14/08/2020 10 articles francais.rt.com  5 min #178012

Les Emirats et Israël concluent un accord de normalisation de leurs relations

Les Emirats arabes unis et Israël ont convenu de normaliser leurs relations via un accord négocié par les Etats-Unis, qui, une fois signé, ferait d'Abou Dhabi la troisième capitale arabe à nouer des relations avec l'Etat hébreu depuis sa création.

Annoncé initialement par le président américain Donald Trump sur Twitter, cet accord verra Israël mettre fin à ses récents projets d'annexion en Cisjordanie occupée, selon les Emirats. Mais le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu n'a pas confirmé : l'annexion de pans de ce territoire palestinien occupé est «reportée», mais Israël n'y a «pas renoncé», a-t-il précisé.

Biden et Trump sur la même longueur d'ondes

«Une ENORME avancée», a tweeté Donald Trump, qui a loué un «accord de paix historique» entre «deux GRANDS amis» de Washington.

Donald J. Trump  13/08/2020 16:50:4229824966279 85135642/50
HUGE breakthrough today! Historic Peace Agreement between our two GREAT friends, Israel and the United Arab Emirates!

Son futur opposant à la Maison Blanche, le démocrate Joe Biden a lui aussi salué un accord «historique» entre les Emirats et Israël : «Israël et les Emirats arabes unis ont franchi une étape historique pour effacer les profondes divisions du Moyen-Orient», a-t-il déclaré. Il a aussi qualifié la décision émiratie d'établir des liens diplomatiques avec Israël de «décision gouvernementale courageuse et grandement nécessaire».

L'établissement de relations diplomatiques entre Israël et les alliés des Etats-Unis au Moyen-Orient, y compris les riches monarchies du Golfe, est un objectif clé de la stratégie régionale de Donald Trump pour contenir la République islamique d'Iran, ennemi intime de Washington et de l'Etat hébreu.

Depuis sa fondation en 1948, Israël a de son côté eu des relations tumultueuses avec le monde musulman et arabe, et la signature de cet accord, dénoncé par l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, ferait des Emirats le troisième pays arabe seulement à entretenir des liens diplomatiques avec lui, après les traités de paix conclus avec l'Egypte (1979) et la Jordanie (1994).

Pour Benjamin Netanyahu, il s'agit d'un «jour historique», l'accord représentant selon lui une «nouvelle ère» pour le monde arabe et Israël.

Le plan controversé de Donald Trump, dévoilé en janvier, offrait à Israël la possibilité d'annexer des territoires et des colonies juives de Cisjordanie, démarche considérée comme illégale au regard du droit international.

Pas encore de date pour la mise en place d'ambassades

Aux yeux des Emirats, en échange de cet accord, Israël a accepté de «mettre fin à la poursuite de l'annexion des territoires palestiniens».

«Lors d'un appel entre le président [américain Donald] Trump et le Premier ministre [israélien Benjamin] Netanyahu, un accord a été trouvé pour mettre fin à toute annexion supplémentaire», a affirmé le prince héritier d'Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, sur son compte Twitter.

في اتصالي الهاتفي اليوم مع الرئيس الأمريكي ترامب ورئيس الوزراء الإسرائيلي نتنياهو، تم الاتفاق على إيقاف ضم إسرائيل للأراضي الفلسطينية. كما اتفقت الإمارات وإسرائيل على وضع خارطة طريق نحو تدشين التعاون المشترك وصولا الى علاقات ثنائية.

«L'annonce d'aujourd'hui est une victoire pour le région et pour la diplomatie», a écrit pour sa part l'ambassadeur des Emirats arabes unis à Washington, Youssef al-Otaïba, sur Twitter.

«C'est une avancée pour les relations entre Israël et les pays arabes», a-t-il ajouté, soulignant que l'accord «préserve l'option de deux Etats (israélien et palestinien), défendue par la Ligue arabe et la communauté internationale».

Dans le même sens, le ministre d'Etat aux Affaires étrangères des Emirats Anwar Gargash a souligné que l'accord ouvrait la voie à l'option à deux Etats.

«La plupart des pays y verront une initiative courageuse pour garantir une solution à deux Etats, à l'issue de négociations», a-t-il déclaré en conférence de presse.

