30/08/2020 francais.rt.com  4 min #178601

En Europe, les opposants aux mesures anti-Covid veulent faire entendre leur voix

A Berlin, Londres et pour la première fois à Paris, des manifestants anti-masque se sont mobilisés au nom de la liberté et pour dénoncer les obligations de port du masque décrétées dans leurs pays afin d'enrayer la propagation du coronavirus.

A Paris, comme à Londres et à Berlin, des manifestations ont eu lieu ce 29 août pour protester contre les mesures restrictives liées à  l'épidémie de coronavirus et notamment contre le port du masque.

Si des pays comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni connaissent depuis un certain temps déjà des manifestations de ce type dans l'espace public, le mouvement hostile au port obligatoire du masque n'avait jusqu'à présent pas vraiment pris en France. Il s'agit d'une des premières mobilisations de militants anti-masque dans l'Hexagone.
Entre 200 à 300 personnes se sont ainsi rassemblées dans le calme place de la Nation à Paris pour dénoncer le port obligatoire du masque aux cris de «liberté, liberté !» et avec le soutien de quelques Gilets jaunes, a constaté un journaliste.

Réunis à partir de 13h place de la Nation, ils ont notamment accusé le gouvernement de «manipuler les gens par la peur» et d'imposer le masque dans plusieurs grandes villes «sans aucune justification scientifique». «On nous empêche de subvenir à un besoin vital qui est la respiration», a par exemple déclaré une manifestante au micro de RT France. «On nous musèle comme des animaux. C'est une forme de dressage pour nous faire accepter des choses qui vont être encore beaucoup plus graves», a dit une autre manifestante à notre micro.

 Des opposants au port du masque obligatoire se rassemblent à Paris

Les manifestants ont rapidement été encerclés par plusieurs dizaines de policiers, dont certains ont dressé des contraventions de 135 euros pour non port du masque. Vers 15h30, 73 personnes avaient été verbalisées, a fait savoir la préfecture de police sur Twitter.

Rassemblement #antimasques à Paris place de la Nation
 voir

«Les gens ne veulent pas du masque, ils ne le portent que parce qu'ils ont peur de prendre une amende», à déclaré au micro l'un des manifestants sous les applaudissements, rapporte l'AFP. De nombreux slogans, apparemment sans rapport direct avec l'objet de la mobilisation, ont pu être observés, poussant certains observateurs à faire état d'une tendance «complotiste» dans les rangs des manifestants, dont certains brandissaient des pancartes proclamant «Stop au mensonge et à la corruption», «L'Etat profond ne passera pas».

Vu à la manifestation #antimasque
« Le #COVIDー19 n’existe pas »
« Stop à la pedocrominalité »🧐
« Danger de la 5G »