01/01/2020 5 articles francais.rt.com  3 min #166835

Donald Trump menace l'Iran après la prise d'assaut de l'ambassade américaine à Bagdad

Donald Trump a menacé de faire payer le «prix fort» à Téhéran, après l'attaque de l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad par des milliers de manifestants pro-Iran aux cris de «Mort à l'Amérique».

«L'Iran sera tenu pleinement responsable des vies perdues ou des dégâts occasionnés dans nos installations. Ils paieront le prix fort !», a twitté le chef d'Etat américain Donald Trump le 31 décembre, après  la prise d'assaut de l'ambassade américaine à Bagdad par des milliers de manifestants irakiens le même jour. Et le chef d'Etat américain de conclure son tweet en ces termes : «Ce n'est pas un avertissement, c'est une menace. Bonne année !»

Donald J. Trump  31/12/2019 22:19:078397224434 68112870/48
....Iran will be held fully responsible for lives lost, or damage incurred, at any of our facilities. They will pay a very BIG PRICE! This is not a Warning, it is a Threat. Happy New Year!

L'hôte de la Maison Blanche a toutefois expliqué ne pas s'attendre à une guerre entre les Etats-Unis et l'Iran. «Je ne vois pas cela se produire», a-t-il répondu à un journaliste qui l'interrogeait sur ce scénario.

Le secrétaire à la Défense Mark Esper a en outre annoncé que quelque 750 soldats américains supplémentaires allaient «immédiatement» être déployés au Moyen-Orient «en réponse aux événements récents en Irak».

De son côté, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré que l'attaque lancée contre l'ambassade des Etats-Unis était l'œuvre de «terroristes» et affirmé qu'elle avait été soutenue «par des alliés de l'Iran, Hadi al-Amari et Faleh al-Fayyad».

The attack today was orchestrated by terrorists – Abu Mahdi al Muhandis and Qays al-Khazali – and abetted by Iranian proxies – Hadi al Amari and Faleh al-Fayyad. All are pictured below outside our embassy.

Pour sa part, Téhéran a dénoncé «la surprenante audace» de Washington.

Le 31 décembre, des milliers de manifestants ont pris d'assaut l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad, brûlant des drapeaux, arrachant des caméras de surveillance et criant «Mort à l'Amérique», deux jours après  des raids américains meurtriers contre des bases du Kataëb Hezbollah (Les Brigades du Hezbollah).

Le sentiment anti-américain en Irak a été ravivé le 29 décembre par ces raids, menés en représailles à la mort d'un sous-traitant américain dans une attaque à la roquette contre une base en Irak, non revendiquée mais attribuée par Washington à la faction chiite des Brigades du Hezbollah. Celles-ci font partie du Hachd al-Chaabi, une coalition paramilitaire qui a aidé le pouvoir irakien dans la lutte antidjihadiste et a été intégrée aux forces régulières.

 Lire aussi : Bagdad : des manifestants prennent d'assaut l'ambassade américaine aux cris de «Mort à l'Amérique»

 francais.rt.com

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
2 articles 03/01/2020 reseauinternational.net  4 min #166894

Le Pentagone a assassiné sur l'ordre du président Us le commandant en chef de la Force Qods

Le général G. Soleimani assassiné par les Etats-Unis. Dans u...
« Le haut commandant Soleimani a été tué en martyr dans...

Plutôt dans la soirée, les sources irakiennes ont fait état ...
Dans un communiqué émis ce vendredi matin, le Pentagone reve...
Il y a quelques minutes le Conseil suprême de la sécurité na...
Première réaction de Téhéran, le ministre iranien des A.E. a...

03/01/2020 wsws.org  8 min #166881

Washington intensifie la menace de guerre au Moyen-Orient avec des frappes sur l'Irak et la Syrie

Dimanche, une vague de frappes aériennes américaines contre ...
Les attaques de dimanche ont visé les bases du Kata'ib Hezbo...
Le premier ministre irakien Abdel Abdul Mahdi et le présiden...
Un communiqué du bureau d'Abdul Mahdi a déclaré: «Le premier...
Le président Salih a également déclaré qu'il avait été infor...
Les deux responsables sont menacés d'éviction imminente à la...
Les manifestations ont vu une nouvelle escalade ce week-end ...

03/01/2020 mondialisation.ca  9 min #166877

Les Usa pris à leur propre piège en Irak et les idées chimériques des cercles de réflexion

Les États-Unis d'Amérique sont pris au piège de leur propre ...
Pendant les premières semaines de protestation en Irak, une ...
Tous les souhaits peuvent être exaucés, sauf que les vents d...
L'irresponsabilité honteuse de ces reporters et analystes es...

Heureusement qu'Internet a donné la possibilité aux gens d'a...

01/01/2020 francais.rt.com  2 min #166842

Washington va déployer 750 soldats au Moyen-Orient après la prise d'assaut de son ambassade en Irak

Après l'attaque de l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad par d...
Le secrétaire américain à la Défense Mark Esper a annoncé le...
Donald Trump menace l'Iran après...
«Ce déploiement est une action de précaution et appropriée e...
Plus tôt dans la journée, un responsable américain avait fai...
Le 31 décembre, des milliers de manifestants ont pris d'assa...
Lire aussi : Bagdad : des manifestants prennent d'...