Soudan : le dirigeant Madani Abbas touché lors de la dispersion du sit-in

03-06-2019 18 articles aa.com.tr 4 min #157278

Sudan

AA / Khartoum

Le dirigeant de la "Déclaration pour la liberté et le changement" et membre de la délégation chargée de négocier avec le Conseil militaire, Madani Abbas, a été touché dans plusieurs endroits de son corps, ont fait savoir des témoins oculaires à Anadolu, lundi matin.

Ces témoins ont expliqué que le dirigeant a subi plusieurs blessures lors de la dispersion de milliers de manifestants, en sit-in devant le centre de commandement militaire de la capitale Khartoum.

Des activistes ont diffusé des images de l'opposant soudanais, montrant des blessures à la main et à l'épaule et la déchirure de ses vêtements.

Dans le même contexte, le Comité central Médecins du soudan a déclaré que "les Forces d'appui rapide et la police ont envahi et attaqué l'hôpital Royal care, non loin du sit-in.

Le nombre de morts s'est élevé à deux, alors que les blessés se comptent par dizaines selon le Comité des médecins du soudan.

Le Comité a appelé les médecin et les cadres médicaux de rejoindre six hôpitaux à proximité du sit-in, devant le centre de commandement de l'armée à Khartoum.

Lundi à l'aube, les autorités soudanaises ont procédé à la dispersion de milliers de manifestants en sit-in devant le centre de commandement militaire à Khartoum, et ce, en utilisant des balles réelles et des bombes lacrymogènes, selon des témoins oculaires.

Le Rassemblement des professionnels soudanais a appelé, lundi matin, suite à la dispersion du sit-in, à déclarer "la désobéissance civile générale pour faire chuter le Conseil militaire [traître et assassin] et à poursuivre la révolution".

Le Rassemblement a exhorté les révolutionnaires à travers toutes les villes et localités du Soudan à sortir dans la rue et à mener des manifestations.

Il a également appelé à barricader les grandes artères, les ponts et les passages.

Il a affirmé que les forces de trahison et de l'arrogance massacre le peuple, rase et met le feu le domaine du sit-in.

Il a ajouté qu'il n'y a d'autre choix que de sortir dans les rues "pour protéger la révolution et ce qui reste de la dignité".

Le Rassemblement des professionnels soudanais avait affirmé dans un précédent communiqué que les manifestants pacifiques devant le centre de commandement militaire, subissent un massacre sanguinaire dans une tentative subite de dispersion.

Il a ajouté qu'un "grand nombre de milices mercenaires ont été mobilisées pour disperser le sit-in en faisant usage de balles réelles et une force démesurée, contre des protestataires pacifiques".

Il a, par ailleurs, jeté la responsabilité de la sécurité des manifestant sur le Conseil militaire putschiste, affirmant que pour chaque goutte de sang déversée, tous les membres du Conseil militaires doivent en rendre des comptes et que "nous avons notre démarche révolutionnaire pacifique pour affronter cette escalade visant l'avortement de la révolution et la ridiculisation de ses objectifs".

Les commandants de l'armée soudanaise avaient démis Omar al-Bachir de la présidence, le 11 avril dernier, après 30 années au pouvoir, sous la pression de manifestations populaires déclenchées depuis l'année dernière, en protestation contre la dégradation de la situation économique.

Des milliers de Soudanais campent devant le centre de commandement de l'armée à Khartoum, pour amener le Conseil militaire à accélérer le transfert du pouvoir à des civils, suite à des craintes de récupération par l'armée des revendications de changement, comme c'était le cas dans d'autres pays selon les protestataires.

 aa.com.tr

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
08-07-2019 investigaction.net 22 min #158866

Le rôle de l'Union européenne dans la répression au Soudan

08 Juil 2019
Article de :  Martin Plaut

déclaration] exhortant « toutes les parties au Soudan à faire preuve de la plus grande retenue, à prévenir de nouvelles violences et à garantir le respect des libertés fondamentales ». L'UE a soutenu la suspension du Soudan par l'Union africaine de sa qualité de membre de cette organisation.

