Accepter cookie ?
14/02/2021 lesakerfrancophone.fr  9 min #185575

Covid-19 : un appel du Patriarcat Catholique Byzantin à distinguer vrais et faux vaccins

Les experts mettent en garde, mais le pape Bergoglio dit à propos de la vaccination : « Cela doit être fait ! »

Par Le Patriarcat Catholique Byzantin − Le 2 février 2021 − Source  vkpatriarhat.org

La discussion publique des scientifiques révèle l'essence du soi-disant nouveau vaccin à ARN messager, qui n'est pas vraiment un vaccin traditionnel, mais est un outil de mutilation massive et de génocide de l'humanité. David Martin, MD : « Assurons-nous d'être clairs. Ils utilisent le terme 'vaccin'pour dissimuler cette chose sous des exemptions de santé publique. Ce n'est pas un vaccin. »

Il s'agit d'ARN messager (ARNm) emballé dans une enveloppe de graisse, et qui est délivré à une cellule... afin de stimuler cette cellule humaine pour qu'elle devienne la créatrice d'agents pathogènes. Le vaccin (normal) doit spécifiquement stimuler à la fois l'immunité de la personne qui le reçoit, et interrompre également la transmission. Et ce n'est pas de ça dont il s'agit.... le brin d'ARNm qui entre dans la cellule ne doit pas arrêter la transmission. Si nous disions que nous allons administrer aux gens une chimiothérapie prophylactique pour un cancer qu'ils n'ont pas encore, on se moquera de nous... parce que c'est une idée stupide. C'est exactement ce dont il s'agit ! Ce « vaccin » à ARNm est un dispositif mécanique ayant la forme d'un très petit ensemble de nano-technologies qui est inséré dans le corps humain pour activer la cellule, afin que cette dernière devienne un site de fabrication pathogènes.... il s'agit d'un dispositif pathogène chimique qui est en fait destiné à déclencher une action de production d'agents pathogènes chimiques dans une cellule. C'est un appareil médical, pas un médicament... Nous devons donc être très clairs, afin de nous assurer de ne pas tomber amoureux de leur jeu. Parce que leur jeu consiste à ce que nous parlions comme s'il s'agissait d'un vaccin pour nous faire dans une conversation sur le vaccin mais, de leur propre aveu, il ne s'agit pas d'un vaccin...

Judy Mikovits, PhD : C'est exact. C'est un pathogène synthétique.

L'avocat Rocco Galati : Quand vous dites « pathogène », cela m'indique que ça va me rendre malade.

Judy Mikovits, PhD : C'est exact.

David Martin, MD : Il est fait pour vous rendre malade... On vous injecte une substance chimique pour induire une maladie, et non pour induire une réponse immuno-transmissive. Ce « vaccin à ARN messager » vise à vous rendre malade, et à faire en sorte que vos propres cellules soient la chose qui vous rend malade.

L'avocat Rocco Galati : Il va donc déclencher une réponse auto-immune, une maladie incurable ?

Judy Mikovits, PhD : Il en est capable, et il le fera...

David Martin, MD : Parmi beaucoup d'autres choses... comme l'implantation d'une puce.

Judy Mikovits, PhD : Parmi beaucoup d'autres choses. Il peut en fait causer directement la sclérose en plaques, la maladie de Lou Gehrig, la maladie d'Alzheimer, parce que c'est l'expression de cette enveloppe pathogène... Il peut provoquer un cancer accéléré... C'est ce que l'expression de ce morceau de virus fait depuis des décennies, de façon notoire. Écoutons à présent ce que dit le pseudo-pape Bergoglio à propos de la vaccination par ARN messager :

Je crois que, d'un point de vue éthique, tout le monde devrait se faire vacciner. 

Bergoglio dit ainsi que, d'un point de vue éthique, tout le monde devrait être mutilé, pucé ou même tué. Citation de Bergoglio :

Ce n'est pas une option, c'est un choix éthique... 

En d'autres termes, un choix éthique, tel que présenté par Bergoglio, signifie que vous n'avez pas le choix : vous devez prendre le vaccin. Citation de Bergoglio :

... parce que vous jouez avec la santé, la vie, mais vous jouez aussi avec la vie des autres. 

Bergoglio a raison à ce sujet. On joue vraiment avec la santé et la vie. Mais c'est Bergoglio, pas nous, qui joue littéralement avec la vie des autres ! Il les oblige à prendre un vaccin mortellement dangereux contre lequel les meilleurs experts mettent en garde de toute urgence. Citation de Bergoglio :

La semaine prochaine, nous commencerons à le faire ici (au Vatican)... 

Soit ce sera truqué, soit le Vatican, avec Bergoglio, créera un précédent suicidaire. Il égare non seulement les catholiques, mais aussi tous les chrétiens et le monde entier ! Citation de Bergoglio :

... et j'ai pris rendez-vous (pour me faire vacciner).

Cela signifie que Bergoglio devrait recevoir le vaccin avant le 16 janvier. Il recevra probablement un placebo, mais le monde entier sera alimenté par une propagande explosive sur le soi-disant Saint-Père François qui a pris le vaccin contre la Covid-19 ! Donc, tous les catholiques devront dès lors suivre son exemple avec obéissance. Ce loup déguisé en berger ne donne pas sa vie pour ses brebis, mais leur prend la vie et, de plus, les entraîne vers la destruction éternelle ! Il peut facilement faire en sorte que ce vaccin à ARN messager ne lui soit pas administré, mais les catholiques ne doivent pas le savoir. Ils doivent faire confiance aveuglément à cet imposteur et menteur professionnel, jusqu'à leur destruction. Citation de Bergoglio :

Cela doit être fait. 

