Soudan : arrestation de Yasser Arman, vice-secrétaire général du Mouvement populaire

05-06-2019 aa.com.tr 2 min #157398

Hartum

AA/Khartoum/Houssem Bédoui

Les forces de l'ordre soudanaises ont procédé, mercredi, à l'arrestation du leader de l'opposition Yasser Arman, vice-président du mouvement populaire de libération du Soudan.

Une source du mouvement d'opposition soudanais a déclaré à Anadolu qu'Arman a été arrêté par les forces de l'ordre. Un communiqué du mouvement affirme sur Facebook qu'Arman a été arrêté par des unités de soutien rapide sans apporter davantage de précisions.

Après huit ans d'exil, Arman qui était un fervent opposant au régime d'Omar el-Béchir a effectué son retour au Soudan au mois de mai 2019.

Le président du Conseil militaire de transition soudanais, le général Abdel Fattah al-Burhan, a annoncé mercredi la prédisposition du Conseil à reprendre les négociations en exprimant ses regrets quant à la mort de dizaines de Soudanais lors des récents événements.

Ces propos d'al-Burhan interviennent une journée après l'annonce de la suspension des négociations avec les Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement et la formation d'un gouvernement de transition chargé de mener le pays à des élections générales dans neuf mois.

Le Rassemblement a affirmé dans un communiqué mardi que «la désobéissance civile et la grève politique ouverte constituent le seul et unique rempart contre le chaos total».

Des milliers de Soudanais manifestent depuis le 6 avril devant le siège du Commandement de l'armée à Khartoum. Un mouvement de protestation qui a engendré le blocage de plusieurs artères de la capitale.

Le 11 avril 2019, Omar el-Béchir, a été destitué de la présidence par l'armée soudanaise, après 30 ans au pouvoir. Cette destitution est survenue à la suite de protestations populaires qui se poursuivent depuis la fin de l'année écoulée.

 aa.com.tr

 Commenter