23/03/2023 lesakerfrancophone.fr  5 min #225974

 Article de Vladimir Poutine: Un partenariat tourné vers l'avenir pour la Russie et la Chine

De multiples accords ont couronné l'historique rencontre entre Poutine et Xi

Par  RT - Le 21 mars 2023

Le président russe Vladimir Poutine et son invité chinois Xi Jinping ont signé plus d'une douzaine de documents sur le renforcement de la coopération dans des domaines allant du commerce et de l'industrie à la science et à l'armée. Les deux dirigeants ont également évoqué les perspectives de paix en Ukraine.

« C'est un exemple de la manière dont les puissances mondiales, qui sont membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et ont une responsabilité particulière dans le maintien de la stabilité et de la sécurité sur la planète, devraient interagir«, a déclaré Poutine lors du dîner de cérémonie qui a suivi les entretiens qui ont duré plusieurs heures au plus haut niveau du Kremlin.

Dans le cadre de son toast, le président russe a cité le « I Ching » (« Le livre des changements ») pour dire que les peuples russe et chinois ont une « âme commune » et peuvent surmonter n'importe quel obstacle grâce à leur force conjointe.

S'adressant aux journalistes à l'issue de l'entretien, Poutine a déclaré que les relations entre la Chine et la Russie étaient « au plus haut niveau de l'histoire » et que la coopération commerciale et économique était la priorité des deux gouvernements.

Économie et commerce

Les échanges commerciaux entre la Chine et la Russie ont atteint un niveau record en 2022, augmentant de 30 % alors que l'Occident tentait d'imposer un embargo à Moscou. Les échanges bilatéraux sont en passe de dépasser les 200 milliards de dollars cette année, bien que les deux tiers soient libellés en yuans et en roubles, les deux pays s'éloignant du dollar.

Poutine a  approuvé l'utilisation du yuan dans les règlements commerciaux avec d'autres pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine.

Xi et Poutine ont également discuté de l'augmentation du volume des échanges commerciaux, du développement de la logistique et des infrastructures transfrontalières, de l'élargissement de la coopération agricole afin de garantir la sécurité alimentaire des deux pays et de l'amélioration de la coopération en matière d'échange d'énergie, de minéraux, de métaux et de produits chimiques. La Chine et la Russie se sont engagées à étendre leur coopération dans les domaines de la technologie, des technologies de l'information et de l'intelligence artificielle.

« En unissant leurs riches potentiels scientifiques et leurs capacités de production, la Russie et la Chine peuvent devenir des leaders mondiaux dans les domaines des technologies de l'information, de la sécurité des réseaux et de l'intelligence artificielle«, a déclaré Poutine à la presse.

Un nouveau partenariat militaire

Poutine a décrit les relations entre la Russie et la Chine comme étant différentes des alliances militaro-politiques qui se sont développées pendant la guerre froide, affirmant qu'elles sont « supérieures à cette forme de coopération interétatique et qu'elles ne sont pas de nature conflictuelle«.

Moscou et Pékin ont convenu de « mener régulièrement des patrouilles maritimes et aériennes conjointes et des exercices communs«, de développer les échanges et la coopération militaires en utilisant tous les mécanismes bilatéraux disponibles et d'accroître la confiance mutuelle entre leurs forces armées.

Le développement des relations avec la Russie est « un choix stratégique que la Chine a fait sur la base de ses propres intérêts fondamentaux et des tendances dominantes dans le monde«, a déclaré Xi à l'issue de la première série de réunions lundi, expliquant que les deux nations partageaient la même volonté de construire un monde multipolaire.

Proposition de paix pour l'Ukraine

Le président russe a salué la feuille de route pour la paix  proposée par la Chine le mois dernier, déclarant que nombre de ses éléments « peuvent servir de base à un règlement pacifique lorsque l'Occident et Kiev y seront prêts«.

Toutefois, Poutine a souligné que ni l'Ukraine ni ses soutiens occidentaux n'étaient actuellement prêts à discuter de paix. Les représentants de la Maison Blanche et du département d'État américain se sont prononcés cette semaine contre tout cessez-le-feu en Ukraine, contredisant ainsi leurs propres déclarations selon lesquelles ils soutiendraient la décision de Kiev quelle qu'elle soit.

« Nous sommes toujours en faveur de la paix et du dialogue, et nous nous tenons fermement du bon côté de l'histoire«, a déclaré Xi.

De nombreux accords signés

Xi est arrivé à Moscou lundi pour une visite de trois jours. Mardi soir, le sommet avait débouché sur un total de 14 déclarations, protocoles, mémorandums et accords.

Dans deux déclarations conjointes, la Russie et la Chine se sont engagées à « approfondir les relations de partenariat global et d'interaction stratégique entrant dans une nouvelle ère«, et à créer un plan de développement pour les domaines clés de la coopération économique d'ici à 2030.

Les ministères des sciences ont signé un protocole sur le renforcement de la coopération dans le domaine de la « recherche scientifique fondamentale«, tandis qu'un autre protocole a établi un mécanisme pour des réunions présidentielles régulières, à l'avenir.

Les gouvernements de Moscou et de Pékin ont convenu de coopérer pour produire des programmes télévisés communs. Le radiodiffuseur public russe VGTRK et le China Media Group ont signé un protocole de coopération. Les agences de presse d'État Tass et Xinhua ont également convenu d'échanger des informations.

Six autres protocoles d'accord ont porté sur le commerce, la sylviculture, l'agriculture, la protection des consommateurs et les infrastructures dans l'Extrême-Orient russe. Rosatom et l'agence chinoise de l'énergie atomique ont convenu d'un « programme global de coopération à long terme dans le domaine des réacteurs à neutrons rapides et de la fermeture du cycle du combustible nucléaire«.

Avant le voyage, Xi et Poutine avaient publié des articles d'opinion dans les journaux phares de leurs pays respectifs. Le président chinois a également  invité Poutine à se rendre à Pékin dans le courant de l'année, à l'occasion du troisième Forum des Nouvelles routes de la soie pour la coopération internationale.

RT

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone.

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter