asia Times - 2 DÉCEMBRE 2022

L'Ukraine a probablement perdu 100 000 soldats qui ne seront pas facilement remplacés, tandis que les livraisons d'armes américaines épuisent les stocks et exposent les failles de sécurité en Asie.

Dans une déclaration choquante qui a maintenant été retirée, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a écrit que l'Ukraine a perdu 100 000 soldats et 20 000 civils dans la guerre en Ukraine.

1 occurrence 03/12/2022 reseauinternational.net  5 min #220049

 L'Ue annonce au moins 100 000 morts parmi les soldats ukrainiens

Plus d'informations sur les décès de militaires ukrainiens

🇬🇧

par Larry Johnson

Les pertes militaires ukrainiennes sont désormais un problème. Avant cette semaine, la plupart des analystes militaires occidentaux ont cru à la propagande ukrainienne selon laquelle la Russie perdait des troupes, mais que l'Ukraine se portait bien. Ce chien est mort. Un nouvel ami,  Stephen Bryen, vient de publier un article dans Asia Times qui fournit une évaluation honnête et percutante du péril auquel l'Ukraine est confrontée.

1 occurrence 02/12/2022 sonar21.com  5 min 🇬🇧 #220001

 L'Ue annonce au moins 100 000 morts parmi les soldats ukrainiens

More Information About Ukraine's Military Deaths

🇫🇷

 Larry Johnson

Ukrainian military fatalities is now an issue. Prior to this week, most Western military analysts bought in to the Ukrainian propaganda that Russia was bleeding troops, but Ukraine was doing fine. That dog is dead. A new friend, Stephen Bryen, just published a piece in the Asian Times that provides an honest, hard hitting assessment of the peril facing Ukraine.

1 occurrence 01/12/2022 dedefensa.org  10 min #219958

 L'Ue annonce au moins 100 000 morts parmi les soldats ukrainiens

S'agit-il bien d' » Ursula von-der-factcheckée » ?

 Bloc-Notes

Décidément, nommer cette respectable personne "Ursula" avec quelle familiarité, et la considérer comme "factcheckée" sinon "auto-factchequée", quelle horreur mais quel honneur !

D'autant que l'histoire est salace même si elle est affreusement instructive ;

D'autant qu'elle l'est d'autant plus, salace-instructive, qu'en procédant par analogie nous devrions observer que "les dieux en France", - pour paraphraser le « Heureux comme Dieu en France » des Allemands d'avant l'Adolf, lorsqu'ils avaient quelque envie jalouse et respectueuse en même temps que moqueuse pour leurs voisins, - les susdits "dieux en France" font bien les chose puisqu'ils nous offrent au même moment la polémique Aberkane-vs.-'Fact & Furious"  ;

Référencé par :

1 article