Il n'a pas voulu donner de date précise pour l'ouverture d'ambassades, précisant toutefois que cela interviendrait «prochainement».

L'option à deux Etats a été ignorée jusqu'ici par le président Donald Trump, dont le plan de paix ne comporte aucune référence à un Etat palestinien vivant aux côtés d'Israël.

 Israël et les Emirats arabes unis signent un accord de paix
J'ai apporté la paix, je réaliserai l'annexion

Quant à Benjamin Netanyahou, il a tenu un discours bien différent de celui des dirigeants émiratis le 13 août au soir : «J'ai apporté la paix, je réaliserai l'annexion», a-t-il proclamé.

Pour sa part, le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, a salué «un pas en avant significatif pour la paix au Moyen-Orient».

«Les Etats-Unis espèrent que cette étape courageuse sera la première d'une série d'accords qui mettront fin à 72 ans d'hostilités dans la région», a-t-il déclaré, ajoutant que l'accord serait signé à la Maison Blanche à une date ultérieure.

Les Etats-Unis espèrent que cette étape courageuse sera la première d'une série d'accords qui mettront fin à 72 ans d'hostilités dans la région

De son côté, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, dont le pays, un allié des Emirats et des Etats-Unis, est l'un des deux Etats arabes, avec la Jordanie, à avoir signé un accord de paix avec Israël, a salué le compromis entre Abou Dhabi et Israël.

Les dirigeants Palestiniens rejettent l'accord

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a convoqué le 13 août au soir une «réunion d'urgence» de la direction palestinienne. L'Autorité palestinienne a décidé de rejeter l'accord et appelle à une «réunion d'urgence» de la Ligue arabe : «Les dirigeants palestiniens rejettent ce que les Emirats arabes unis ont fait. Il s'agit d'une trahison de Jérusalem et de la cause palestinienne». L'Autorité palestinienne a par ailleurs annoncé le rappel «immédiat» de son ambassadeur à Abou Dhabi.

Les dirigeants palestiniens rejettent ce que les Emirats arabes unis ont fait. Il s'agit d'une trahison de Jérusalem et de la cause palestinienne

Le Hamas a lui aussi sans surprise condamné cet accord, qui «ne sert pas la cause palestinienne mais est considéré comme une continuation du déni des droits du peuple palestinien», a déclaré à l'AFP Hazem Qassem, porte-parole du mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza.

Ces dernières années, Israël a développé une coopération officieuse avec des économies régionales comme Bahreïn, les Emirats et l'Arabie saoudite, avec lesquels il cherche à normaliser ses relations.

Interviewé par RT France, le directeur adjoint de l'Iris (Institut de relations internationales et stratégiques) Didier Billion a estimé que cet accord «ne règle rien sur le fond» de la question palestinienne et note que «les dirigeants palestiniens n'ont pas du tout été concertés».

 Accord entre Israël et les Emirats arabes unis : «Cela ne règle pas la question palestinienne»

Il a lui aussi relevé le fait que Benjamin Netanyahou n'avait fait que «suspendre» le processus d'annexion.

 Lire aussi L'ECHIQUIER MONDIAL. « Deal du siècle » : plan de paix en Trump-l'œil ?

 francais.rt.com

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 19/08/2020 europalestine.com  2 min #178188

Les Emirats Arabes Unis, une « démocratie avancée »: foi de Netanyahou

Le chef des escadrons de la mort s'est vanté sur twitter de ...

Faut-il en rire ou en pleurer ?
Les EAU, tout le monde le sait, sont une monarchie héréditai...
Un rêve sans doute pour Netanyahou, qui aimerait bien faire ...
Que cette belle démocratie émiratie opprime ouvertement les ...
Les coups de fouet en cas de relations sexuelles en dehors d...

1 occurrence 18/08/2020 strategic-culture.org  6 min #178175

Don't Be Hoodwinked by Trump's Uae-Israel 'Peace Deal'

Medea BENJAMIN, Ariel GOLD
"HUGE breakthrough today," crowed Donald Trump on twitter as...
The deal should be seen in the context of over three years o...
Among the most brutal aspects of this period for Palestinian...
The UAE has previously held a position consistent with publi...
The UAE's change from supporting Palestinian dignity and fre...
Secretary Pompeo has also defended the UAE from credible rep...

