31/03/2024 mondialisation.ca  3 min #245871

Attaque terroriste au Crocus City Hall : le bilan s'alourdit à 115 morts

Derrière le massacre de Moscou

Par  Manlio Dinucci

L'attaque terroriste à la salle de concerts de Moscou, qui a provoqué la mort de 140 civils sans défense (nombre qui peut augmenter étant donné le nombre élevé de blessés) a été accompli par quatre tueurs professionnels, membres de l'ISIS-K (État Islamique Khorasan), qui ont accompli le massacre avec une froideur impitoyable. La dynamique de l'attaque montre qu'il est impossible qu'ils aient agi seuls.

C'est ce que souligne le président Poutine dans son discours aux citoyens de la Russie : "Ils ont tenté de fuir et de dirigeaient vers l'Ukraine, où, selon les premières informations, avait été préparé pour eux un passage sur le côté ukrainien pour traverser la frontière. Nous sommes en train d'identifier et de démasquer la base de complices qui se tient derrière ces terroristes : ceux qui leur ont fourni le transport, planifié les voies de fuite de la scène du crime et préparé les planques avec armes et munitions. Toutefois, il est déjà clair que nous ne sommes pas simplement devant une attaque terroriste planifiée avec soin et cynisme, mais face à un homicide de masse prémédité et organisé. Comme les nazis qui autrefois accomplissaient des massacres dans les territoires occupés, ils ont planifié une exécution démonstrative, un acte sanguinaire d'intimidation. Tous les auteurs, les organisateurs et les cerveaux de ce crime seront punis de façon juste et inévitable, quels qu'ils soient et quels que soient ceux qui les ont dirigés. Nous identifierons et remettrons à la Justice chaque individu qui est derrière ces terroristes".

L'ISIS-K est une faction de l'ISIS -le mouvement islamiste promu, financé et armé par les États-Unis, par les membres européens de l'OTAN et par les monarchies du Golfe, pour détruire de l'intérieur l'État syrien, pour fragmenter ultérieurement l'Irak, la Libye et d'autres pays. Quand, après vingt ans de guerre, USA et OTAN sont obligés de se retirer de l'Afghanistan, où les Talibans arrivent au gouvernement, l'ISIS-K commence une série d'attaques terroristes sanglantes en Afghanistan, qui s'étendent ensuite à l'Iran et au Pakistan au fur et à mesure que s'étendent la zone et l'influence des BRICS fondées sur l'étroite coopération entre la Russie et la Chine.

Nous sommes donc face à une relance du "terrorisme islamique" opéré principalement par les services secrets étasuniens et britanniques, avec à leurs cotés ceux d'Ukraine et autres. L'objectif est de frapper à l'intérieur la Russie au moment où elle est en train de l'emporter militairement sur l'Ukraine de Kiev, et de justifier la guerre d'Israël contre les Palestiniens et les opérations guerrières USA au Moyen-Orient en les faisant apparaître comme des actions de défense contre le "terrorisme islamique". Dans le cadre de cette stratégie la possibilité existe d'attaques terroristes aussi dans des pays européens membres de l'OTAN.

Manlio Dinucci

Bref résumé de la revue de presse internationale Grandangolo de vendredi 29 mars 2024 à 21h30 sur la chaine italienne TV Byoblu

 byoblu.com

Traduit de l'italien par Marie-Ange Patrizio

VIDEO en italien :

La source originale de cet article est  byoblu.com

Copyright ©  Manlio Dinucci,  byoblu.com, 2024

 mondialisation.ca

 Commenter

Référencé par :

1 article