18/05/2020 2 articles lesakerfrancophone.fr  5 min #174072

L'ambassadeur chinois en Israël retrouvé mort chez lui

Une chronologie de l'affaire

Par  Moon of Alabama − Le 17 mai 2020

Jerusalem Post, le 9 mai 2020

 États-Unis: Israël devrait repenser la participation de la Chine à son usine de dessalement

Le gouvernement américain a envoyé un avertissement à Israël concernant une entreprise chinoise qui a fait une offre pour la construction de la plus grande usine de dessalement du monde, qui sera située dans le kibboutz Palmachim et qui coûtera plus de 5 milliards de shekels, a rapporté Channel 13, citant des responsables israéliens. L'administration Trump a enquêté sur la société et le ministère des finances devrait annoncer ses conclusions le 24 mai. "Les Américains ont délivré des messages gentils et polis, mais il est évident qu'ils veulent que nous réexaminions la participation de la société chinoise à l'appel d'offres", a déclaré un fonctionnaire israélien à Channel 13.

--

Département d'État, le 13 mai

 Voyages avec le secrétaire d'État - Voyage en Israël

 Briefing avec des hauts fonctionnaires du Département d'État pendant le voyage du Secrétaire d'État Pompeo à Jérusalem, Israël

HAUT FONCTIONNAIRE DU DÉPARTEMENT D'ÉTAT NUMERO 1: - et comment nous pouvons coopérer sur les choses que nous pouvons faire ensemble au niveau régional et dans d'autres domaines de coopération. C'était un des sujets de conversation. Mais cela a également conduit à une conversation sur le rôle de la Chine.... QUESTION : Donc, je veux dire, je suppose que la question pour vous deux et juste l'uniformité de ce message - je sais que Huawei et la 5G a été une chose énorme, mais maintenant cela - diriez-vous que depuis la COVID, c'est devenu plus une partie du rôle du Secrétaire d'État de dire hé, avez-vous des relations commerciales avec la Chine, mais quand vous entrez dans des choses sensibles, ou même avant - est-ce que tout cela l'a précédé ? HAUT FONCTIONNAIRE DU DÉPARTEMENT D'ÉTAT NUMERO DEUX : Je parlerai du point de vue d'avoir, jusqu'à ce que tout cela commence, d'avoir la chance de voyager plus d'un an et de faire le tour du monde avec lui et d'assister non pas à toutes mais à la plupart de ses réunions. Il a parlé de cela souvent - je ne peux pas penser à une réunion spécifique à laquelle j'ai assisté avec lui et où il n'a pas abordé le sujet. C'est quelque chose qu'il construit, disons, depuis longtemps. Je pense qu'en raison de la décision prise par le PCC lors de la COVID de faire appel à ses fonctionnaires pour qu'ils soient si ouverts à la désinformation, nous avons - nous avons vu - je pense que le monde accorde beaucoup plus d'attention aux questions que vous m'avez posées et auxquelles nous étions tous les trois attentifs - Huawei, 5G, Hikvision - souvenez-vous, nous en parlions l'année dernière sur le podium, et je pense que tout cela est... c'est juste que maintenant le monde est attentif à ce qu'il dit depuis presque deux ans qu'il est secrétaire d'État. HAUT FONCTIONNAIRE DU DÉPARTEMENT D'ÉTAT NUMERO UN : Une attention particulière pour la haute technologie. QUESTION : Ouai. HAUT FONCTIONNAIRE DU DÉPARTEMENT D'ÉTAT UN : Et cetera. Ils ne font pas... en plus des pratiques commerciales déloyales, des autres types d'exploitation, des prêts usuraires. Vous voyez un mépris total pour la propriété intellectuelle, n'est-ce pas. Donc tout cela va ensemble et... mais je pense que nous devons vraiment y réfléchir. Je veux dire, vous devriez jeter un coup d'œil, j'ai fait toute une interview à ce sujet pour Globes, une publication israélienne, lorsque j'étais en Israël la dernière fois en janvier ou février. Nous en avons donc parlé, mais oui, c'est clair. QUESTION : Pensez-vous avoir du succès ? Êtes-vous persuasif sur ce sujet ? HAUT FONCTIONNAIRE DU DÉPARTEMENT D'ÉTAT UN : Eh bien, je pense que nous avons un... nous sommes... nous sommes alliés avec Israël depuis longtemps. Nos relations stratégiques se rapprochent chaque jour, que ce soit sur le plan économique, militaire, du partage des renseignements, ou sur tous les plans. Elle se rapproche... et nous avons une relation qui est suffisamment mature pour parler de sujets difficiles, donc je pense que le message passe.