03-07-2019 wsws.org 6 min #158623

Reprise des manifestations de masse contre la junte soudanaise

Par Jean Shaoul
3 juillet 2019

Des dizaines de milliers de personnes ont protesté dans la capitale Khartoum dimanche, exigeant que la junte militaire soudanaise remette le pouvoir à un gouvernement dirigé par des civils lors d'un rassemblement surnommé la «marche des millions». Ils ont été rejoints par des milliers d'autres dans des villes du pays à la recherche de justice pour les victimes tuées dans le mouvement pour la démocratie qui a duré des mois.

18-06-2019 entelekheia.fr 9 min #157942

Soudan : l'Arabie Saoudite et les Eau barrent la route à la démocratie

En avril dernier, les manifestants soudanais qui demandaient le départ d'Omar el-Bechir, et l'avaient obtenu à la suite de l'intervention de l'armée, avaient refusé l'aide financière de l'Arabie Saoudite et des Émirats Arabes Unis à leur junte militaire de transition, affirmant « Nous ne voulons pas de l'aide saoudienne, même si nous devons manger des haricots et des falafels ! »

17-06-2019 wsws.org 8 min #157882

Les dirigeants de l'opposition soudanaise capitulent devant la junte militaire

Par Jean Shaoul
17 juin 2019

L'Alliance pour la liberté et le changement (AFC) a annulé sa campagne de protestation et sa grève générale plus tôt cette semaine en échange de quelques vagues promesses de «concessions» de la part de la junte soudanaise.

L'AFC a remis l'initiative au Conseil militaire de transition (TMC), qui a évincé le président dictateur de longue date Omar el-Béchir en avril afin d'empêcher le renversement de l'ensemble du régime.

16-06-2019 tlaxcala-int.org 5 min #157866

Soudan : communiqué des Forces de la Déclaration pour la liberté et le changement, 14 juin 2019

12-06-2019 tlaxcala-int.org 13 min #157704

Soudan : Awadeya, cette vendeuse de thé devenue figure de proue de la révolution

 Ariane Lavrilleux أريان لافريلوكس

PORTRAIT. Awadeya Mahmoud Koko fait partie de ces milliers de Soudanais qui ont campé devant le QG de l'armée. Elle en est devenue une des icônes et une des chevilles ouvrières.

Dans le groupe de sit-in devant le QG de l'armée, Awadeya est devenue une icône de la lutte soudanaise.

11-06-2019 wsws.org 7 min #157633

Une grève générale contre le régime militaire paralyse le Soudan

Par Niles Niemuth
11 juin 2019

Une grève générale illimitée à l'échelle nationale a pratiquement paralysé les villes du Soudan dimanche, près d'une semaine après que les forces de sécurité ont lancé un bain de sang contre-révolutionnaire en attaquant un sit-in de masse devant le quartier général du ministère de la Défense à Khartoum. Le Comité central des médecins soudanais estime que 118 manifestants ont été tués, dont quatre dimanche, et que 784 autres ont été blessés depuis le début de la répression lundi dernier.

10-06-2019 tlaxcala-int.org 8 min #157601

« Construisez des barricades, puis sauvez-vous » : Les manifestants soudanais trouvent de nouvelles tactiques de désobéissance civile

 Kaamil Ahmed كامل أحمد

La colère contre le conseil militaire passe de manifestations ouvertes à la désobéissance civile au milieu d'une violente répression

Construisez les barricades, puis sauvez-vous. Le message des dirigeants protestataires aux jeunes Soudanais dans les rues de la capitale a été cohérent avec l'appel de dimanche à lancer une vaste campagne de désobéissance civile.

09-06-2019 tlaxcala-int.org 6 min #157541

Déclarations les plus récentes sur la situation au Soudan

 Sudanese Professionals Association تجمع المهنيين السودانيين‎

Pas de pourparlers avant que les criminels ne soient traduits en justice

Déclaration

L'Association des professionnels soudanais (SPA) ne retournera pas aujourd'hui à la table des négociations avec le Conseil militaire de transition (TMC) tant que les responsables des attaques barbares perpétrées la semaine dernière contre des manifestants devant le QG de l'armée ne seront pas traduits en justice.

07-06-2019 tlaxcala-int.org 15 min #157491

Soudan : les principales forces en présence

 Mada Masr مدى مصر

Pour comprendre la longue histoire des relations entre l'armée soudanaise, les groupes paramilitaires et les partis d'opposition.

