Accepter cookie ?
11/07/2021 reseauinternational.net  2 min #191986

Le retrait militaire Us d'Afghanistan est une autre opération de manipulation

par Strategika 51.

En se basant sur des éléments d'informations et de données recueillies sur le terrain, il s'avère que le pseudo retrait des forces US d'Afghanistan est une ruse de guerre visant à transformer le dispositif et à débusquer les Taliban dans une confrontation plus symétrique afin de les repousser et les anéantir.

Cette nouvelle stratégie n'est pas vraiment nouvelle puisqu'elle a été utilisée en Syrie mais fera tâche d'huile. Officiellement, c'est l'armée afghane qui se bat mais en réalité ce sont les groupes spéciaux de l'aviation et les forces spéciales US qui dirigent les opérations.

Le perfectionnement de la guerre par proxy permettra de repousser les Taliban des capitales provinciales assiégées. Cependant c'est l'adhésion des chefs tribaux et des seigneurs de la guerre afghans (en échange de millions de dollars US) qui déterminera la réussite d'une nouvelle opération « Siège » ou « Sahwat » telle qu'elle a été mise en œuvre en Irak en 2007 par le général Petraeus.

L'armement de populations suivant les ethnies et les confessions est un des procédés favorisant le plus la poursuite d'un conflit, civil ou non, sur une longue période. C'est également une arme à double tranchant : l'armement et l'argent fournis aux populations se montrant hostiles aux Taliban pourraient leur être destinés in fine.

Soldats afghans ayant fait défection en Iran pris en charge par des gardes-frontière iraniens

Les officiels afghans multiplient les déclarations mettant en avant la résistance acharnée des militaires afghans, notamment à Bagdis et à Kandahar. Dans cette ville du sud du pays, réputée pour avoir été le lieu de naissance du mouvement des Taliban, l'aviation US a bombardé les Taliban qui tentaient de pénétrer dans la ville.

L'annonce du retrait militaire est donc un leurre et une opération de manipulation à échelle intermédiaire, une constante de la stratégie US. Cela veut dire que Washington continuera à intervenir en Afghanistan mais dans l'ombre cette fois.


source :  strategika51.org

 reseauinternational.net

 Commenter