07/09/2020 43 articles francais.rt.com  6 min #178943

Reprise du procès de Julian Assange : l'avenir du journalisme d'investigation en question

Le procès au long cours de Julian Assange reprend ce 7 septembre. Le journaliste, fondateur de Wikileaks, risque 175 ans de prison si la justice britannique valide son extradition vers les Etats-Unis. RT France revient sur le contenu des accusations.

C'est la deuxième - et dernière ? - partie d'un procès spectaculaire, tout en démesure, qui s'ouvre ce 7 septembre à Londres pour Julian Assange à l'issue de dix longues années de  persécutions politiques et judiciaires.

Au-delà de la liberté du fondateur de Wikileaks, c'est en filigrane celle de tous les journalistes d'investigation qui risque de se jouer à la Old Bailey Court (centre de Londres) durant trois semaines. En effet, pour nombre de ses soutiens, si Julian Assange est extradé, cela créera un précédent, voire une jurisprudence, qui permettra à Washington de juger sur son sol, et selon ses propres lois, n'importe quel journaliste au monde.

La justice britannique va donc devoir déterminer si elle remet Assange aux Etats-Unis, où il est poursuivi pour espionnage et risque 175 ans de prison, ou si elle lui rend sa liberté au nom de celle de la presse et plus particulièrement du journalisme d'investigation. «Accuser Assange d'espionnage pour ce travail-là, c'est faire peser pour l'avenir, sur les médias, sur le journalisme, une menace terrible», estime  Reporters sans frontières (RSF). L'ONG a d'ailleurs prévu de déposer  une pétition auprès des autorités britanniques ce 7 septembre au matin. De très nombreuses autres  organisations internationales dénoncent la persécution du journaliste, érigé en héros du droit des peuples à être informés.

Une liste d'accusations à rallonge

Pour rappel,  après les révélations massives publiées dans la presse internationale grâce à Wikileaks en 2010, Julian Assange a été poursuivi durant sept années par la justice suédoise, appuyée activement par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, pour une affaire de viol présumé. En mai 2017, la Suède a abandonné toute charge contre le journaliste par manque de preuves.

Entre-temps, Julian Assange s'est réfugié huit ans durant à l'ambassade d'Equateur à Londres, d'où il savait ne pouvoir sortir sans être arrêté par la justice britannique, les Etats-Unis ayant déposé, en secret, une demande formelle d'extradition à son encontre.

Quand en avril 2019, Lenin Moreno, le successeur de Rafael Correa à la tête de l'Equateur, a retiré l'asile à Assange, sans surprise,  la police britannique est venu cueillir le journaliste à l'intérieur de la représentation diplomatique. Il a été immédiatement condamné à 50 semaines de prison - la peine maximale, rarement appliquée pour ce genre de délit - pour n'avoir pas respecté les conditions de sa liberté provisoire en... 2012 dans le cadre de l'enquête suédoise. Il est aujourd'hui toujours détenu à la prison de haute sécurité de Belmarsh à Londres, sans aucun accès à son dossier, et ne purge à proprement parler aucune peine de prison. Toutes ses demandes de libération conditionnelles ont été rejetées.

Lors de son arrestation à l'ambassade équatorienne, l'accusation étasunienne contre Assange se limitait à une «conspiration en vue de commettre une intrusion informatique», crime puni de cinq ans de prison, mais que l'intéressé récusait déjà. Très rapidement, en mai 2019, les Etats-Unis ont publié  une nouvelle version de l'acte d'accusation comprenant cette fois 17 charges supplémentaires, dont des violations de l'Espionage Act - une loi fédérale adoptée en 1917 - pour lesquelles Julian Assange risque cette fois 170 années de prison, en plus des cinq initiales.

Dans ce nouvel acte, les procureurs américains reprochent désormais à Wikileaks d'avoir mis des vies en danger, en publiant des câbles diplomatiques fournis par  la lanceuse d'alerte Chelsea Manning sans cacher les noms de certains informateurs de l'armée américaine en Irak. Selon l'accusation, ces publications aurait fait peser «un risque grave et imminent» sur la vie de plusieurs personnes, ce que Wikileaks récuse fermement, en arguant avoir toujours expurgé chaque document reçu à la suite d'une analyse ligne par ligne. Lors de ces trois semaines d'audience, les débats devraient porter en substance sur cette question.

