Les gilets jaunes persistent malgré la violence policière

11-01-2019 mondialisation.ca 4 min #150613

Les médias et les autorités politique en France tentent de faire croire à un essoufflement du mouvement des gilets jaunes. Diana Johnstone répond qu'ils prennent leurs voeux pour la réalité. Malgré la « pause des confiseries, » le mouvement a repris de plus bel début janvier.

Diana Johnstone, une journaliste et auteure américaine à Paris, explique les origines de ce mouvement et dresse un portrait accablant d'Emmanuel Macron et de ses politiques qui ne visent qu'à protéger les banquiers et industriels qui l'ont mis au pouvoir. Pour le faire, sa seule réponse: la répression violente.
Elle conteste aussi vivement ceux et celles qui essaient d'assimiler ce mouvement à l'extrême-droite en France.

Diana Johnstone passe en revue aussi les positions des différents partis d'opposition français, notant au passage la volonté des manifestants d'instaurer une vraie démocratie en restant indépendants des partis politiques traditionnels et en repoussant toute tentative de récupération.

w.soundcloud.com

Par la même auteure, lire :

 Les Gilets Jaunes - un signe de détresse jaune vif, le 5 décembre 2018

La source originale de cet article est  Le Pied à Papineau CKVL
Copyright ©  Diana Johnstone et  Robin Philpot,  Le Pied à Papineau CKVL, 2019

 mondialisation.ca

 Proposer une solution
newsnet 19/01/11 11:41

très bonne synthèse

 Se réfère à : 1 article