La marine ukrainienne viole l'espace maritime russe

26-11-2018 26 articles voltairenet.org 3 min #148767

 voltairenet.org

La marine de guerre ukrainienne a délibérément violé l'espace maritime russe en Crimée, le 25 novembre 2018.

Considérant l'entrée des vedettes blindées d'artillerie Berdyansk et Nikopol et du remorqueur Yani-Kapou dans ses eaux territoriales comme un acte hostile, la Russie les a arraisonnées. Le conseil de Sécurité et de Défense ukrainien a proposé au président Petro Porochenko d'introduire la loi martiale « pour 60 jours ». Le conseil de Sécurité des Nations unies devrait se réunir en urgence à la demande des deux parties.

L'Ukraine ne reconnaît pas le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie à la suite du référendum d'autodétermination de 2014. Par conséquent, elle considère que le territoire terrestre et maritime de la Crimée est le sien. Depuis l'ouverture du pont russe entre les deux rives du détroit de Kertch, la marine ukrainienne militarise la mer d'Azov, y transférant ce qui lui reste de marine nationale.

La Russie ne reconnaît pas le coup d'État perpétré à Kiev avec l'aide des États-Unis au profit de groupes nazis. Considérant que les putschistes ont pris diverses mesures contre la minorité russe d'Ukraine, dont la suppression du statut de la langue russe, la Fédération de Russie a accepté le référendum d'autodétermination de la Crimée et l'a accueillie en son sein. Elle ne s'est par contre pas prononcée sur le statut de la région séparatiste du Donbass qui a également demandé son rattachement à la Fédération et où les combats se poursuivent.

Se heurtant au blocus de la presqu'île de Crimée par l'Ukraine, Moscou a construit un pont entre les deux rives du détroit de Kertch. Face à la militarisation ukrainienne de la mer d'Azov, le FSB a institué une procédure de fouille des navires marchands, aussi bien ukrainiens que russes, entrant et sortant du canal de Kertch-Enikal. Ces fouilles, en général de 3 heures, ont parfois duré jusqu'à 36 heures, provoquant des désordres dans les ports ukrainiens de Berdyansk et de Marioupol et dans les ports russes.

Le 21 novembre, la Russie avait émis un communiqué mettant en garde contre la militarisation de la mer d'Azov [1].

[1] «  Déclaration de la Russie à propos de la mer d'Azov », Réseau Voltaire, 21 novembre 2018.

 voltairenet.org

 Ajouter un commentaire

Articles associés plus récents en premier
18-12-2018 reseauinternational.net 3 min #149779

Crimée : Moscou déploie ses avions de chasse

En riposte aux actes de provocation de Kiev en Crimée, la Russie y a stationné un nouveau lot de chasseurs Soukhoï Su-27 et Su-30.

Dans un communiqué publié ce lundi 17 décembre, le ministre russe de la Défense a fait état du déploiement d’une dizaine de chasseurs Soukhoï Su-27 et Su-30 en Crimée.

Les avions de chasse russe Su-27 et Su-30 seront stationnés sur la base aérienne de Belbek, a précisé le communiqué.

17-12-2018 lesakerfrancophone.fr 25 min #149751

Porochenko, en pleine déconfiture, est en train de devenir «totalement Saakachvili»

Par le Saker - Le 30 novembre 2018 - Source  The Saker

Petro Porochenko est dans le pétrin. Sa cote de popularité se trouve dans une fourchette à un chiffre malgré un important effort de propagande et sa dernière tentative de provoquer une crise salvatrice impliquant l'habituelle « agression russe » a non seulement échoué mais semble se retourner contre lui.

16-12-2018 reseauinternational.net 5 min #149698

Le ratage de l'incident de Kertch a compromis d'autres opérations de l'armée ukrainienne

Par Valentin Vasilescu

Le 10 Décembre, Eduard Basurin, commandant de la milice République populaire du Donetsk (RPD) a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté un plan d’opération imminente de l’armée ukrainienne, obtenu par les services de renseignements de la RPD.

Séance d’information d’urgence du dirigeant de la République de Donetsk, Eduard Basurin le 12/10/2018

11-12-2018 mondialisation.ca 8 min #149476

L'agenda caché en vue de la nouvelle provocation dans le détroit de Kertch

Le 25 novembre, trois navires militaires ukrainiens ont traversé de manière non autorisée les eaux territoriales russes. La gendarmerie maritime russe a pris des mesures pour les forcer à se conformer au règlement. Ce qu'ils ont refusé de faire. Il ne fait aucun doute que Kiev a délibérément envoyé ces navires pour provoquer la Russie. Tous les vaisseaux passant par cette voie navigable doivent contacter les autorités du port marin de Kertch, signaler leurs routes et destinations et recevoir la permission de naviguer.

10-12-2018 voltairenet.org 2 min #149430

L'Ukraine révèle le mobile de l'incident de Kertch

 voltairenet.org

En 1997, l'Ukraine et la Russie conclurent un Traité d'amitié, qui entra en vigueur en 1999. Ce document aurait dû être automatiquement reconduit tous les dix ans, sauf dénonciation par l'une ou l'autre partie.

L'Ukraine a décidé en octobre de dénoncer ce Traité, puis a organisé l'incident de Kertch. En outre, le président Petro Poroshenko a donné instruction à son administration de lister tous les accords conclus avec la Russie et d'évaluer ceux qu'il conviendrait de dénoncer.

08-12-2018 reseauinternational.net 15 min #149349

La Rada enterre définitivement le Traité d'Amitié avec la Russie

07-12-2018 voltairenet.org 5 min #149318

Rappelez-vous l'incident de Crimée en 1988

par Valentin Vasilescu

Washington a annoncé son intention d'envoyer un de ses navires en mer d'Azov pour y faire respecter les droits des Ukrainiens. Cependant, au vu du passé récent, cette opération pourrait mal tourner. Valentin Vasilescu revient sur un incident méconnu survenu entre les États-Unis et l'Union soviétique en 1988.

Réseau Voltaire | Bucarest (Roumanie) | 7 décembre 2018

 voltairenet.org  română

05-12-2018 lesakerfrancophone.fr 11 min #149212

À propos de la dernière provocation ukronazie dans le détroit de Kertch

Par The Saker - Le 26 novembre 2018 - Source  thesaker.is

là].
J'ajouterai simplement qu'au moment d'écrire ces lignes (07h38 UTC), le cargo bloquant le passage sous le pont avait été retiré, le trafic avait repris et la situation était revenue à la normale.

Deuxièmement, laissez-moi vous donner l'élément le plus important pour comprendre ce qui se passe - et ce qui ne se passe pas : la mer d'Azov et la mer Noire sont, en termes militaires, des « lacs russes ».

05-12-2018 reseauinternational.net 4 min #149200

Les marins ukrainiens pourraient être libérés immédiatement

Par Valentin Vasilescu

Après avoir arrêté les équipages des trois navires de la marine ukrainienne coupable de l’incident dans le détroit de Kertch, l’Occident a été sujet à une véritable crise d’hystérie. Les marins ukrainiens sont perçus par l’Occident comme prisonniers de guerre. Dans quelle guerre les marins Ukrainiens se battaient-ils ? L’Ukraine aurait-elle déclaré la guerre à la Russie sans que nous le sachions ? Sinon, à quel titre seraient-ils des « prisonniers de guerre » ?

04-12-2018 reseauinternational.net 5 min #149148

Pourquoi les États-Unis ont-ils échoué dans le détroit de Kertch ? (Valentin Vasilescu)

Par Valentin Vasilescu

Il y a des indices qui laissent penser que les Etats-Unis avaient planifié l’incident dans le détroit de Kertch, en coopération avec l’Ukraine, en essayant de pénétrer l’A2/AD russe, par deux avions de reconnaissance de l’US Air Force : un RC-135V, numéro de série 64-14841, identifiant JONAS 21 et un RQ-4B, numéro de série 11-2047, identifiant FORTE10.

03-12-2018 mondialisation.ca 9 min #149093

Ukraine : Porochenko déclare la loi martiale pour réprimer l'opposition politique et sociale

Après la provocation menant à une crise internationale majeure dans la mer d'Azov dimanche dernier, à l'approche du sommet du G20 en Argentine, le régime ukrainien de Petro Porochenko, arrivé au pouvoir en février 2014 lors d'un coup d'État soutenu par les États-Unis, a imposé la loi martiale dans 10 des 24 provinces ukrainiennes (oblasts), touchant environ 40 pour cent de la population du pays.

01-12-2018 reseauinternational.net 6 min #149002

Porochenko avait-il peur d'une éventuelle désertion de ses marins dans le détroit de Kertch ?

Il semblerait que la junte de Kiev ne fait pas confiance en son armée en général, et en sa marine en particulier, au point de faire accompagner ses marins dans les opérations délicates contre la Russie par des agents de surveillance du contre-espionnage.

Par Paul Robinson

L’analyse des récents affrontements entre les navires de la marine ukrainienne et les garde-côtes russes près du détroit de Kertch s’est concentrée sur les arguments juridiques des deux parties ainsi que sur les motivations politiques des acteurs et les implications politiques et géostratégiques possibles.

29-11-2018 reseauinternational.net 4 min #148916

Loi martiale en Ukraine : symptôme de la folie du régime de Porochenko

La déclaration de la loi martiale en Ukraine pourrait provoquer le chaos dans plusieurs régions du pays en légalisant la violence des autorités contre les résidents locaux, a déclaré le chef du mouvement Jeune République, Nikita Kiosev.

« La proclamation de la loi martiale est une forme radicale de manifestation de folie chronique.

29-11-2018 voltairenet.org 7 min #148907

À qui profite l'incident du détroit de Kertch ?

par Valentin Vasilescu

Valentin Vasilescu récapitule le rôle des avions de reconnaissance US et israéliens dans l'incident de Kertch. Ces données ont été confirmées par le FSB russe (dont dépendent les Gardes-côtes) qui ont divulgués des vidéos de l'interrogatoire des marins ukrainiens et un document saisi à bord d'un de leurs navires.

Réseau Voltaire | Bucarest (Roumanie) | 29 novembre 2018

 voltairenet.org

29-11-2018 voltairenet.org 3 min #148906

Confirmation de notre version de l'incident de Kertch

 voltairenet.org

La Russie a rendu publics trois interrogatoires des marins ukrainiens faits prisonniers lors de l'incident de Kertch, le 25 novembre 2018, et un document (photo) saisi sur un des navires.

Selon ce document et ces vidéos, l'incident avait été planifié par l'Ukraine en coopération avec des puissances étrangères. Deux officiers des services de Renseignement militaires ukrainiens se trouvaient à bord pour coordonner les opérations.

28-11-2018 reseauinternational.net 12 min #148893

La pièce qui vient de se jouer dans le détroit de Kertch : titiller l'ours russe

L’Occident se plaint de « l’agression » russe, mais l’incident ressemble davantage à un stratagème bon marché d’un président ukrainien désespéré et de conservateurs américains soucieux de miner le prochain pow-wow de Trump avec Poutine

Par PEPE ESCOBAR 

Lorsque la marine ukrainienne a envoyé dimanche un remorqueur et deux petites canonnières pour se frayer un chemin à travers le détroit de Kertch jusqu’à la mer d’Azov, elle savait d’avance que la réponse russe serait rapide et sans merci.

28-11-2018 reseauinternational.net 10 min #148869

Ukraine : avec la loi martiale, Poroshenko a 30 jours pour légalement écraser toute opposition

Suite à la provocation dans le détroit de Kertch, où l’Ukraine a envoyé trois navires militaires sans suivre la procédure et a ainsi volontairement violé les frontières russes, provoquant une réponse inévitable de la Russie, Poroshenko a pu, non sans difficultés à l’intérieur, mais avec l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU, faire passer la loi martiale et légitimer ainsi l’ouverture d’un deuxième front, contre toute opposition.

28-11-2018 reseauinternational.net 15 min #148868

Ukraine - Porochenko a commencé un affrontement avec la Russie pour obtenir des pouvoirs dictatoriaux - Il a échoué (Moon of Alabama)

Le président ukrainien Petro Poroshenko a tenté de renforcer sa cote de popularité pour les prochaines élections en provoquant un incident militaire. C’était un pari et il a échoué.

Trois bateaux ukrainiens, un remorqueur et deux canonnières,  ont tenté de naviguer de la mer Noire vers la mer d’Azov en passant par le détroit de Kertch.

27-11-2018 dedefensa.org 12 min #148852

Croisière en Mer d'Azov

Il s'agit d'une crise « sortie de nulle part] »... Elle rappelle à notre bon souvenir la crise ukrainienne datant de février 2014 et jamais close ni seulement en partie résolue. Tous les détails sont aujourd'hui connus, sur l'arraisonnement accomplie avant-hier de trois navires ukrainiens en Mer Noire, se dirigeant vers le détroit de Kerch conduisant à la Mer d'Azov, celle-ci complètement sous le contrôle russe avec un arrangement de passage de navires ukrainiens après demande d'autorisation et contrôle russe (demande qui n'a pas été faite dans ce cas, selon les Russes).

 Référencé par :