Par ailleurs, les Etats-Unis vont tenter de décrédibiliser la déontologie journalistique de Wikileaks en l'accusant d'avoir «sollicité explicitement» des sources pour leur demander de lui transmettre des documents classifiés. Le gros de l'argumentaire de l'accusation porte sur la mise en ligne en 2009, sur le site de Wikileaks, d'une page intitulée  «The Most Wanted Leaks of 2009», une plateforme collaborative, à l'image du fonctionnement de Wikipedia, sur laquelle les internautes pouvaient suggérer des idées de documents secrets dont ils voulaient voir la publication. A titre d'exemple, pour la France, un internaute exprimait sur cette page son envie d'avoir la liste des personnes ayant un bureau à l'Elysée et leur fonction, «pour dénoncer les lobbyistes résidents», précisait-il.

Assange de nouveau en état d'arrestation sans jamais avoir été libéré

Le 13 août dernier, les Américains ont transmis  le troisième acte d'accusation à la justice britannique. Celui-ci n'ajoute pas de nouvelles charges, mais développe les précédentes par le menu.

Il n'en demeure pas moins que qui dit nouvel acte, dit nouvelle procédure. Lors de cette reprise du procès, l'audience devrait donc débuter, de manière pour le moins cocasse, par une nouvelle arrestation de Julian Assange, sans qu'il n'ait jamais été libéré. Les avocats d'Assange contestent catégoriquement ce subterfuge, qui vise selon eux à déstabiliser leur défense déjà grandement altérée par l'impossibilité pour eux de rencontrer leur client depuis six mois, sous couvert de restrictions liées au coronavirus.

Les nouveaux éléments d'accusation ajoutés à l'acte initial ont été présentés fin juin, mais n'ont été versés au dossier d'extradition que la veille de la dernière audience administrative qui se tenait, par visioconférence, le 14 août. Selon  Stella Moris, la compagne de Julian Assange, l'accusé n'a pas encore eu connaissance de ces éléments et va les découvrir au cours de ce procès.

Après des années de réclusion,  un espionnage intensif de sa plus stricte intimité, isolé en prison, sans contact avec ses avocats et avec des contacts très restreints avec sa famille, Julian Assange n'est, selon de très nombreux observateurs, pas en état physique et moral de se défendre de manière adéquate. Ses nombreux avocats, qui travaillent pour la plupart gratuitement, selon sa compagne, vont tout faire pour que la justice britannique reconnaisse que le cas Assange relève de la persécution d'un journaliste éditeur, tandis que l'accusation étatsunienne tentera de nier sa qualité de journaliste, en le présentant comme un hackeur, un espion, qui ne pourrait donc pas bénéficier de la protection du Premier amendement de la Constitution américaine sur la liberté d'expression.

Pour les juges britanniques, comme pour les juges étasuniens, une question embarrassante demeure en suspens : condamner Assange pour les publications de Wikileaks n'implique-t-il pas, par voie de conséquence, de condamner tous les journaux qui, dès 2010, ont analysé et publié ces mêmes documents, à savoir le New York Times, Der Spiegel, El Pais, Le Monde, le Guardian, Mediapart, etc. et de signer ainsi l'arrêt de mort du journalisme d'investigation ?

Meriem Laribi

 Lire aussi Procès en vue de l'extradition de Julian Assange

 francais.rt.com

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 25/09/2020 investigaction.net  11 min #179634

Les deux premières semaines du procès d'Assange

Article de : Marie-France Deprez

Il ne défraie pas autant la chronique que celui d'une starle...
Deux semaines de témoignages
Les témoins de la défense auditionnés pendant les premières ...
Le point principal mis en évidence par la défense est qu'ell...
L'historien Mark Feldstein a développé le fait que le journa...

1 occurrence 25/09/2020 wsws.org  9 min #179633

Des rapports médicaux montrent l'impact dévastateur de la longue vendetta d'état contre Assange

Par Thomas Scripps et Laura Tiernan
La procédure d'extradition de Julian Assange a débuté mercre...
Sur la base d'un test psychiatrique standard pour l'autisme,...
Assange dans la prison de Belmar...
Le diagnostic est important sur le plan juridique, car les p...
Selon la loi britannique sur l'extradition (2003), l'extradi...
S'exprimant sur la probabilité qu'Assange se suicide s'il se...

1 occurrence 24/09/2020 wsws.org  7 min #179588

Assange fait face à un «risque très élevé de suicide», selon un expert médical

Par Thomas Scripps et Laura Tiernan
Des preuves médicales ont été produites lors de l'audience d...
On a consacré la journée à l'examen du professeur Michael Ko...
Ses conclusions constituent un obstacle évident à l'extradit...
En vertu de la section 87, l'extradition est interdite si el...
Les preuves médicales présentées à ces barreaux ont joué un ...
Le cas d'Assange répond à ces critères. Les détails présenté...

1 occurrence 23/09/2020 strategic-culture.org  3 min #179568

The War on Assange Is a War on Truth

It is dangerous to reveal the truth about the illegal and im...
Assange is now literally fighting for his life, as he tries ...
To get around the First Amendment's guarantee of freedom of ...
Earlier this month, a US Federal appeals court judge ruled t...
That is why whistleblowers and those who publish their infor...
While we might expect the US media to aggressively come to t...
Why would they do such a thing? Partisan politics. Journalis...

