28/01/2020 reseauinternational.net  5 min #168134

Trump : « J'ai liquidé Soleimani pour sauver ma peau »

par Jonas E. Alexis.

Après l'assassinat du général Soleimani, Trump a déclaré à ses proches qu'il était sous le chantage des sénateurs Républicains qui menaçaient de ne pas le soutenir lors de son prochain procès de destitution au Sénat...

Donald Trump a vendu la mèche en admettant que l'assassinat du général Qassem Soleimani avait très peu à voir avec le terrorisme et avait pratiquement tout à voir avec l'avenir immédiat de Donald Trump lui-même.

Trump a souligné à une personne qui lui avait parlé au téléphone la semaine dernière qu'il avait été contraint de prendre une ligne plus dure contre l'Iran sous la pression de certains sénateurs républicains dont le soutien lui était nécessaire dans le cadre du procès de sa destitution 1.

Le rapport continue en précisant que le meurtre de Soleimani a été « planifié très rapidement... Il n'y avait pas « unanimité parmi les conseillers de Trump sur la « sagesse » de viser Soleimani, mais les services de renseignement ont prétendu qu'il prévoyait de nouvelles attaques contre les troupes américaines dans la région 2.

Le simple fait est qu'il n'y a jamais eu unanimité en ce qui concerne les guerres perpétuelles au Moyen-Orient. Même la guerre en Irak était une totale manipulation. Collin Powell lui-même a menti parce qu'il était contraint de dire des choses idiotes et folles - des choses qu'il savait être une fabrication complète.

Pompeo, le gars qui est conduit par une idéologie de type sectaire, a perpétué l'idée « qu'il n'y a aucun doute qu'il y avait une série d'attaques imminentes qui étaient en train d'être complotées » par Soleimani. Mais le plus drôle, c'est que Pompeo a ajouté : « Nous ne savons pas exactement quand, et nous ne savons pas précisément où, mais c'était réel » 3.

Eh bien, est-ce une preuve suffisante pour assassiner un général ? Et si je dis que Pompeo prévoit d'attaquer des pays du Moyen-Orient, serait-il donc juste de le zigouiller et de le mettre dans un beau cercueil ? Serait-il d'accord avec ça ?

Vous voyez, Pompeo n'est qu'un criminel. C'est aussi simple que cela. Trump est également un autre criminel. Mais nous devons souligner encore et encore que les néoconservateurs, Israël et la machine de guerre ont également poussé la Maison Blanche à attaquer l'Iran. Après l'assassinat de Soleimani, Jonathan Schanzer du vaisseau amiral Neocon Commentary a déclaré :

« D'un seul coup, Trump a éliminé la figure iranienne qui avait été le fer de lance de la sanglante guerre par procuration contre l'Amérique, Israël et un certain nombre d'États arabes du Golfe depuis la fin des années 1990 » 4.

C'est le genre de personnes que nous, les Américains, devons supporter. Ils pensent qu'ils ont le droit d'assassiner qui ils veulent, de détruire tout pays qu'ils veulent et d'envoyer la facture aux Américains moyens. Si vous pensez que je vous fais marcher ici, alors lisez attentivement la déclaration raciste du juif Neocon Jonah Goldberg citant avec approbation un autre Neocon juif du nom de Michael Ledeen :

« Tous les dix ans environ, les États-Unis ont besoin de ramasser un petit pays merdique et de le jeter contre le mur, juste pour montrer au monde ce que nous voulons dire lorsque nous parlons de business » 5.

Ces gens méritent-ils de faire de la politique ? Méritent-ils d'influencer les présidents et la Maison Blanche ? Non. Ils doivent être derrière des cellules capitonnées pour le reste de leur vie.

Ce n'est pas un problème de « gauche », comme Donald Trump Jr. essaie de le dire dans son livre « Triggered : How the Left Thrives on Hate and Wants to Silence Us ». C'est une question fondamentale que Trump et ses cohortes doivent sérieusement aborder : pourquoi Trump a-t-il trompé les Américains pendant sa campagne présidentielle en disant qu'il allait mettre fin aux guerres perpétuelles au Moyen-Orient ? Pourquoi a-t-il dit à l'Amérique qu'il allait publier des documents qui prouvent sans équivoque que l'Arabie saoudite était complice de l'attaque du 11 septembre, mais a changé d'avis lorsqu'il a accédé au trône sioniste ? Pourquoi couche-t-il maintenant avec des Saoudiens ?

Vous voyez, pointer du doigt la « gauche » en dormant avec des nettoyeurs ethniques et des suceurs de sang comme Goldberg ne va pas couper. Si la soi-disant « gauche » se nourrit de la haine, alors la soi-disant « droite » prospère en ramassant « un petit pays merdique » au Moyen-Orient et « en la jetant contre le mur ». Une fois que la soi-disant « Droite » a fini d'effacer ce « petit pays merdique », puis elle finit par écrire des best-sellers tels que Triggered.

 Vidéo : les satanistes veulent boire le sang iranien

----------- Notes de Hannibal Genseric

1 Igor Derysh, "Trump privately admits he killed Soleimani"under pressure"from upcoming impeachment trial: report," Salon, January 10, 2020.

2 Ibid.

3 Ibid.

4 Jonathan Schanzer, "Ending Iran's Fictions," Commentary, February 2020 Issue.

5 Jonah Goldberg, "Baghdad Delenda Est, Part Two," National Review, April 23, 2002.

source :  Trump on killing Soleimani: I was covering my ass

via: numidia-liberum.blogspot.com

 reseauinternational.net

 Commenter