1 occurrence 18/08/2020 chroniquepalestine.com  7 min #178148

Une dictature moyenâgeuse travestie en État fait acte d'allégeance au sionisme

Les dirigeants des Émirats Arabes Unis se sont rendus coupab...
L'accord passé entre les EAU et Israël est honteux mais pas ...
L'annonce d'un accord visant à normaliser les relations entr...
Tous ceux qui suivent les normalisations de ces dernières an...
Bien que l'État d'occupation ait rejeté l'initiative à l'épo...
Les EAU, surtout ces dernières années, ont renoncé à toutes ...
Les dirigeants des EAU ont fait de leur mieux pour intégrer ...

1 occurrence 18/08/2020 ism-france.org  2 min #178128

L'accord Eau-Israël : « un coup de poignard dans le dos des Palestiniens » pour le Hamas, « une reddition » pour le Jihad Islamique, « une conspiration » pour les Prc

Par Middle East Monitor
13.08.2020 - Parlant d'une seule voix, les groupes palestini...
Le Hamas a condamné l'accord, affirmant qu'il ne sert en rie...
L'accord de paix des EAU avec Israël est un "coup de poignar...
Pendant ce temps, les comités de résistance populaire (PRC) ...
Le mouvement du Jihad islamique a également décrié le nouvel...
Israël et les EAU ont convenu de normaliser leurs relations,...

1 occurrence 16/08/2020 ism-france.org  7 min #178078

Non à la normalisation, intensifier le boycott : faire face à l'accord États-Unis - Israël - Émirats Arabes Unis

14.08.2020 - Le réseau de solidarité avec les prisonniers pa...

Nous sommes fermement solidaires du peuple palestinien et de...
Nous sommes également solidaires, avec la même force et le m...
Le camp d'agression - impérialisme, Israël, sionisme et réac...
Le triangle de la normalisation : une attaque contre le...
Ce n'est qu'une autre partie du triangle de normalisation, r...

1 occurrence 16/08/2020 reseauinternational.net  6 min #178070

Les émirats Arabes Unis et Israël se donnent la main

Une bonne nouvelle pour Trump, mais encore de mauvaises nouv...
La décision prise cette semaine par les Émirats Arabes Unis ...
L'accord, qui aurait été mis en place par l'assistant spécia...
Comme d'habitude, les grands perdants seront les Palestinien...
L'accord profitera également, dans une certaine mesure, au P...
Ainsi, Trump sera le grand gagnant, manifestement à dessein,...
Le New York Times constate un « réalignement plus large...

1 occurrence 14/08/2020 strategic-culture.org  6 min #178026

The Deceptive Trump, Uae-Israel 'Peace Deal'

Among the most brutal realities for Palestinians is loss of ...
Medea BENJAMIN, Ariel GOLD
"HUGE breakthrough today," crowed Donald Trump on twitter as...
Though it will supposedly stave off Israeli annexation of th...
The deal should be seen in the context of over three years o...
While no U.S. administration has successfully brokered a res...
Indeed, with Donald Trump at the helm and son-in-law Jared K...

1 occurrence 14/08/2020 lesakerfrancophone.fr  3 min #178024

Les émirats arabes unis trahissent la Palestine

Par Moon of Alabama - Le 13 août...
d'annoncer] que les Émirats arabes unis et Israël « ont...
En échange, Israël « suspendra sa déclaration de souver...
Voici la déclaration publiée par Trump. Il s'agit d'une «&nb...
Bien que les EAU et Israël soient dans le même lit depuis de...
Cela va faire des vagues dans le monde arabe. C'est une trah...
C'est un énorme succès politique pour Netanyahou. Ses tentat...

1 occurrence 14/08/2020 francais.rt.com  5 min #178018

«Stupidité», «trahison», «nouvelle ère» : large gamme de réactions après l'accord Emirats/israël

Après l'annonce de l'accord de normalisation des relations e...
Les réactions se multiplient après l'annonce de l'accord de ...
«Stupidité stratégique» pour l'Iran, «trahison» pour la Turq...
Cet accord de normalisation conclu sous l'égide des Etats-Un...
Cet accord «renforcera sans aucun doute l'axe de résistance ...
La Turquie a pour sa part accusé le 13 août les Emirats arab...
Les Emirats arabes unis se justifient, Netanyahou se réjouit