09/10/2020 mondialisation.ca  4 min #180148

Les Pme risquent d'être emportées par une deuxième vague de fermetures obligatoires

Par  FCEI

Montréal, le 8 octobre 2020 - D'après un nouveau sondage de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), huit propriétaires de PME sur 10 s'inquiètent des impacts que pourrait avoir la deuxième vague de la COVID-19, surtout l'imposition de fermetures et les restrictions commerciales imposées aux entreprises du pays. La FCEI demande au gouvernement fédéral et aux provinces de faire tout ce qu'ils peuvent pour éviter de nouvelles fermetures et de mettre en place des mesures adéquates et immédiates pour soutenir financièrement les secteurs les plus touchés par les nouvelles restrictions gouvernementales.

« Que les gouvernements n'aient pas mis sur pied immédiatement toutes les mesures nécessaires pour aider les petites entreprises au début de la pandémie, cela peut se comprendre, déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. Mais aujourd'hui, après six mois de crise, les gouvernements ne peuvent pas juste dire que l'aide s'en vient. Il faut que les programmes soient prêts. »

Plus de la moitié (56 %) des propriétaires de PME disent qu'ils auront du mal à survivre à une seconde vague de fermetures et de restrictions. Dans un tel contexte, la FCEI demande aux gouvernements de prendre les mesures suivantes :

  • Permettre aux entreprises de bénéficier immédiatement d'une aide financière pour couvrir leurs coûts fixes (loyer, impôt foncier, taxes municipales, etc.). Le programme de compensation mis en place au Québec peut servir d'exemple.
  • Dégager des fonds considérables pour que le salaire des employés et des contractuels soit couvert, ce qui comprend d'assurer une source de revenus aux propriétaires d'entreprise.
  • Adopter un moratoire sur les expulsions et les saisies de biens des entreprises qui ont dû fermer.
  • Établir des critères pour les fermetures qui sont cohérents et qui ciblent les secteurs les plus à risque, appuyés par des données transparentes relatives aux politiques de santé publique.
  • Revoir et actualiser quotidiennement les mesures de confinement afin d'éviter que des entreprises restent fermées plus longtemps qu'il ne le faut, ne serait-ce que d'un seul jour.
  • Imposer les fermetures de façon équitable pour que les grandes entreprises ne soient pas favorisées par rapport aux petites en raison des exemptions qui leur sont accordées parce qu'elles ont un rayon épicerie ou pharmacie.

Les PME s'inquiètent aussi de l'impact des fermetures sur la confiance et les dépenses des consommateurs. Pendant la première vague, une vaste majorité de petits commerçants ont dû fermer complètement, alors que les grandes surfaces, comme Costco et Walmart, avaient le droit de continuer de vendre toutes sortes de produits sans la moindre restriction parce qu'elles ont un rayon épicerie ou pharmacie. La FCEI exhorte le gouvernement à imposer des critères d'équité pour les fermetures afin que les grandes entreprises ne soient plus favorisées par rapport aux petites.

« La première vague de fermetures a eu des effets dévastateurs sur les PME, pas seulement parce qu'elles ont dû cesser leurs activités, mais aussi parce que les consommateurs avaient peur de faire leurs achats chez les détaillants, ajoute François Vincent, vice-président Québec à la FCEI. La plupart des entreprises sont à nouveau ouvertes, mais 70 % des PME canadiennes n'ont pas encore retrouvé leur niveau normal des ventes. En même temps, les géants comme Amazon ont réalisé des profits records. Beaucoup de PME attendent la période du magasinage des Fêtes avec impatience. Pour assurer leur survie, il faut que les gouvernements évitent de nouvelles fermetures et que les citoyens privilégient les PME locales dans leur choix de consommation. Ici, l'enjeu est important et c'est maintenant que ça se joue. »

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l'entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d'activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez  fcei.ca pour en savoir plus.

La source originale de cet article est Communiqué de la FCEI

Copyright ©  FCEI, Communiqué de la FCEI, 2020

 mondialisation.ca

 Commenter