Jair Bolsonaro prête serment comme nouveau président du Brésil

02-01-2019 6 articles reseauinternational.net 2 min #150272

BRASILIA, (Xinhua) — L’ancien capitaine de l’armée, Jair Bolsonaro, a prêté serment comme nouveau président brésilien mardi dans un contexte de sécurité renforcée.

M. Bolsonaro, 63 ans, a prêté serment à 15h10 heure locale lors d’une cérémonie organisée au Congrès national à Brasilia, capitale du pays.

M. Bolsonaro, membre du Parti social libéral (parti conservateur), et son vice-président le général en retraite Hamilton Mourao, ont promis « de maintenir, de défendre et de respecter la Constitution, de respecter les lois, de promouvoir le bien-être général du peuple, et de défendre l’unité, l’intégrité et l’indépendance du Brésil ».

Le président a fait prêter serment aux membres de son cabinet, qui représentent les secteurs formant la base de son électorat : l’armée, l’église évangéliste, les producteurs agricoles et les marchés financiers.

Élu au deuxième tour des élections en octobre avec 55 % des voix, M. Bolsonaro a fait campagne sur un programme de lutte contre la criminalité et de renforcement de la sécurité, ainsi que de lutte contre le chômage et contre la corruption.

Photo: Xinhua/AGENCIA ESTADO/Wilton Junior

source: french.xinhuanet.com

 reseauinternational.net

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
05-01-2019 reseauinternational.net 8 min #150390

Jair Bolsonaro et la corruption au Brésil

par Tony López R

Pour le peuple brésilien, le gouvernement de Bolsonaro, qui commence le 1er janvier, peut apporter des moments difficiles dans la vie politique, économique et sociale.

À quelques heures de la présidence brésilienne, le capitaine et président Jair Bolsonaro se retrouve confronté à un grand scandale de corruption impliquant son épouse Michelle et son fils Flavio, député de Rio de Janeiro et récemment élu au Sénat.

04-01-2019 tlaxcala-int.org 4 min #150358

Bolsonaro, une catastrophe mondiale

 La Jornada

Toute caractérisation du nouveau président du Brésil est imprécise, ou simplement euphémique, si l'on omet l'adjectif fasciste. Son admiration ouverte pour les régimes militaires, son mépris absolu pour la vérité ou les preuves scientifiques, son utilisation de proclamations et de symboles religieux en substitution agressive des droits de l'homme et des formes institutionnelles, sa tactique pour générer un consensus autour de sa figure en exacerbant la haine et la xénophobie, ainsi que d'autres méthodes efficaces et sans scrupules de manipulation des masses auxquelles il recourt, font de Jair Messias Bolsonaro la manifestation contemporaine du fléau qui a provoqué la pire catastrophe humaine dans la première moitié du siècle passé.

03-01-2019 dedefensa.org 12 min #150310

Front Nationaliste & Chrétien versus globalisation ?

L'arrivée au pouvoir du nouveau président brésilien Bolsonaro introduit dans la situation générale du Système un nouvel élément de désordre susceptible d'accélérer le processus d'effondrement de la globalisation, laquelle continue à être proclamée comme le but suprême de l'avenir dans les débris conformistes de l'ensemble européen, notamment en France et en Allemagne où sévit la contestation à ce propos.

02-01-2019 investigaction.net 25 min #150283

Périple brésilien d'une démocratie assassinée : Du coup d'État contre Dilma Rousseff à l'élection de Jair Bolsonaro

02 Jan 2019

Article de :  Paulo Correia

Alors que la plupart de la classe bien-pensante planétaire constituée de philosophes, d'analystes politiques et de journalistes, n'arrête pas de nous dire que nous n'assistons pas au retour du fascisme mais à une nouvelle forme jamais vue de populisme, l'exemple brésilien démontre que la brutalité et les persécutions d'autres temps sont déjà là, au présent ! Pour qu'on puisse appliquer la définition de fascisme à 100%, il manque « juste » en effet, que le PSL de Bolsonaro devienne le parti unique, mais pour cela il lui faut un peu de temps, moins qu'à Donald Trump en tout cas, pour démanteler complètement les institutions.

02-01-2019 2 articles francais.rt.com 7 min #150278

Brésil : Bolsonaro entame son mandat en présence de Viktor Orban et Benjamin Netanyahou

© SERGIO MORAES Source: Reuters

Deux mois après sa victoire électorale, Jair Bolsonaro a été officiellement investi à la présidence du Brésil, ce 1er janvier. Les chefs de gouvernement conservateurs hongrois et israélien se sont rendus à Brasilia à cette occasion.

 Jair Bolsonaro, vainqueur de l'élection présidentielle brésilienne d'octobre 2018, a été officiellement investi président ce 1er janvier 2019, mettant fin à une série de quatre victoires électorales du Parti des Travailleurs (gauche).

 Référencé par : 1 article