Accepter cookie ?
27/11/2020 mondialisation.ca  3 min #182174

La police belge va toquer à vos portes à Noël pour faire appliquer les règles sur le coronavirus

Par  Chris Tomlinson

La Ministre belge de l'Intérieur, Annelies Verlinden, a averti ses compatriotes que la police toquera aux portes à Noël si nécessaire pour faire appliquer les mesures contre le coronavirus.

La Ministre de l'Intérieur a déclaré que les forces de l'ordre veilleraient à appliquer les mesures strictes de confinement du coronavirus même le jour de Noël, en précisant que « si nécessaire, s'il y a beaucoup de bruit, par exemple, la police toquera aux portes ».

Verlinden a ajouté que la police ne chercherait pas, cependant, à entrer illégalement dans les maisons des gens,  en disant, selon Le Soir : « Entrer dans les maisons n'est pas une priorité. La loi ne le permet pas non plus ».

« Noël est une période importante pour beaucoup de gens, dont moi », a déclaré M. Verlinden. Elle a ajouté : « Nous sommes maintenant à cinq semaines de Noël. Si nous nous en tenons tous aux mesures, cela pourrait nous donner de meilleures perspectives ».

Elle a poursuivi en disant qu'elle espérait qu'il y aurait de la place pour plus de « proximité humaine » pendant Noël, mais a noté : « Nous devons prendre très au sérieux les signaux d'alerte des hôpitaux. Nous devons trouver un équilibre ».

Alors que de nombreux pays se sont engagés dans un verrouillage strict de la « deuxième vague » d'infections au coronavirus, la question des célébrations de Noël a été vivement débattue dans plusieurs pays.

Au Royaume-Uni, le gouvernement dirigé par le Premier Ministre Boris Johnson a déclaré que les Britanniques  n'auraient peut-être que cinq jours pour fêter Noël en famille. Mais ces cinq jours signifieraient que la majeure partie du mois de janvier serait passée sous des mesures de confinement strictes.

Le professeur Neil Ferguson, épidémiologiste  tristement célèbre, a quant  à lui affirmé que « des gens vont mourir » si on leur permet de passer Noël avec leurs proches.

Le scientifique en disgrâce a démissionné de son poste de consultant gouvernemental sur le coronavirus en mai après qu'il ait été révélé qu'il avait eu deux réunions avec son amant marié, enfreignant ainsi ses propres règles de confinement.

Le Premier Ministre canadien Justin Trudeau  a également mis en garde les Canadiens sur les célébrations de Noël, en déclarant « Nous voulons tous passer un Noël normal alors que, très franchement, un Noël normal est hors de question ».

Chris Tomlinson

Article original en anglais :  breitbart.com

Traduit par  Aube Digitale

La source originale de cet article est  breitbart.com
Copyright ©  Chris Tomlinson,  breitbart.com, 2020

 mondialisation.ca

 Commenter