14/06/2020 youtube.com  5 min #175404

L'extradition de Julian Assange

 The Extradition of Julian Assange Quelle que soit l'issue de son affaire, les implications politiques pour la dénonciation, le journalisme et la démocratie elle-même peuvent dépendre du sort de Julian Assange.The extradition of  #JulianAssange
Whatever the outcome of his case, the political implications for whistleblowing, journalism and democracy itself may depend on the fate of Julian Assange.

#YánisVaroufákis (économiste et homme politique grec membre de DiEM25,  #JenniferRobinson (son avocate),  #PeterOborne (journaliste et broadcaster britannique, ancien commentateur politique en chef du Daily Telegraph, dont il a démissionné début 2015) et  #RebeccaVincent (directrice du bureau britannique de reporters sans frontière, américaine, militante des droits de l'homme et ancienne responsable des droits de l'homme à l'ambassade des États-Unis en Azerbaïdjan) s'expriment sur la gravité et les enjeux de "l'affaire Julian Assange.

Yanis Varoufakis :

Les États-Unis veulent Julian Assange parce qu'il dérange le pouvoir; il a exposé et dénoncé des crimes contre l'humanité commis en notre nom à notre insu.
#WikiLeaks a remporté des prix de journalisme dans le monde entier, Julian Assange a été nominé pour le  #PrixNobel de la Paix mais il risque 175 ans de prison parce que l'administration  #Trump veut faire du journalisme, un crime.
De très bons amis me disaient qu'ils ne l'extraderait jamais, qu'il n'y aurait même pas de procédure contre lui. Maintenant nous savons que Julian avait raison de redouter cela!
Selon #MikePompéo, WikiLeaks fonctionne et parle comme un service de renseignement non gouvernemental hostile et je pensais que c'était brillant parce que c'est exactement ce que devrait être le rôle de chaque journaliste : nous sommes là pour vous, citoyens. Dans la mesure où vous pouvez être une critique hostile, recueillir des renseignements en tant qu'organisation non gouvernementale contre nous qui sommes au pouvoir vous êtes sur notre liste noire. Soyons clairs : allons-nous autoriser les journalistes à être des critiques hostiles du pouvoir tel que le libéralisme le sous-entend?

Jennifer Robinson :

Pour la 1ère fois, les États-Unis utilisent l'#EspionnageAct contre un éditeur, c'est la 1ère fois dans l'histoire qu'une loi de poursuite pour extradition est utilisée contre un éditeur et un journaliste; cela en raison de l'existence d'un traité d'extradition antre les USA et le Royaume Unis et qui oblige l'Angleterre à coopérer! Généralement poursuivre quelqu'un pour une infraction politique simple -et l'espionnage en fait partie- serait interdit. Cette affaire est un abus sur tous les fronts et crée une première, celle que tout journaliste ou éditeur pourrait être inculpé, extradé et poursuivi aux États-Unis pour avoir publié des informations véridiques sur ce pays. C'est ce qui est en train de se produire avec cette affaire et c'est bien là le danger, pas seulement pour Julian mais également pour les journalistes du monde entier!
WikiLeaks a changé le visage du journalisme, cela lui a valu des récompenses mais aussi forcément de puissants ennemis, Julian est détesté par les défenseurs de l'Empire et adoré par ses adversaires. En 2010, il est inscrit sur la liste des personnes les plus recherchées par #Interpol. Avec l'arrivée au pouvoir de  #Trump et le département américain dirigé par  #MikePompéo, la demande d'extradition tant redoutée a été faite. Trump a même parlé de peine de mort dans ce cas précis!
Les gens doivent comprendre que si Julian peut être extradé et poursuivi, il en est de même pour l'éditeur du #Guardian et du  #Telegraph.

Peter Oborne :

Je suis choqué par la façon dont les médias britanniques ont couvert cette affaire, en ne publiant que très peu d'articles. En réalité c'est un coup énorme contre la liberté de la presse! Tout comme les conséquences pour le journalisme à travers le monde.

Rebecca Vincent :

Nous sommes ici devant #Belmarsh, alors que Julian Assange est toujours ici au Royaume Uni, alors que notre gouvernement a la capacité de réellement intervenir et agir dans l'intérêt de la liberté d'expression et de nombreuses obligations en matières de  #Droitsdel'Homme, de ne pas le livrer aux États-Unis où il sera poursuivi.

 Commenter