Dans les heures qui ont précédé la descente des Forces de soutien rapide (FSR) dans le campement de protestation à l'extérieur du QG de l'armée à Khartoum à 5 heures du matin lundi dernier, les médias sociaux sonnaient déjà l'alarme.

07-06-2019 orientxxi.info 12 min #157472

Soudan. À « Qiyadah », l'utopie d'un nouveau Soudan

Soulevé depuis des mois à travers tout le Soudan, le peuple réclame la fin du pouvoir militaire et la transition vers un pouvoir civil. À Khartoum même, au cœur de la capitale, des milliers de personnes s'organisent, discutent, se mobilisent pour atteindre cet objectif. Mais les forces de la contre-révolution s'organisent.

Leurs pieds battent l'asphalte encore chaud et la poussière. Leur menton embrasse le ciel.

06-06-2019 cadtm.org 6 min #157424

La révolution soudanaise est notre honneur ! À bas le conseil militaire de transition !

CC - Flickr

Depuis la mi-décembre 2018, le Soudan est traversé par un soulèvement populaire de grande ampleur. L'explosion sociale a été portée par la pauvreté, la précarité et le chômage (qui touche fortement les jeunes, comme ailleurs dans la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient). Elle a eu pour étincelle l'inflation record qui a fait monter le prix des produits de première nécessité sous les effets de mesures demandées par le Fonds monétaire international (FMI), qui participe à imposer la libéralisation de l'économie depuis trente ans.

05-06-2019 aa.com.tr 2 min #157398

Soudan : arrestation de Yasser Arman, vice-secrétaire général du Mouvement populaire

Hartum

AA/Khartoum/Houssem Bédoui

Les forces de l'ordre soudanaises ont procédé, mercredi, à l'arrestation du leader de l'opposition Yasser Arman, vice-président du mouvement populaire de libération du Soudan.

Une source du mouvement d'opposition soudanais a déclaré à Anadolu qu'Arman a été arrêté par les forces de l'ordre. Un communiqué du mouvement affirme sur Facebook qu'Arman a été arrêté par des unités de soutien rapide sans apporter davantage de précisions.

05-06-2019 wsws.org 9 min #157366

L'armée massacre des manifestants au Soudan

Par Bill Van Auken
5 juin 2019

Les forces de sécurité soudanaises ont lancé un bain de sang tôt lundi matin, utilisant des balles réelles pour disperser un sit-in de plus de cinq mois devant le ministère de la défense du pays à Khartoum, où des dizaines de milliers de Soudanais se sont régulièrement réunis pour exiger la fin du régime militaire et le transfert du pouvoir à un gouvernement démocratiquement élu.

04-06-2019 tlaxcala-int.org 5 min #157346

Soudan : retour à la case départ

 Abdelbari Atwan عبد الباري عطوان

La répression sanglante du Conseil militaire n'écrasera pas la révolution.

Des forces de répression déployées le 3 juin 2019 autour du quartier général de l'armée à Khartoum. Au premier plan, des victimes.

03-06-2019 aa.com.tr 3 min #157295

Soudan/conseil militaire: Nous n'avons pas dispersé le sit-in par la force

Sudan

AA/Khartoum

Le Conseil militaire soudanais a nié, lundi, avoir dispersé le sit-in des protestataires devant le siège du commandement de l'armée à Khartoum. Il a assuré avoir visé la région de « Colombie » qu'il qualifie de dangereuse.

Le porte-parole du Conseil, Chamseddine Kabbachi, a déclaré à la chaîne « Sky News » que « nous n'avons

03-06-2019 aa.com.tr 3 min #157294

Dispersion du sit-in/comité des médecins du soudan : Le bilan s'alourdit à 9 morts

Sudan

AA/Khartoum

Le Comité des médecins soudanais a annoncé, lundi, que le bilan de la dispersion du sit-in de Khartoum, devant le siège du commandement de l'armée, s'est élevé à 9 morts.

C'est ce qui ressort d'un communiqué publié par le Comité sur sa page officielle Facebook, dont Anadolu a eu copie.

Le Comité a également indiqué que « martyrs est en augmenta