Gaza : Netanyahou rejette toute proposition de trêve et annonce la « préparation » d'une offensive à Rafah, bombardée par l'armée israélienne

Pousser les habitants de Gaza vers Rafah, puis attaquer Rafah, tuer le financement de l'Unrwa sans preuve

par Caitlin Johnstone

Les FDI ont entassé la population de Gaza dans la partie la plus au sud de l'enclave comme du dentifrice au bord d'un tube, et maintenant ils vont attaquer cette partie la plus au sud, mais ce n'est absolument pas un génocide et vous êtes un méchant nazi si vous dites que c'est le cas.

Israël se  préparerait à lancer un assaut terrestre sur Rafah, la partie la plus au sud de la bande de Gaza où les habitants ont été poussés à fuir. Israël a demandé aux 1,4 million de réfugiés qui s'y trouvent d'évacuer, ainsi qu'aux centaines de milliers de personnes qui y vivaient déjà auparavant, mais il semble qu'ils n'aient nulle part où aller. Il pourrait s'agir de la phase la plus meurtrière de l'offensive israélienne à ce jour.

Pour résumer, les FDI ont entassé la population de Gaza dans la partie la plus au sud de l'enclave comme du dentifrice au bord d'un tube, et maintenant ils vont attaquer cette partie la plus au sud, mais ce n'est absolument pas un génocide et vous êtes un méchant nazi si vous dites que c'en est un.

Ce génocide n'est pas un génocide. Ceci n'est pas une pipe.

*

Pouvons-nous tous nous arrêter et nous émerveiller de la façon dont Israël et ses alliés ont réussi à déplacer la conversation de «La CIJ a statué qu'Israël doit immédiatement cesser de tuer des Palestiniens» à «Est-il juste ou mal d'affamer deux millions de personnes sur la base d'affirmations non prouvées ?»

La ministre australienne des Affaires étrangères, Penny Wong, a  reconnu que Canberra s'était jointe aux États-Unis, au Royaume-Uni et à d'autres alliés pour supprimer le financement de l'UNRWA sans avoir vu la preuve des allégations d'Israël à l'encontre de l'organisation. Les responsables de l'Empire admettent aujourd'hui ouvertement qu'ils ont suspendu l'aide à Gaza sans avoir vu les preuves des allégations sur lesquelles reposait cet appel ; ils ont coupé l'aide parce qu'on leur a dit de le faire, puis ils ont attendu qu'on leur explique pourquoi il s'agissait d'une bonne et juste décision.

Si vous affirmez qu'une mauvaise chose s'est produite et que nous devons donc supprimer l'aide à la population la plus dépendante de l'aide au monde, vous feriez mieux d'être au moins en mesure de prouver que la mauvaise chose s'est réellement produite. Si des preuves existent, montrez-les. Si vous insistez pour affamer deux millions de personnes, vous ne pouvez pas le faire uniquement sur la base de vibrations.

Comment se fait-il que cela ne soit pas évident pour tout le monde ? Comment se fait-il que cela n'ait pas été immédiatement évident dès que la question a été soulevée ? On nous demande sans cesse de consentir à ce que l'empire fasse les choses les plus atroces aux populations les plus vulnérables sur la base de preuves secrètes et invisibles. On attend de nous que nous fassions confiance à ces preuves secrètes sans avoir à les examiner, alors qu'ils ont été pris en flagrant délit de mensonge à propos de ce genre de choses, encore et encore et encore.

Ils nous prennent pour des idiots.

There's no evidence. THERE'S NO EVIDENCE. They cut off aid to the most aid-dependent population on earth during the world's worst humanitarian crisis based on no evidence, and now they're saying they need to keep it cut off WHILE THEY LOOK FOR THE EVIDENCE to justify cutting it.

Il n'y a pas de preuves. IL N'Y A AUCUNE PREUVE. Ils ont coupé l'aide à la population la plus dépendante de la planète pendant la pire crise humanitaire du monde, sans aucune preuve, et maintenant ils disent qu'ils doivent continuer à la couper pendant qu'ils cherchent les preuves pour la justifier.

*

Biden est une pièce usée du Beltway avec un  cerveau en fromage suisse utilisé comme mannequin ventriloque par les monstres des marais de Washington pour commettre des génocides, étendre la machine de guerre américaine et jouer à la poule mouillée nucléaire avec la Russie. Voilà le visage de l'empire américain. Il n'y a pas mieux.

Je n'oublierai jamais à quel point les démocrates étaient odieux et condescendants lorsqu'ils me disaient que j'avais tort de penser que Biden était manifestement atteint de démence. Ces gens vous regarderont droit dans les yeux et vous diront que le haut est le bas et que si vous n'êtes pas d'accord, vous êtes un agent russe.

«Biden est trop sénile pour être président» est la mauvaise leçon à tirer de cette affaire. Remplacer Biden par quelqu'un de moins sénile ne changera pas le comportement du gouvernement américain, cela ne fera que donner une fausse crédibilité à l'illusion que c'est le gouvernement officiellement élu qui mène la barque à Washington.

What the fuck. WHAT THE FUCK.

*

Soutenez le capitalisme, il vous donne la liberté.

La liberté d'assister, impuissant, à la destruction de la biosphère de votre planète et de l'avenir de vos enfants par des mégacorporations tentaculaires.

La liberté de regarder, impuissant, votre gouvernement commettre des génocides et accroître les tensions avec les États dotés de l'arme nucléaire.

La liberté d'être transformé en un rouage générateur de profits et en une batterie génératrice de rentes dans une machine alimentée par le sang, la sueur et les larmes des hommes.

La liberté d'avoir l'esprit rempli de propagande, de publicité et de culture capitaliste dominante pour vous faire penser, parler, voter, travailler et dépenser comme tout le monde.

La liberté de regarder votre monde se diriger vers la dystopie et l'armageddon et d'être aliéné, marginalisé, diabolisé et réduit au silence si vous essayez d'arrêter sa trajectoire vers l'oubli.

La liberté d'être un esclave qui a été intimidé, endoctriné et usé jusqu'à ce qu'il croie qu'il est libre.

*

Croire que l'inégalité, l'exploitation et le bellicisme que nous observons aujourd'hui sont l'état naturel de l'humanité, c'est comme regarder les populations indigènes du XVIIe siècle dans les Amériques et croire que les maladies généralisées, le chaos et les effusions de sang sont naturels pour elles. Les injustices de notre société ont des causes concrètes, provoquées par des individus spécifiques et entretenues par ceux qui bénéficient de notre statu quo abusif. Un monde meilleur est absolument possible. Il n'est pas nécessaire qu'il en soit ainsi.

source :  Caitlin Johnstone

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter