07/07/2020 mondialisation.ca  4 min #176494

57 députés demandent une action significative contre les plans d'annexion d'Israël

Par  CJPMO

Montréal, le 7 juillet 2020 - Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) en partenariat avec d'autres groupes ont  publié une liste de politiciens canadiens représentant 57 membres du Parlement qui ont signé un engagement pour s'opposer aux plans d'annexion israéliens du territoire palestinien en Cisjordanie. En signant, ces députés se sont engagés à pousser le gouvernement canadien à « montrer une opposition significative » à l'annexion et à « envisager tous les moyens diplomatiques et économiques susceptibles de mettre fin à l'annexion et d'inciter Israël à respecter le droit international ».

Les signataires de l'engagement comprennent des députés de quatre des cinq partis politiques représentés à la Chambre des communes, notamment les libéraux, le Bloc québécois, le NPD et les verts. Les signataires de l'engagement comprennent des députés de quatre des cinq partis politiques représentés à la Chambre des communes, notamment les libéraux, le Bloc québécois, le NPD et les verts. Il s'agit notamment de la chef du Parti vert, du porte-parole du NPD en matière d'affaires étrangères et de députés représentant l'ensemble du caucus du Bloc québécois. « Il est réconfortant de voir une importante opposition parlementaire à l'annexion », a déclaré Thomas Woodley, président de CJPMO. « Des députés de tous horizons politiques se sont exprimés pour demander au Canada d'utiliser tous les moyens disponibles pour essayer de stopper l'annexion prévue par Israël et pour protéger les droits des Palestiniens. ».

La campagne d'engagement a été lancée par CJPMO et Voix juives indépendantes Canada, en collaboration avec l'Église Unie du Canada, le Comité Central Mennonite, le Congrès du travail du Canada, le Syndicat canadien de la fonction publique, l'Alliance de la Fonction publique du Canada et la Fédération canadienne des étudiants. Elle a également été soutenue par 29 autres organisations. Dans le cadre de la campagne, plus de 6000 Canadiens ont envoyé des courriels demandant à leurs députés de signer la promesse. CJPMO continuera d'ajouter des députés à la liste à mesure qu'ils exprimeront leur soutien.

CJMO souligne que le Canada a été beaucoup moins critique des plans d'annexion d'Israël que ses alliés européens. Au Royaume-Uni, près de 130 parlementaires se sont fait entendre clairement sur le sujet en signant une  lettre qui demandait au premier ministre Boris Johnson de « faire clairement savoir publiquement à Israël que toute annexion aura de graves conséquences, y compris des sanctions ». Une  lettre similaire signée par plus de 1000 parlementaires européens soulignait que toute annexion exigerait les « conséquences correspondantes ». Les parlements belges et néerlandais ont également voté récemment en faveur de la sanction d'Israël s'il poursuit ses plans d'annexion. Un récent  sondage EKOS montre que 74% des Canadiens veulent que le gouvernement exprime son opposition à l'annexion israélienne sous une forme ou une autre, et près de la moitié (42%) souhaitent que le Canada impose des sanctions économiques ou diplomatiques contre Israël.

###

Pour plus d'informations, veuillez communiquer avec :
Michael Bueckert, VP CJPME
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient
 email protected / 613-315-7947
 Courriel CJPMO -  Site Web CJPMO

La source originale de cet article est  Communiqué du CJPMO
Copyright ©  CJPMO,  Communiqué du CJPMO, 2020

 mondialisation.ca

 Commenter