26/01/2024 mondialisation.ca  3 min #241593

Biden valide 147 millions de dollars de vente d'armes à Israël alors que 70 % des maisons de Gaza ont été détruites

Israël conclut de nouveaux contrats d'armement avec les États-Unis alors que les atrocités se multiplient à Gaza

Par  The Cradle

Des dizaines de milliers de Palestiniens ont été tués et des millions ont été déplacés de force depuis que l'armée israélienne a commencé une campagne brutale de bombardements sur la bande de Gaza en octobre.

*

Les États-Unis sont en train de finaliser  trois importantes ventes d'avions militaires à Israël, alors que ce dernier  continue de bombarder Gaza, au cours d'une série de négociations menées par le directeur général du ministère israélien de la Défense, Eyal Zamir, a rapporté le Haaretz le 25 janvier.

Des avancées ont été réalisées en vue de l'achat de 25 avions de combat F-35, de 25 avions de combat F-15 et d'un nouvel escadron d'hélicoptères d'attaque Apache, qui pourrait comprendre 12 unités. Ces avions et hélicoptères seront payés grâce à l'aide américaine fournie à Israël.

M. Zamir et d'autres fonctionnaires ont tenu une série de réunions à Washington avec des hauts fonctionnaires du Pentagone et du département d'État. Les responsables israéliens ont rencontré des marchands d'armes, notamment Lockheed Martin, fabricant du F-35, et Boeing, fabricant du F-16 et de l'Apache.

Haaretz rapporte que la vente

"illustre le besoin urgent de déployer des hélicoptères d'attaque pour frapper des cibles ennemies et assister les forces terrestres [de l'armée israélienne]".

Les achats de F-35 et de F15 seront finalisés après l'acquisition d'un deuxième escadron de F-35. Le troisième groupe de F-35 arrivera en Israël à partir de 2027, et les nouveaux F-15 suivront un an plus tard. Les Apaches devraient arriver en Israël d'ici deux ans.

Parallèlement à l'acquisition de jets et d'hélicoptères, Israël a également augmenté ses achats en munitions aéronautiques, d'un coût de plusieurs centaines de millions de dollars, qui devraient être livrées sous peu.

Ces armes sont nécessaires pour reconstituer les stocks qui s'épuisent rapidement dans la lutte contre les forces de résistance palestiniennes à Gaza et pour préparer le front dans le nord contre le groupe de résistance libanais Hezbollah.

Les États-Unis ont fait part de leurs inquiétudes quant à la nécessité éventuelle de puiser dans un stock de munitions déjà mince pour soutenir Israël et poursuivre leur soutien à l'Ukraine.

Le nouveau projet de budget d'Israël a augmenté les dépenses consacrées à l'armement de 8,3 milliards de dollars supplémentaires, les portant ainsi à un niveau historique d'environ 37 milliards de dollars.

Israël mène une campagne de bombardements sans pitié sur la bande de Gaza depuis le début de la guerre contre l'enclave assiégée en octobre. À ce jour, selon le ministère palestinien de la santé, au moins 26 083 Palestiniens ont été tués et plus de 64 000 blessés.

Article original en anglais :  Israel clinches new US arms deal as Gaza atrocities mount, The Cradle, le 26 janvier 2024.

Traduction :  Spirit's of Free Speech

Image : Capture d'écran. Wikimedia.

La source originale de cet article est  The Cradle

Copyright ©  The Cradle,  The Cradle, 2024

 mondialisation.ca

 Commenter