Bergoglio, qui promeut une approche subjective de tout, y compris des commandements de Dieu, fait soudainement une déclaration catégorique sur le vaccin suicidaire, et dit : « Cela doit être fait ! ». Citation de Bergoglio :

Je ne comprends pas pourquoi certains disent : Non. Les vaccins sont dangereux.

Tous les experts et scientifiques consciencieux s'accordent sur cette position : «Non au vaccin ! Il est dangereux ! ». Bergoglio, analphabète en médecine, ne comprend pas. Il s'y oppose sans un seul argument. Citation de Bergoglio :

S'il est présenté par les médecins comme une chose qui peut bien se passer, qui ne possède pas de dangers particuliers, pourquoi ne pas le prendre ?

Si des médecins présentent ce vaccin à ARN messager comme une chose qui peut bien fonctionner et qui ne possède pas de dangers particuliers, ils racontent des mensonges, tout comme Bergoglio. Citation de Bergoglio :

Il y a un déni suicidaire que je ne peux pas expliquer, mais aujourd'hui, nous devons nous faire vacciner. 

C'est le comble de la démagogie de Bergoglio ! Dire que nous devons nous faire vacciner signifie un suicide de masse. Une personne sensée ne peut expliquer qu'une telle chose puisse être promue par un (pseudo) pape. Promouvoir un moyen de mutilation massive et d'anéantissement subséquent de l'humanité sous le couvert d'un vaccin, constitue le crime le plus grave jamais commis !

L'humanité doit traduire Bergoglio devant un tribunal international en tant que criminel de masse et meurtrier de masse ! Il faut le faire ! Cela doit être fait ! Il ne faut pas se faire vacciner à aucun prix !

Élie, Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin le 15 janvier 2021

------------------ Les hommes du cirque Covid ont fait de Benoît XVI leur ours pour le spectacle. Aujourd'hui, entre autres, les autorités abusées deviennent un moyen efficace pour influencer l'opinion publique sur la prise d'un vaccin mortellement dangereux. À cette fin, un article a été publié : « Benoît XVI (94 ans) et tout son personnel de maison recevront le vaccin Covid-19 », a déclaré l'archevêque Georg Gänswein à l'Agence de presse catholique allemande (KNA). Le but consiste à briser l'opinion publique concernant la prise de ce vaccin. Ce geste vise à étouffer l'avertissement des véritables experts et à forcer les catholiques à se faire vacciner en masse. Pourquoi l'Archevêque Gänswein ne prend-il pas des dispositions pour que Benoît XVI reçoive la visite d'experts en immunologie afin de lui expliquer clairement la question du nouveau vaccin à ARN messager et ses conséquences fatales ? Il serait alors utile de publier un entretien avec lui sur sa vision morale de ce crime de mutilation et de génocide de l'humanité. Le nouveau vaccin modifie le génome humain et fait de l'homme un organisme génétiquement modifié affecté par des maladies auto-immunes.

Entre autres, il contient également un hydrogel doté de nanoparticules organiques, qui constituent déjà une forme de puçage. Bergoglio a déjà été compromis à bien des égards. Il a intronisé l'idole Pachamama et promeut la légalisation des unions homosexuelles. Benoît XVI est une autorité beaucoup plus forte pour les catholiques orthodoxes. Par conséquent, la propagande sur le fait que Benoît XVI se fasse vacciner contre le Covid-19 confondra beaucoup plus le public catholique, que le fait que Bergoglio aurait pris le vaccin. Cette manipulation psychologique révèle un but précis. Le Vatican est en train de devenir le promoteur le plus actif d'un nouveau vaccin mortellement dangereux, abusant d'une attitude positive envers Benoît XVI. Cependant, il est nécessaire de ne pas uniquement se rendre compte des aspects positifs de Benoît XVI. La réalité est qu'il a été le conseiller du cardinal libéral allemand Josef Frings au Concile de Vatican II. Les hérésies de Bergoglio et ses pas vers l'autodestruction de l'Église, sont en fait les fruits du Concile de Vatican II, avec lequel Benoît XVI n'a jamais radicalement rompu. L'étape la plus fatale a été que Benoît XVI, bien qu'ayant été averti à plusieurs reprises, a béatifié Jean-Paul II le 1er mai 2011. Il a ainsi élevé de facto le programme de vie de Jean-Paul II aux honneurs de l'autel :

  1. En 1983, Jean-Paul II reçut des francs-maçons dans l'Église.
  2. Il a ordonné de cacher la pédophilie sacerdotale, et le résultat fut l'apparition d'un réseau homosexuel dans les plus hautes sphères de l'Église.
  3. Jean-Paul II négligea de punir et approuva de facto l'hérésie de masse du néo-modernisme via la méthode historico-critique en théologie.
  4. Il effectua un geste de syncrétisme à Assise (en 1986). Il convoqua les chefs des cultes païens et pria avec eux.

Par ce geste, il déclara que le christianisme et le paganisme sont des voies également valables menant au salut, ce qui constitue l'hérésie suprême. Tout cela fut béatifié par Benoît XVI, et canonisé par Bergoglio. Que Benoît XVI profite du temps qui lui reste pour se repentir et ne pas promouvoir la vaccination génocidaire selon les intentions de Bergoglio ! Mgr Gänswein a confirmé que le 13 janvier 2021, le pape émérite Benoît XVI aurait reçu la première dose de vaccin Pfizer BioNTech au monastère Mater Ecclesiae.

Méthode OSBMr (Ordre da Saint Basile le Grand) et Timothée OSBMr Evêques secrétaires du Patriarcat Catholique Byzantin, le 16 janvier 2021

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d'évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l'apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

byzcathpatriarchategmail.com

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter