05/08/2020 francais.rt.com  5 min #177651

Explosions à Beyrouth : au moins 100 morts et plus de 4 000 blessés, selon la Croix Rouge libanaise

Deux puissantes déflagrations sont survenues à Beyrouth. De nombreuses victimes sont à déplorer. Le gouvernement a pointé du doigt une cargaison de 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium stockée depuis 6 ans dans un entrepôt.

Mise à jour automatique

  • mercredi 5 août
    08h42 CET

    Avec RT France, suivez les événements au Liban en direct du port de Beyrouth.

     Beyrouth : les images du port ravagé par les deux explosions
  • 08h32 CET

    Dans une publication rédigée le 4 août sur son compte Twitter en arabe, le président de la Turquie a exprimé ses condoléances aux proches des victimes de l'explosion du port de Beyrouth. «Je demande à Dieu tout-puissant de leur inspirer patience et réconfort, et j'espère un prompt rétablissement pour les blessés. En Turquie, nous serons toujours aux côtés du Liban et de nos frères libanais», a poursuivi Recep Tayyip Erdogan.

    أقدم التعازي إلى أقارب وذوي ضحايا انفجار مرفأ #بيروت وأسأل الله تعالى أن يلهمهم الصبر والسلوان، كما أتمنى الشفاء العاجل للمصابين.
    ونحن في تركيا سنقف دائما إلى جانب لبنان وأشقائنا اللبنانيين.

    «Prêt à aider nos frères et sœurs libanais de toutes les manières», a également déclaré le ministre turc des Affaires étrangères,
    Mevlüt Çavuşoglu.

    Wish Allah’s mercy upon those who lost their lives in the explosion occurred in the port of Beirut. Condolences to the brotherly and friendly people of #Lebanon. Hoping there won’t be any more losses. Ready to assist our Lebanese brothers & sisters in every way. 🇹🇷🇱🇧
  • 07h59 CET

    Les deux gigantesques explosions au port de Beyrouth qui ont dévasté des quartiers entiers de la capitale libanaise ont fait au moins 100 morts et plus de 4 000 blessés, selon la Croix Rouge libanaise.

    «Jusqu'ici, plus de 4 000 personnes ont été blessées et plus de 100 ont été tuées. Nos équipes poursuivent leurs recherches et opérations de secours dans les zones environnantes», a ajouté l'organisation dans un communiqué.

  • 07h36 CET

    Le Royaume-Uni s'est dit prêt, dès le 4 août soir, à aider le Liban après les explosions qui ont frappé sa capitale.

    «Les images et vidéos de Beyrouth ce soir sont choquantes», a tweeté le Premier ministre Boris Johnson, adressant toutes ses «pensées et prières» aux victimes. «Le Royaume-Uni est prêt à apporter son soutien de toutes les manières possibles, y compris aux ressortissants britanniques touchés», a-t-il ajouté.

    Boris Johnson  04/08/2020 20:58:33190522256 2941816/457
    The pictures and videos from Beirut tonight are shocking. All of my thoughts and prayers are with those caught up in this terrible incident. The UK is ready to provide support in any way we can, including to those British nationals affected.

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a quant à lui assuré la «solidarité» du Royaume-Uni à l'égard du peuple libanais, ajoutant que le pays était «prêt à offrir son aide et son soutien, y compris aux ressortissants britanniques concernés».

    Un «petit nombre» de membres du personnel de l'ambassade britannique à Beyrouth ont été blessés et reçoivent le cas échéant des soins médicaux, mais leurs jours ne sont pas en danger, selon un porte-parole du ministère cité par l'AFP.

  • 07h27 CET

    Le président américain Donald Trump a commenté, le 4 août, les explosions meurtrières à Beyrouth lors de sa conférence de presse quotidienne sur le Covid-19. «J'ai rencontré nos généraux et il semble que que ce n'était pas un accident industriel. Il semble, selon eux, que c'était un attentat, c'était une bombe», a-t-il déclaré aux journalistes, estimant que les explosions ressemblaient à «un terrible attentat».

  • 07h09 CET

    Environ 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium étaient stockées dans l'entrepôt du port de Beyrouth qui a explosé le 4 août, provoquant des morts et des dégâts sans précédent dans la capitale libanaise, selon le Premier ministre Hassan Diab.

    «Il est inadmissible qu'une cargaison de nitrate d'ammonium, estimée à 2 750 tonnes, soit présente depuis six ans dans un entrepôt, sans mesures de précaution», a-t-il déclaré devant le Conseil supérieur de défense qui a tenu une réunion d'urgence. «C'est inacceptable et nous ne pouvons pas nous taire sur cette question», a-t-il ajouté selon des propos rapportés par un porte-parole en conférence de presse.

  • 07h08 CET

    L'aide promise par la France au Liban après la double explosion à Beyrouth sera acheminée dès ce 5 août par deux avions militaires avec à leur bord personnels de la sécurité civile, plusieurs tonnes de matériel et un poste sanitaire mobile, a fait savoir l'Elysée. Ces avions doivent décoller de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en milieu de journée pour une arrivée en fin d'après-midi. Ils transporteront «un détachement de la sécurité civile (55 personnes, 15 tonnes de matériels) et un poste sanitaire mobile incluant 6 tonnes de matériel et permettant la prise en charge de 500 blessés», a-t-on expliqué l'Elysée.

    Emmanuel Macron avait fait savoir dans la nuit du 4 au 5 août que la France apporterait de l'aide au Liban : «Nous déployons au Liban un détachement de la sécurité civile et plusieurs tonnes de matériel sanitaire. Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux. La France est déjà engagée», avait écrit sur Twitter le président de la République française.

    Nous déployons au Liban un détachement de la sécurité civile et plusieurs tonnes de matériel sanitaire. Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux. La France est déjà engagée.
  • mardi 4 août
    23h23 CET

    Le Conseil supérieur de défense du Liban, qui réunit notamment le président, le Premier ministre et la ministre de la Défense, «recommande» au gouvernement de décréter l'Etat d'urgence, selon l'agence nationale d'informations ANI. «Une catastrophe majeure s'est abattue sur le Liban», a déploré le président Michel Aoun à l'ouverture de la réunion.

  • 23h19 CET

    «Je tiens à présenter mes plus sincères condoléances à tous ceux qui ont été touchés par l'explosion massive du port de Beyrouth le 4 août. Nous suivons [la situation] et sommes prêts à aider le peuple libanais à se remettre de cette horrible tragédie», a déclaré le Secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo dans un tweet.

    I’d like to extend my deepest condolences to all those affected by the massive explosion at the port of Beirut on August 4. We are monitoring and stand ready to assist the people of Lebanon as they recover from this horrible tragedy.
  • 23h10 CET

    Des soldats de la mission de l'ONU au Liban (Finul), dont le navire était amarré dans le port de Beyrouth, ont été grièvement blessés dans les énormes explosions qui ont secoué la capitale libanaise, a annoncé le 4 août la Finul.

    Les marins blessés, «dont certains grièvement», ont été évacués vers «les hôpitaux les plus proches». Aucune indication n'a été fournie sur l'identité et la nationalité de ces victimes.

    «Nous sommes avec le peuple et le gouvernement libanais []... et prêts à fournir une assistance», a ajouté la Finul, force multinationale de maintien de la paix présente au Liban depuis 1978.

Découvrir plus

 Lire aussi Deux explosions massives causent de nombreuses victimes à Beyrouth

 francais.rt.com

 Commenter