170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

24-05-2019 87 articles francais.rt.com 6 min #156821

© POOL New Source: Reuters

En vertu des lois anti-espionnage, le département de la Justice a annoncé 17 nouveaux chefs d'inculpation à l'encontre du fondateur de Wikileaks, qui avait révélé au public des centaines de milliers de documents militaires et diplomatiques.

Le 23 mai, les Etats-Unis ont annoncé, via le département de la Justice, 17 nouveaux chefs d'inculpation contre le créateur de Wikileaks, Julian Assange. Les Etats-Unis reprochent au lanceur d'alerte d'avoir notamment mis en danger certaines de leurs sources lors de la publication en 2010 d'environ 750 000 documents militaires et diplomatiques.

Les nouveaux chefs d'accusation pouvant entraîner des peines de dix ans de prison chacun, le lanceur d'alerte risque jusque 170 ans de prison.

«La fin du premier amendement», déplore Wikileaks

Dans un tweet, Wikileaks a réagi en déclarant que c'était «de la folie». «C'est la fin du journalisme sur la sécurité nationale et du premier amendement», ajoute le message. Le premier amendement de la Constitution américaine permet en effet de protéger la liberté d'expression et la liberté de presse.

WikiLeaks (retweet) 23/05/2019 22:21:26 2353 1691  5493941/7681
This is madness. It is the end of national security journalism and the first amendment.

Les Etats-Unis accusent aussi Julian Assange d'avoir «comploté» avec l'ex-analyste américaine Chelsea Manning, condamnée en 2013 pour avoir été à l'origine de cette fuite de documents.

Lire aussi

En immersion : le périple londonien de Gilets jaunes venus soutenir Julian Assange

Julian Assange est soupçonné de l'avoir «aidée à obtenir des informations confidentielles en sachant qu'elles pouvaient être utilisées au détriment des Etats-Unis et à l'avantage d'une nation étrangère», selon un communiqué du département de la Justice. L'Australien et ses soutiens ont toujours soutenu qu'il ne pouvait pas être poursuivi pour avoir publié ces documents, en vertu du principe de liberté de la presse.

«Le ministère prend au sérieux le rôle des journalistes dans notre démocratie mais Julian Assange n'est pas un journaliste», a rétorqué lors d'une conférence de presse John Demers, responsable des questions de sécurité nationale au département de la Justice.

Julian Assange a été interpellé le 11 avril à l'ambassade d'Equateur à Londres, où il était réfugié depuis sept ans, à la suite d'une demande d'extradition formulée par les Etats-Unis.

Washington avait déjà annoncé l'avoir inculpé pour association de malfaiteurs en vue de réaliser un «piratage informatique», une peine passible de cinq ans de prison.

Et  la Suède a relancé des poursuites pour viol contre Julian Assange.

 Lire aussi : Pour le rédacteur en chef de WikiLeaks, Julian Assange est poursuivi pour avoir «publié la vérité»

 francais.rt.com

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
24-08-2019 blogs.mediapart.fr 35 min #160725

Les avocats fantômes de Julian Assange

La défense d'Assange c'est Bérézina et Hécatombe combinés à l'Arlésienne. Ça rate l'essentiel, ça disparait aussitôt qu'apparu. Ça tape dans le mou. Ce serait drôle s'il n'y avait déjà des morts sur le pavé, et sous le pavé. S'il n'y avait en jeu la vie de Julian Assange. Et si son sort n'était pas le miroir de ce qui de près ou de loin nous attend tous.

Fantômes, fantômes, nous avons dit fantômes ? On exagère, un peu.

21-08-2019 histoireetsociete.wordpress.com 7 min #160583

Julian Assange face à Anna Ardin en août 2010 - violé plutôt que violeur par Monika Karbowska

Cet article est le premier d'une série d'analyses du dossier juridique suédois contre Julian Assange. Je ressens la nécessité de publier mon analyse parce que je n'ai jamais cru à la culpabilité de Julian Assange déjà à cause des invraisemblables manipulations auxquelles s'est livrée la justice suédoise dans ce dossier. Ces manipulations seront détaillées dans un autre article, notamment la collusion entre l'accusatrice principale, Anna Ardin et Irmeli Krans, l'officière de police rédactrice des plaintes des deux accusatrices - Ardin et Krans étant amies proches et colistières sur les listes électorales de leur parti.

Il faut Un contrôle médical de l'Onu pour Julian Assange!

Julian Assange], John Jones, est mort prétendument par suicide en avril 2016,

Parce que son confrère aux Etats-Unis est mort le mois d'après,

Parce que les Etats-Unis tentent d'intimider les témoins Chelsea Manning et Jacob Appelbaum,

Parce qu'on est, hélas, sans nouvelles de Sarah Harrison, qui avait aidé autant Assange qu'Edward Snowden,

Parce que, dans ce qui reste de l'entourage actuel d'Assange, Joseph Farrell, présenté comme l'ambassadeur de  Wikileaks, siège au conseil du Centre for Investigative Journalism, lequel est financé par l'Open Society de George Soros,

15-08-2019 legrandsoir.info 10 min #160372

Assange trahi par les siens ? Quand les réseaux Soros s'affairent autour de Wikileaks

Aymeric MONVILLE

Julian Assange est en danger de mort.