1 occurrence 23/09/2020 wsws.org  8 min #179552

Assange traîné hors de l'ambassade «sur ordre du président»

Assange traîné hors de l'ambassade «sur ordre du président»
Par Laura Tiernan et Thomas Scripps
Le témoignage de Cassandra Fairbanks, personnalité des média...
Fairbanks a témoigné qu'Arthur Schwartz, un riche donateur d...
Schwartz, un visiteur fréquent de la Maison-Blanche et «cons...
L'avocat d'Assange, Edward Fitzgerald QC, a expliqué l'impor...
Assange arrested by the British ...

1 occurrence 22/09/2020 legrandsoir.info  6 min #179522

L'accès aux députés en tant qu'observateurs à l'audience d'extradition de Julian Assange est refusé

Les députés européens et les ONG se sont vus refuser l'accès...
Les députés européens ont déclaré hier soir qu'ils s'étaient...
Environ 40 personnes, dont des représentants d'organisations...
Parmi les députés européens figurent Maria Arena (Belgique),...
Gregorová, qui a assisté à l'audience d'extradition d'Assang...
"Négocier et promettre d'observer virtuellement le procès, t...

1 occurrence 22/09/2020 wsws.org  8 min #179513

Des journaux du patronat hostiles à la révélation de l'espionnage de la Cia sur Assange et leurs propres reporters

Il y a onze mois depuis que le grand quotidien espagnol, El ...
L'article initial d'El Pais en octobre dernier a été suivi d...
Les mécanismes de la surveillance, qui impliquait probableme...
Assange avec l'ancien ministre é...
Les déclarations d'anciens employés d'UC Global, ainsi que d...
En d'autres termes, le manque apparent d'intérêt des médias ...
Cela s'est trouvé confirmé de manière frappante dans un arti...

1 occurrence 21/09/2020 cadtm.org  6 min #179496

Julian Assange, toute ressemblance avec Omar Radi est purement fortuite...

Cet article est une libre adaptation d'une tribune d'Antoine...
Nous avons conservé la même structure et n'avons pas touché ...
Le 22 septembre s'ouvrira à Casablanca l'audience au terme d...
Le peu de résonance collective de cette affaire dans le mond...
Omar Radi est marocain. Il est né en 1986. Lanceur d'alerte,...
Pour comprendre le dossier, il faut remonter en arrière [2:...

1 occurrence 21/09/2020 legrandsoir.info  23 min #179493

Des chefs d'État, des premiers ministres, des parlementaires, des membres du Congrès, des ministres et d'autres hommes politiques demandent la libération d'Assange.

Des chefs d'État, d'anciens chefs d'État, des premiers minis...
Une remarquable lettre internationale a été signée aujourd'h...
Parmi les signataires figurent Alberto Fernández, président ...
L'appel sans précédent lancé au gouvernement britannique par...
Le Royaume-Uni a une longue tradition de garantie des libert...
Cette déclaration politique commune montre que l'ensemble du...

1 occurrence 21/09/2020 wsws.org  7 min #179472

Pour l'un des fondateurs de l'Iraq Body Count: Wikileaks a exposé à un public mondial les pertes civiles massives

Par Thomas Scripps et Laura Tiernan
Le professeur John Sloboda, co-fondateur de l'Iraq Body Coun...
Sloboda a travaillé avec WikiLeaks et un consortium d'organi...
Les troupes américaines attaquen...
WikiLeaks a apporté cette information «à la plus grande audi...
En plus des pertes civiles non signalées, les registres de g...
Sloboda a déclaré à la cour que lui et ses collègues ont app...

1 occurrence 19/09/2020 reseauinternational.net  7 min #179415

Le procès de Julian Assange : le masque de l'empire est tombé

Les grands médias libéraux refusent de couvrir en détail le ...
Le concept « d'Histoire en devenir » a été poussé ...
Murray - littéralement, et au niveau mondial - se positionne...
Concentrons-nous sur trois des reportages de Murray cette se...
Ici, Murray rapporte le moment exact où le masque de l'Empir...
« Les gants ont été enlevés mardi, le gouvernement amér...
« Tous les journalistes » signifie tout journalist...

1 occurrence 19/09/2020 wsws.org  7 min #179406

Assange a révélé «de très graves et véritables crimes de guerre», selon Daniel Ellsberg lors de l'audience d'extradition

Daniel Ellsberg a apporté un témoignage puissant à l'audienc...
S'exprimant sur l'importance des communiqués de WikiLeaks, E...
Qualifiant les guerres démasquées par WikiLeaks, Ellsberg a ...
Daniel Ellsberg receiving the Ol...
«La guerre d'Afghanistan était immédiatement reconnaissable ...
Faisant référence à la brutalité de ces occupations que les ...
Il a attiré l'attention sur la façon dont les documents avai...

