Accepter cookie ?
04/02/2021 reseauinternational.net  2 min #185184

Ce pays qui n'envisage pas d'acquérir de vaccins contre le Covid-19

par Maria Balareva.

Alors que la course aux vaccins fait rage, la Tanzanie refuse d'y prendre part. Tout en exhortant la population à respecter les mesures d'hygiène et opter pour la médecine populaire, la ministre de la Santé a annoncé que le pays n'avait pas pour projet de recevoir des vaccins contre le Covid-19.

La Tanzanie renforce sa position anti-vaccin dans le contexte de la lutte mondiale contre le coronavirus.

« Le ministère n'a pas comme projet de recevoir des vaccins contre le coronavirus », a déclaré le 2 février la ministre de la Santé, Dorothy Gwajima, lors d'une conférence de presse dans la capitale Dodoma.

Le pays est toutefois inclus dans l'initiative Covax visant à  livrer des vaccins aux pays à revenu faible et intermédiaire.

Tout en soulignant que la situation y était sûre, la ministre a appelé ses compatriotes à faire de la gymnastique, à se reposer et à utiliser la médecine populaire, de nombreux remèdes traditionnels contre le Covid-19 ayant déjà été enregistrés. L'un est à base de gingembre, d'oignon, de citron et de poivre.

Dorothy Gwajima a toutefois mis en valeur l'importance de respecter l'hygiène, de se laver les mains et de les désinfecter.

Épargnés grâce à Dieu

Le Président John Magufuli avait à plusieurs reprises minimisé la gravité de l'épidémie. La Tanzanie ne met pas à jour des chiffres sur le nombre de cas et de morts depuis le mois de mai 2020, selon l'Organisation mondiale de la Santé. Au total, 509 cas ont été recensés, dont 21 morts.

Le chef de l'État a affirmé la semaine dernière que les vaccins contre le Covid-19 étaient « inappropriés », alors même que les premières livraisons importantes commencent à arriver sur le continent africain.

« Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés », a-t-il précisé.

Au mois d'avril, il avait par ailleurs déclaré que les Tanzaniens étaient épargnés du coronavirus grâce à Dieu.

source :  fr.sputniknews.com

 reseauinternational.net

 Commenter
Référencé par : 2 articles