Son état de santé est préoccupant comme l'a souligné le 31 mai dernier Nils Melzer, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture :

On sait très bien les risques qui pèsent sur les prisonniers de l'OTAN, les prisons secrètes, les tortures. Les tortionnaires qu'Assange a démasqués en Irak n'ont jamais été inquiétés.

14-08-2019 francais.rt.com 13 min #160352

Christine Assange : «Mon fils est lentement, cruellement et illégalement assassiné»

La mère de Julian Assange a accusé les gouvernements américain et britannique de tuer «lentement, cruellement et illégalement» le cofondateur de WikiLeaks, emprisonné actuellement à Londres, et qui risque une extradition vers les Etats-Unis.

La mère du  lanceur d'alerte Julian Assange a lancé un véritable cri d'alarme sur le traitement infligé à son fils par les gouvernements américain et britannique.

08-08-2019 wsws.org 8 min #160101

Le père d'Assange s'adresse au Wsws: «La détermination de Julian est farouche»

Par Oscar Grenfell
8 août 2019

John Shipton, le père de Julian Assange et l'un des principaux militants pour sa liberté, a parlé dimanche avec le World Socialist Web Site (WSWS) à Sydney des conditions de détention de son fils en Grande-Bretagne et de la lutte pour empêcher son extradition vers les États-Unis. Le fondateur de WikiLeaks risque 175 ans de prison aux États-Unis pour son rôle dans la dénonciation des crimes de guerre américains.

02-08-2019 wsws.org 7 min #159891

Un article publié par Intercept appelle les démocrates à intensifier leur attaque contre Julian Assange

Par Oscar Grenfell
2 août 2019

Intercept, une publication en ligne de premier plan qui s'est bâti une clientèle par l'exposition de crimes gouvernementaux et d'opérations de surveillance, a publié la semaine dernière un article calomnieux appelant à une intensification de la campagne américaine de persécution contre le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange.

L'article, rédigé par James Risen, ne mentionne même pas le fait que l'administration Trump, avec le soutien total des démocrates, cherche à extrader Assange de Grande-Bretagne, afin qu'il puisse être poursuivi aux États-Unis pour son rôle dans la divulgation par WikiLeaks de crimes de guerre, d'intrigues diplomatiques et de surveillance de masse.

01-08-2019 3 articles wsws.org 7 min #159860

La justice amériaine démasque la conspiration du Parti démocrate contre Assange et Wikileaks

Par Eric London
1 août 2019

Hier, le juge John Koeltl de la cour du district sud de New York a porté un coup dévastateur à la conspiration menée par Washington contre le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange.

Dans son jugement, Koeltl, nommé par le président démocrate Bill Clinton et qui avait été procureur dans l'investigation du scandale Watergate, a rejeté la plainte formulée en avril 2018 par le Comité national démocrate (DNC).

31-07-2019 histoireetsociete.wordpress.com 5 min #159821

Une honte: État de santé d'Assange : Wikileaks sonne l'alarme

La manière dont la presse et ceux qui se présentent volontiers comme les défenseurs des droits de l'homme approuvent par leur silence ou leurs explications embarrassées les dénis de droits désigne la tartufferie criminelle de ces gens-là. (note de Danielle Bleitrach)

PAR  BASICBLOG
ÉDITION :  LIBÉREZ ASSANGE. ETHIQUES ET MEDIAS

26-07-2019 wsws.org 7 min #159630

L'avocat de Chelsea Manning réfute l'allégation de complot contre Julian Assange

Par Mike Head
26 juillet 2019

Nancy Hollander, l'avocate de la lanceuse d'alerte Chelsea Manning, a réfuté sans équivoque cette semaine les accusations selon lesquelles Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, aurait incité Manning à obtenir les milliers de documents secrets que WikiLeaks a publiés en 2010, révélant les crimes de guerre et autres abus commis par les États-Unis et leurs alliés dans le monde.

23-07-2019 wsws.org 7 min #159503

Le site Consortium News démantelé par une attaque de logiciel malveillant après la diffusion d'une vidéo défendant Julian Assange

Par Kevin Reed
23 juillet 2019

Consortium News, un site d'information consacré au journalisme d'investigation, a été la cible d'une attaque de logiciel malveillant lundi dernier qui a détruit le site pendant plus de cinq heures. Le site, fondé par feu Robert Parry, a toujours défendu Julian Assange, rédacteur en chef de WikiLeaks.

