écologie

5 articles1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Tout
16-01-2019 reporterre.net 6 min #150838

La pollution par les nitrates découle d'une réglementation mal pensée

La directive européenne sur l'utilisation des nitrates en agriculture se fonde sur un mauvais calcul, nous explique l'autrice de cette tribune. Pourtant, en estimant mieux les flux d'azote dans le sol, on pourrait réorienter le système agricole vers plus un modèle plus vertueux.

Cathy Neill est docteure en écologie. Sa thèse a porté sur les flux de carbone et d'azote dans les sols.

16-01-2019 reporterre.net 2 min #150836

Pourquoi les ingénieurs ne sont-ils pas plus écolos ?

Laurent Castaignède est auteur de «  Airvore ».

Ingénieur issu de Centrale, Laurent Castaignède est consultant à Toulouse. Il a écrit Airvore ou la face obscure des transports].

Voir ici pour https://reporterre.net/Des-etudiants-des-grandes-ecoles-lancent-un-manife

16-01-2019 reporterre.net 8 min #150835

L'industrialisation de la forêt maltraite aussi les hommes

Depuis trente ans, bûcherons et ouvriers forestiers disparaissent sous l'effet de la mécanisation et de la réduction des coûts. La filière manque de main-d'œuvre et fait appel aux travailleurs détachés.

Il y a un peu plus de vingt ans, Florent Daloz avait failli jeter l'éponge. Activité trop pénible physiquement. Journées de travail trop longues. Rémunération trop faible.

12-01-2019 lesakerfrancophone.fr 20 min #150669

Le cauchemar de l'eau dans l'industrie de la fracturation

Par  Justin Mikulka - Le 18 septembre 2018 - Source  DeSmog

Fosse à déchets non recouverte pour stocker les eaux usées de la fracturation en Californie. Crédit :  flickr.com Sarah Craig/Faces of Fracking, CC BY-NC-ND 2.0

modèle financier déjà défaillant] de l'industrie américaine de la fracturation, et c'est quelque chose que l'industrie ne pourra pas ignorer.

12-01-2019 reporterre.net 8 min #150668

Contre la mode jetable, le surcyclage donne une nouvelle vie aux habits

Les soldes d'hiver ont commencé cette semaine, au plus grand bénéfice de l'industrie de la mode, dont l'appétit insatiable pèse sur l'environnement. Pourtant, une alternative à cette consommation de masse revient au goût du jour, celle de l'« upcycling » ou « surcyclage ».

Elle déambule dans les ressourceries, chine dans les vide-greniers, arpente les boutiques Emmaüs, surfe sur Leboncoin...