1 occurrence 18/09/2020 strategic-culture.org  6 min #179401

News Media Who Ignore The Assange Trial Are Admitting They Don't Care About Journalism

The Sydney Morning Herald just published an article titled "...
It's actually a rather shocking smear piece for the SMH, who...
At no time does Bourke (who has been regular smearer Assange...
And unfortunately this drivel is more or less typical of the...
This dereliction of journalistic responsibility was damning ...
Murray writes the following in his latest update:
Murray's subsequent breakdown of the prosecution's arguments...

1 occurrence 3 articles 18/09/2020 wsws.org  6 min #179375

Un ancien journaliste de Der Spiegel expose les mensonges du gouvernement américain selon lesquels Assange «n'a pas censuré» et «a mis des vies en danger»

Le journaliste d'investigation primé John Goetz a témoigné m...
Goetz, responsable des enquêtes de la chaîne publique allema...
Goetz avait auparavant travaillé sur des articles majeurs po...
John Goetz
Malgré la durée limitée d'une demi-heure imposée par la juge...
Son témoignage d'expert a établi que le seul «préjudice à la...
Mark Summers QC pour la défense a interrogé Goetz sur le con...

1 occurrence 2 articles 18/09/2020 tlaxcala-int.org  34 min #179372

Eléments sur l'installation d'une dictature en Europe : Julian Assange face à l'Old Bailey, 7-10 septembre 2020

Monika Karbowska Моника ...
Ce difficile voyage en Europe du 3 au 11 septembre 2020 fut ...
Je n'aurais jamais pu imaginer, lorsqu'il y a un an je décid...
Je suis obligée de placer le procès de Julian Assange dans c...
Ceci est ma vision et mon analyse.
Le peu de liberté d'expression qui nous reste, je l'utilise ...
Je quittais la France avec soulagement le 3 septembre en aya...

1 occurrence 17/09/2020 francais.rt.com  6 min #179364

Au procès d'Assange, un journaliste et un lanceur d'alerte témoignent de la déontologie de Wikileaks

Le procès de Julien Assange a été marqué, le 16 septembre, p...
Deux témoignages déterminants pour la défense de Julian Assa...
Le premier, celui de John Goetz - journaliste pour l'hebdoma...
Selon John Goetz, Assange a censuré 15 000 câbles pour proté...
Alors qu'il est principalement reproché à Julian Assange d'a...
James Lewis, avocat des Etats-Unis, a en effet expliqué dura...
Assange était inquiet et insistait auprès des médias qui all...

1 occurrence 17/09/2020 wsws.org  7 min #179345

Des témoins expliquent qu'Assange risque la prison à vie dans un procès à motivation politique

L'audience d'Assange a entendu lundi le témoignage de deux e...
Les deux témoins se sont concentrés sur la peine à laquelle ...
Le gouvernement américain et ses alliés ont tenté de rejeter...
John Shipton, le père de Julian ...
Eric Lewis a rejeté cet argument. Il a expliqué que les dire...
Ce niveau de base peut être relevé par des ajustements spéci...
Il y a tout d'abord le cas «où l'accusé était l'organisateur...

1 occurrence 17/09/2020 wsws.org  2 min #179344

Les chauffeurs de bus londoniens résolus à se battre pour la liberté d'Assange

Par le comité de sécurité des chauffeurs de bus de Londres (...
La résolution suivante appelant à la défense du fondateur de...
Cette réunion du comité de sécurité des chauffeurs de bus lo...
Les audiences d'extradition en cours à Londres sont un grote...
Nous appelons tous les travailleurs du monde entier à venir ...
Nous demandons l'arrêt des procédures d'extradition, l'aband...
(Article paru d'abord en anglais le 16 septembre 2020)

1 occurrence 16/09/2020 francais.rt.com  3 min #179336

Pour Snowden, on ne peut condamner Assange sans exposer tous les autres médias et journalistes

Pour le lanceur d'alerte Edward Snowden, l'extradition du fo...
Le lanceur d'alerte, ancien analyste de la CIA et de la NSA,...
«Je pense que cela revient en grande partie au fait que les ...
Rappelant que le travail de Julian Assange est identique à c...
Edward Snowden dénonce également l'invocation de l'Espionage...
Rappelant que WikiLeaks a révélé au monde des dossiers compr...
C'est grâce notamment à l'aide précieuse de WikiLeaks qu'Edw...

Référencé par : 1 article