Que le site a été rendu inutilisable a été initialement signalé dans un message sur le compte Twitter de Consortium News, «Notre site Web est complètement hors service.

22-07-2019 francais.rt.com 5 min #159466

Selon Mike Pompeo, Julian Assange devrait prochainement être extradé vers les Etats-Unis

La Grande-Bretagne va extrader vers les Etats-Unis le fondateur de WikiLeaks Julian Assange afin qu'il y soit jugé pour espionnage, selon des déclarations du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo confirme que Julian Assange  sera bientôt extradé vers les Etats-Unis.

20-07-2019 strategic-culture.org 15 min #159434

The Us Police-State Is Now Undeniable: The Assange Case

20-07-2019 blogs.mediapart.fr 5 min #159398

Disparition de Julian Assange : Alerte, Indignation et Exigence de décence

Lecteurs et Contacts de Mediapart, rédacteurs et responsables de Mediapart,

L'heure est grave. Cette alerte vous est lancée au nom du collectif-Édition Libérez Assange Éthiques & Medias, ainsi que de plusieurs initiateurs du collectif citoyen WikiJustice qui compte plus de 300 signataires de tous milieux, y compris des avocats et un juge belge reconnu.

Nous serons clairs et sans ambages : objectivement, le traitement du cas Assange par Mediapart est une honte.

19-07-2019 strategic-culture.org 21 min #159387

New Cnn Assange Smear Piece Is Amazingly Dishonest, Even for Cnn

Caitlin JOHNSTONE

CNN has published an unbelievably brazen and dishonest smear piece on Julian Assange, easily the most egregious article of its kind since the notoriously bogus [ Assange-Manafort report by The Guardian] last year. It contains none of the "exclusive" documents which it claims substantiate its smears, relying solely on vague unsubstantiated assertions and easily debunked lies to paint the WikiLeaks founder in a negative light.

19-07-2019 wsws.org 6 min #159359

La campagne vindicative contre Chelsea Manning, prisonnière politique américaine

Par Niles Niemuth
19 juillet 2019

Chelsea Manning, dénonciatrice et prisonnière politique, est confinée depuis plus de quatre mois dans un centre de détention fédéral à Alexandria, en Virginie, et fait l'objet d'amendes punitives qui pourraient la ruiner financièrement.

Chelsea Manning

Manning n'est pas punie pour un crime, et elle n'a pas été accusée d'un crime. Elle est plutôt détenue pour outrage au tribunal pour avoir refusé - par principe et courageusement - de témoigner devant un grand jury: un grand jury qui a été instancié afin de conspirer et fabriquer des preuves en secret contre Julian Assange, le journaliste et fondateur de WikiLeaks, afin de l'envoyer en prison, ou pire.

18-07-2019 wsws.org 7 min #159307

Une grève nationale contre le gouvernement équatorien exige la libération d'Assange

Par Andrea Lobo
18 juillet 2019

Des travailleurs, paysans et jeunes équatoriens ont entamé lundi une grève de cinq jours contre la politique draconienne du gouvernement de Lenín Moreno, qui cherche à renforcer ses liens avec Washington et son appareil militaire et de renseignement.

Cette grève constitue la première grande action syndicale au monde exigeant la liberté pour Julian Assange. Cette revendication est avancée dans le cadre de l'opposition croissante aux attaques contre les droits sociaux et démocratiques associées à la politique totalement servile de l'administration Moreno envers l'impérialisme américain.

18-07-2019 wsws.org 8 min #159305

Le précédent Assange : les journalistes en Grande-Bretagne menacés d'être passibles de l'Official Secrets Act

Par Robert Stevens et Laura Tiernan
18 juillet 2019

Vendredi dernier, la police métropolitaine de Londres ('Met') a menacé les journalistes de poursuites en vertu de la loi britannique sur les secrets officiels (Official Secrets Act), une attaque sans précédent de la liberté de la presse.

Le contrôleur général Neil Basu a annoncé que le Commandement de l'antiterrorisme allait enquêter sur les infractions présumées à l'Offical Secrets Act dans la publication de télégrammes diplomatiques rédigés par l'ex-ambassadeur sir Kim Darroch.

16-07-2019 mondialisation.ca 12 min #159234

Le châtiment final de Julian Assange rappelle aux journalistes que leur travail est de découvrir ce que l'État souhaite dissimuler

J'en ai un peu assez de la Loi sur l'espionnage américaine. D'ailleurs, j'en ai assez de la saga Julian Assange et Chelsea Manning depuis longtemps. Personne ne veut parler d'eux parce que personne ne semble les apprécier beaucoup - même ceux qui ont bénéficié de leurs révélations dans leur travail de journaliste.

Depuis le début, je m'inquiète de l'effet de Wikileaks, non pas sur les gouvernements occidentaux brutaux dont les activités ont été dévoilées à travers des détails choquants (en particulier au Moyen-Orient) mais sur la pratique du journalisme.

 Référencé par : 1 article