Trivial ! Pour quitter l'Afghanistan il suffit de ... quitter l'Afghanistan

09-09-2019 3 articles lesakerfrancophone.fr 4 min #161420

Par  Moon of Alabama − Le 8 septembre 2019

Associated Press  relate :

Le président Donald Trump a annoncé samedi qu'il avait annulé une réunion secrète de fin de semaine à Camp David avec les chefs talibans et afghans après l'attentat à la bombe perpétré à Kaboul la semaine dernière, qui a tué douze personnes, dont un soldat américain, il a également interrompu les négociations de paix avec le groupe des insurgés.

Il est douteux que la réunion ait même été planifiée. L'idée d'une telle réunion, peu de temps avant le 11 septembre, aurait été trop épouvantable. Vendredi, le président afghan Ghani avait déjà annoncé qu'il ne viendrait pas à Washington. Et les dirigeants talibans seraient-ils vraiment prêts à monter dans un avion ou un hélicoptère américain pour se rendre à Camp David, alors que la véritable destination pourrait bien être la baie de Guantanamo ?

Il y a aussi ceci :

Dalchico @Dalchico 1:14 UTC · 8 sept. 2019 J'espère que les journalistes vont enquêter là-dessus. En tant que résident du comté de Frederick, où se trouve Camp David, je suis extrêmement sceptique car je n'ai vu aucune preuve de planification ni de préparation. Il y a généralement une activité accrue des hélicoptères pour les événements tenus ici.

C'est bien qu'il n'y ait pas eu une telle réunion. De toute façon, les négociations avec les talibans n'allaient pas aboutir. L'État profond veut garder les troupes américaines en Afghanistan, les talibans veulent les faire sortir. Tous. Les récentes négociations au Qatar n'allaient nulle part, aucune des deux parties n'ayant bougé sur les points essentiels. Trump l'a finalement reconnu en annulant une réunion qui n'aurait pas eu lieu de toute façon.

Trump a eu le bon instinct de faire pression pour que les États-Unis quittent l'Afghanistan. La situation s'aggrave de jour en jour et il n'y a rien à faire pour changer cela, quel que soit le nombre de troupes américaines. Le gouvernement afghan est complètement corrompu. Ses troupes et sa police ont un taux de pertes élevé et perdent à chaque bataille. Les talibans contrôlent l'essentiel des zones rurales du pays.

Pourquoi négocier avec les talibans, après tout ? Étant donné que les États-Unis ne peuvent pas leur faire grand chose, ils n'auraient aucune raison de tenir les promesses qu'ils feraient.

Les États-Unis devraient simplement partir tant qu'ils le peuvent. Il arrivera un moment où le seul moyen de sortir sera par hélicoptère depuis le toit de l'ambassade US [comme à Saïgon en 1975, NdT]. Observez la carte. Ce jour viendra plus tôt que beaucoup ne le supposent.

Drexl Spivey @RisboLensky - 20:26 UTC · 6 sept. 2019 Les routes dans la situation actuelle en Afghanistan, sur la base de @ArianaNews_ et de mes données en rouge contrôle total #Taliban en orange contrôle occasionnel #Taliban

Agrandir

Moon of Alabama

Traduit par jj, relu par Wayan pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
21-09-2019 reseauinternational.net 2 min #161943

Afghanistan : une énième bavure Us sanglante renforce le ralliement des populations aux Talibans

Une frappe de drone d'attaque US a causé la mort d'au moins ...
Le raid est survenu dans la nuit du mercredi au jeudi à Wazi...
Le président afghan Ashraf Ghani a réagi très vite suite à c...
Première conséquence de cette énième bavure : les popul...
De son côté, le commandement militaire US a affirmé que la f...
...

12-09-2019 reseauinternational.net 5 min #161540

Afghanistan : l'offensive des Talibans se poursuit sans aucun répit

Notre article liant les évènements en cours en Afghanistan a...
Ce n'est pas parce que les médias imposent un blackout et un...
Qu'appelle-t-on une situation où en moyenne entre 70 jusqu'à...
Voici quelques évènements survenus depuis 48 heures en Afgha...
Les Talibans d'Afghanistan ont pilonné dans la nuit du 10 au...
Hier, une attaque aux roquettes a ciblé le Ministère afghan ...
A Kunduz, dans le nord du pays, plus de 50 soldats de l'Armé

 Se réfère à : 1 article