 Interview du secrétaire d'État Michael R. Pompeo avec Gili Cohen de Kan 11 -

QUESTION : Désolé. J'ai mentionné qu'il y avait des rapports selon lesquels les États-Unis étaient très préoccupés par les investissements chinois ici en Israël. Mais je voulais savoir si vous exigez d'Israël qu'il mette fin à son partenariat avec les entreprises chinoises. SECRÉTAIRE POMPEO : Nous sommes vraiment préoccupés par les investissements chinois partout dans le monde. Nous ne sommes pas inquiets lorsqu'ils se présentent sous la forme d'une entité commerciale normale, mais lorsqu'il arrive qu'ils prennent une dimension politique, lorsqu'il s'agit d'une entreprise d'État ou d'une entité qui a une mission néfaste, nous voulons nous assurer que nos partenaires et amis dans le monde entier comprennent ce risque. J'ai donc parlé de ces questions avec le Premier ministre. J'ai également parlé avec le président Gantz. Écoutez, nous voulons que le peuple chinois... QUESTION : Êtes-vous satisfait de leur réponse ? SECRÉTAIRE POMPEO : Nous voulons que le peuple chinois réussisse. Nous ne voulons pas que le parti communiste chinois ait accès aux infrastructures israéliennes, aux systèmes de communication israéliens, à toutes ces choses qui mettent en danger les citoyens israéliens et qui, du coup, mettent en danger la capacité de l'Amérique à travailler aux côtés d'Israël sur des projets importants. Nous pensons que ces risques sont très réels, et nous avons partagé avec eux des informations à ce sujet afin qu'ils puissent prendre les bonnes décisions pour eux-mêmes. QUESTION : Croyez-vous... êtes-vous satisfait de la réponse que vous avez reçue aujourd'hui de Nétanyahou et Gantz concernant cette question ? SECRÉTAIRE POMPEO : Oh, oui. Écoutez, c'est toujours une conversation continue avec des questions comme celle-ci. Mais oui, je pense qu'ils le comprennent aussi.

-- Haaretz, le 15 mai

La Chine  dit « Nous faisons confiance à nos amis juifs » après que Pompeo a mis en garde Israël contre des investissements, 15 mai 2020

L'ambassade en Israël répond au secrétaire d'État américain qui affirme que la Chine a dissimulé des informations sur l'épidémie de coronavirus en disant que c'est "absurde".

-- Times of Israel, le 17 mai

 L'ambassadeur chinois en Israël retrouvé mort dans sa résidence de Herzliya

Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé dimanche que l'ambassadeur chinois en Israël, Du Wei, 57 ans, a été retrouvé mort dans sa résidence officielle dans la ville côtière de Herzliya. Le ministère des affaires étrangères a déclaré que la police était sur place. Selon le site d'information Ynet, des assistants ont essayé de réveiller Du et l'ont trouvé dans son lit, ne respirant plus. La première évaluation est qu'il a souffert d'un arrêt cardiaque pendant la nuit.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Jj pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter

Articles associés
1 occurrence 19/05/2020 voltairenet.org #174090

Mort bien à propos de l'ambassadeur Du Wei en Israël

Selon la police israélienne, l'ambassadeur de Chine en Isra&...
La Chine a multiplié les investissements en Israël afin...
Le secrétaire d'État Mike Pompeo était venu le 13 mai...
http://www.voltairenet.org/article209914.html